AVIS DE TEMPETE SUR RIYAD, LA CAPITALE DE LA SAOUDIE

Par Le 27/03/2018 0

Dans ARABIE SAOUDITE

Les missiles yéménites n'ont pas tué de civils (Ansarallah)

Tue Mar 27, 2018 11:32AM

Le tir de missiles yéménites sur Riyad, le 25 mars 2018. ©Harbi Press

00:0003:49HD

SHARETwitterEmbed

CLOSED CAPTIONSNo subtitles

QUALITYAuto480p (244k)480p (444k)720p (844k)1080p (2244k)

Le tir de missiles yéménites sur Riyad, le 25 mars 2018. ©Harbi Press

Le président du Conseil révolutionnaire de Yémen a demandé aux Saoudiens de s'éloigner des "lieux sensibles" qui pourraient être pris pour cible des missiles yéménites.

Le président du Conseil révolutionnaire de Yémen Mohammed Ali al-Houthi a souligné que les missiles tirés par les forces yéménites contre Riyad n'avaient pas causé la mort de civils contrairement à ce que ne cessent de prétendre les autorités saoudiennes et américaines. Alors que les frappes incessantes de Riyad et de ses alliés contre le Yémen sont systématiquement soldés par la mort de civils. 

Le président du Conseil révolutionnaire du Yémen Mohammed Ali al-Houthi. ©Al-Masirah

Mohammed Ali al-Houthi a écrit sur son compte Twitter : "Les Américains disent que des civils ont été tués par les missiles yéménites; nous serions prêts à indemniser les familles de supposées victimes de nos frappes aux missiles, si une commission d'enquête indépendante était formée et surtout, si elle confirmait que les missiles yéménites ont causé la mort de civils ."  

Al-Houthi a, de nouveau, demandé aux ressortissants saoudiens de se tenir loin des zones sensibles qui pourraient faire l'objet d'attaques des unités balistiques yéménites.

Dans un autre tweet, le président du Conseil révolutionnaire a ridiculisé les Américains qui, se posant en défenseurs de l'Arabie saoudite, ont prétendu que "des missiles yéménites ont tué des civils" alors que les Saoudiens disent avoir intercepté par Patriot interposés les missiles yéménites : "Comment se fait-il que nos missiles, "interceptés", aient pu tuer des civils?!"

Le missile balistique Borkan H-2 tiré contre l'aéroport Malik Khalid à Riyad, le 25 mars 2018. ©Harbi Press

Le missile balistique Qaher M-2 tiré contre l'aéroport d'Asir, le 25 mars 2018. ©Harbi Press

Le missile balistique Badr 1 tiré contre l'aéroport de Jizan, le 25 mars 2018. ©Harbi Press

Le missile balistique Badr 1 tiré contre l'aéroport de Jizan, le 25 mars 2018. ©Harbi Press

Le missile balistique Badr 1 tiré contre l'aéroport de Najran, le 25 mars 2018. ©Harbi Press

Le missile balistique Badr 1 tiré contre l'aéroport de Najran, le 25 mars 2018. ©Harbi Press

Press TV Français@PresstvFr

: frappéehttp://ptv.io/2YZQ 

http://www.presstv.com/DetailFr/2018/03/27/556632/Les-missiles-ymnites-nont-pas-tu-de-civils-Ansarallah


 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire