L'ARABIE SAOUDITE FINANCE UN PROGRAMME D'ESPIONNAGE AERIEN MAROCAIN AVEC LA TECHNOLOGIE ISRAELIENNE

Par Le 28/01/2018 0

Dans ARABIE SAOUDITE

L’Arabie finance un programme d’espionnage aérien pour le Maroc avec la technologie israélienne

 Depuis 6 heures  28 janvier 2018

drones-isra-eeuu-para-terroristas

 Arabie saoudite - Maghreb - Maroc - Monde arabe - Pays du Golfe - Spécial notre site

 

Rédaction du site

Dans le cadre de sa politique de normalisation avec l’ennemi israélien, l’Arabie saoudite participe au financement d’un programme marocain d’achat  de drones US d’espionnage,  de surveillance et de reconnaissance , en utilisant de la technologie militaire  israélienne, a rapporté l’agence d’informations iraniennes Farsnews.

En effet, selon le site internet Intelligence Online, « Rabat est sur le point de conclure un accord, dans lequel le fabricant d’armes américain Raytheon devrait équipé quatre drones militaires, sachant  que la compagnie israélienne Elta Systems, fait partie du contrat de manière cachée ».

Elta Systems est une filiale d’Israel Aerospace Industries , choisie par l’administration du président américain Donald Trump pour participer dans  la construction du mur à la frontière américano-mexicaine.

Elta Systems a pour mission d’équiper les drones d’espionnage d’instruments militaires offensifs et de systèmes d’interception des informations, qu’il s’agisse de communications privées ou à travers des équipements de renseignement électronique non utilisés directement dans les communications. Et ce, pour neutraliser les défenses aériennes ennemies.

Afin de garantir la conclusion de  l’accord , les Etats-Unis, qui soutiennent de plus en plus le Maroc, sont prêts à accepter le transfert de hautes-technologies de renseignement, d’écoute et de reconnaissance, sachant que cette  technologie est plus moderne que celle qui a été promise à l’Algérie par les USA.

A noter, que les Etats-Unis ont récemment retiré leur offre de fournir à l’Algérie de la technologie de renseignement, d’espionnage et de reconnaissance made in Raytheon, sous prétexte que cela nécessite la conversion des drones de type  Beechcraft 1900 en drones espions. Ce qui pourrait inciter l’Algérie à aller en Italie pour acheter  des drones de type Alleenia Mac 27 pour en faire des drones espions.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le financement du projet marocain sera soutenu par les pays du Golfe alliés au Maroc , notamment l’Arabie Saoudite et les EAU.

Riyad a hâte d’augmenter son aide à Rabat, qui a facilement accepté de participer à la guerre  menée il y a plus de deux ans contre le Yémen.

Le financement de ce projet sera officiellement annoncé  par ce qui est appelé « la Coalition islamique contre le terrorisme » créée par le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman.

D’autre part, l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis se sont engagés à financer la force frontalière conjointe des cinq pays sahéliens (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) voisins de l’Algérie.

Source: Médias

https://french.almanar.com.lb/758085


 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire