ATTAQUE DE L'ARMEE YEMENITE AUX DRONES CONTRE LA RAFFINERIE DE PETROLE DE RIYAD

tourtaux-jacques Par Le 20/03/2021 0

Dans ARABIE SAOUDITE

La raffinerie Al-Riyad cible de six missiles de croisière

Friday, 19 March 2021 5:26 PM  [ Last Update: Friday, 19 March 2021 6:18 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Aramco criblé de missiles. ©Reuters/Archives

À peine 3 mois après la frappe au drone contre la capitale saoudienne, frappe qu'a revendiquée la Résistance irakienne en représailles à la double attaque kamikaze de la place d'al-Tayaran de Bagdad, la DCA de Riyad s'effondre et cette fois pour de bon. Le déploiement des troupes de McKenzie sur la côte oues saoudienne avec batteries de Patriot et de THAAD à l'appui s'est montré impuissant, la raffinerie de la capitale ayant reçu de plein fouet les six drones de la Résistance. En janvier le système THAAD de la capitale avait réussi à intercepter l'un des deux drones tirés le 23 et le 26 janvier, mais cette fois THAAD a été lui aussi pris de court. Le régime vient de confirmer un incendie à la raffinerie d'Aramco, « vite maîtrisé » mais là n'est pas la question. La ville pétrolière la mieux protégée d'Arabie avec ses palais a cédé aux drones de la Résistance !

Le ministère saoudien du Pétrole a confirmé l'attaque au drone de l'armée yéménite contre la raffinerie de pétrole de Riyad, affirmant que la raffinerie avait pris feu lors de cette attaque.

Selon Al-Arabiya, l'Arabie saoudite a condamné l'attaque de l'armée yéménite contre Aramco et a déclaré que la raffinerie de pétrole de Riyad était en feu.

De son côté, Yahya Saree, le porte-parole des forces armées yéménites, a fait part d’une vaste opération des forces yéménites dans les profondeurs de l'Arabie saoudite.

Lire aussi : Comment la Résistance yéménite est sur le point de déposséder les USA du pétrole saoudien ?

Saree a annoncé dans un communiqué que la compagnie pétrolière saoudienne Aramco avait été prise pour cible pendant cette opération.

La chaîne d’information yéménite A-Masirah citant le porte-parole des forces armées yéménites a annoncé que pendant l'opération, Aramco avait été pris pour cible par six drones, qui ont atteint leur cible avec une grande précision.

«Tant que le blocus et l'agression se poursuivent, les opérations des forces armées [yéménites] se poursuivent également», a-t-il souligné.

Saree a averti toutes les entreprises étrangères et les citoyens saoudiens de s’éloigner des institutions militaires sensibles; car ces lieux sont les «cibles légitimes» des forces yéménites.

Ansarallah: Dubaï sera frappée?

Ansarallah: Dubaï sera frappée?

Une cible militaire à l’intérieur de l’aéroport d’Abha a été attaquée par les combattants yéménites.

Ainsi, ce jeudi 18 mars, l'unité de drone de l'armée et des comités populaires yéménite a fait part d’une opération de représailles contre un aéroport en Arabie saoudite.

Le porte-parole des forces armées yéménites a écrit sur son compte Twitter : « L'unité de drone de l’armée yéménite a mené une opération contre l'aéroport international d'Abha. »

Il a également précisé que lors de cette opération, une cible militaire importante avait été ciblée avec un drone Qasef K2.

Selon Yahya Saree cette attaque avait été menée dans le cadre d'une réponse légale à l'escalade du conflit et à la poursuite du blocus du Yémen par la coalition d’agression saoudienne.

Auparavant aussi l'armée yéménite avait ciblé cet aéroport qui accueille des chasseurs de la coalition saoudienne. Craignant des frappes de roquettes et de drones yéménites, l'Arabie saoudite avait déployé ses chasseurs dans les centres non militaires pour accuser les Yéménites de cibler les zones civiles.

Lire aussi : Maarib : le piège US ?

Il y a maintenant près de sept ans que la coalition saoudo-émiratie bombarde le Yémen et continue de tuer des femmes et des enfants dans ce pays.

Ces attaques ont conduit à la destruction des infrastructures du Yémen, à l’augmentation de la pauvreté, du chômage et à la propagation des maladies contagieuses dans ce pays.

Patriot: le pire pied de nez d'Ansarallah?

Patriot: le pire pied de nez d'Ansarallah?

Patriot mis K.O : quand Riyad envoie les F-15 bombarder les drones yéménites!

Actuellement, les affrontements se poursuivent dans le centre de la province de Taez (sud-est du Yémen) entre les zones frontalières de Maqbanah et Jabal Habashi. Les combattants yéménites ont été capables d'arrêter l'avancée des forces de la coalition saoudienne et en retour ils ont commencé à lancer des contre-attaques afin de libérer les zones occupées.

Selon les dernières informations, les combattants yéménites ont lancé une série d'attaques dans la banlieue sud-est d'al-Wazi’iyah contre les positions de la coalition saoudienne, et après plusieurs heures de combats généralisés, ils ont réussi à reprendre le contrôle des montagnes stratégiques de la région.

Lire aussi : Que les États-Unis retirent leurs troupes du Yémen

Selon des sources sur le terrain, un certain nombre de forces de la coalition saoudienne ont été tuées et blessées lors de l’opération.

Sur le front al-Tawir, la résistance des combattants yéménites a empêché l'occupation par la coalition saoudienne de cette zone stratégique.

La coalition saoudienne déploie des forces sur cet axe afin d’occuper les zones près de la région d’al-Tawir. Les forces yéménites ont également réussi à empêcher l'avancée des éléments de la coalition en déployant des troupes et du matériel le long de ces axes.

https://french.presstv.com/Detail/2021/03/19/647654/aramco-frappe-missiles-drones-Yemen

 

 
  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire