LES ROITELETS DU GOLFE DISENT NON A L’ARABIE SAOUDITE POUR SON PROJET D’UNION DU GOLFE

Les Princes du Golfe disent « Non » à l’Arabie-saoudite pour son projet de l’Union du Golfe

 Depuis 24 minutes  8 décembre 2016

ارشيف
ارشيف

 Arabie saoudite - Monde arabe - Pays du Golfe - Spécial notre site

Rédaction du site

Prévu pour servir de tremplin pour faire passer le projet de l’Arabie-Saoudite d’un Union du Golfe, le sommet du CCG , qui a eu lieu à Manama,  s’est réduit à une réplique des sommets précedents , reprenant les mêmes termes pire encore, les mêmes comuniqués finaux!

Quelques jours avant la tenu du sommet de Manama, les médias saoudiens ont diffusé une quantité énorme d’articles dans leurs quotidiens et  de rapports dans leurs chaines satellitaires, sans compter leurs réseaux sociaux, pour répandre l’idée que le sommet abordera le projet de l’ «Union du Golfe».

Or,  le projet n’a pas été mentionné à  l’ordre du jour du sommet en question, voire il n’a même pas été évoqué dans le communiqué final, ne serait ce que par courtoisie. Le communiqué final s’est contenté de rappeler l’importance en ce que   » les États du CCG soient reliés via des réseaux de  transport,  et de soutenir la jeunesse  via le développement de l’information et le développement  de la connaissance ».

Il convient de rappeler qu’il y a un an, durant le sommet de Riyad, le roi Salman a imposé la formation d’une comission des affaires économiques et de développement des  pays du CCG », et dont la première réunion a eu lieu le 10 Novembre dernier à Riyad.

A l’époque,le vice-prince héritier saoudien, Mohammed bin Salman, a annoncé en toute confiance, que « les Etats du Golfe pourrait devenir la sixième économie mondiale »,  ajoutant que nous vivons  une époque marquée par un grand nombre de fluctuations économiques dans le monde, et donc  il convient de former une  Union , c’est pourquoi nous aspirons à travers cette réunion de lancer un tel projet afin de réaliser  les objectifs souhaités par les dirigeants des pays du CCG ».

Le désir de Riyad d’évoluer de l’état de « coopération » à celle d' »union » , via la porte de l’économie n’était pas suffisant pour l’Arabie. C’est pourquoi,  cinq jours aprés ladite réunion, le filsde  Salman, a présidé , en sa qualité de ministre de la Défense , une  réunion des ministres de la Défense des pays du CCG .

Il a mis en garde ses homologues du Golfe des dangers qui guettent la région, rendant pour ainsi dire  impératif une Union entre eux. Il a souligné  que « le domaine de la défense militaire est l’un des domaines les plus importants, en particulier à la lumière des défis auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui ».

Cependant, ni la séduction économique ni la mise  en garde sécuritaire  a convaincu les pays du CCG à se soumettre à l’idée saoudienne d’une Union .

Que cherche Riyad à travers ce projet d’Union?

Il est important de noter que les documents des affaires étrangères saoudiennes, publiées par  «Wikileaks» l’été dernier,  souligne  la controverse qu’a suscité un tel projet chez les dirigeants des pays du Golfe , suite à l’invitation de l’ancien roi  Abdallah lors du sommet de Riyad en 2011, de former une «Union du Golfe».

Il apparait des câbles échangées entre l’ ex-ministre des Affaires étrangères Saoud al-Faisal et les ambassadeurs dans les capitales du Golfe , que ce dernier tentait de les convaincre d’une Uinion des pays du Golge à l’image de l’Union européenne.

A titre d’exemple, l’ambassadeur de Riyad  à Abu Dhabi, a envoyé un câble au roi Abdallah, dans lequel il rapporte la position des EAU sur le projet de l’Union. Le diplomate saoudien présente  les contradictions défendues par la position émiratie autour  d’un tel projet et  il conclut en s’interrogeant: « Comment une Union des pays du Golfe peut-elle réussir, alors  que  l’Union des EAU  souffre encore des contradictions ont mentionné précédemment? »

En Février 2012, l’ambassadeur de Riyad à Koweït envoie un télégramme au roi Faisal, dans lequel il rapporte la position du président de l’Assemblée nationale koweïtienne, Ahmed al-Saadoun, concernant ce projet d' »Union »:  » nous sommes entrain de mentire à nous-mêmes si nous affirmons que nous pouvons former une telle Union..  Comment peut-on créer une  une union entre des pays qui souffrent d’une réelle représentation populaire et qui ne respectent pas les droits des peuples et dont les prisons sont bondés de milliers de prisonniers politiques? »

L’ex-député koweïtien et fondateur de  Mouvement national koweïtien,  Ahmad al-Khatib, a écrit un article, le 16 mai 2012, intitulé: « … aux dirigeants du Golfe .. le projet de l’Union a échoué», dans lequel il a expliqué les raisons pour lesquelles cette Union ne verra jamais le jour ni dans les domaines économique, politique ou social ».

Il y a cinq ans, quand  le roi Abdallah a proposé son projet, les forces saoudiennes du  «Bouclier de la Péninsule» avaient occupé  les rues de Bahreïn afin de réprimer la révolte populaire. A cette époque,  l’Egypte et la Tunisie vaient changé de pouvoir. Les Saoudiens ont profité de ces événements et des soulèvements dans le monde arabe afin de faire peur les pays du Golfe de  scénarios semblables dans leur payset du coup leur faire accepter l’idée d’une «Union».

Aujourd’hui, avec le changement de la situation en Syrie et la réduction à néant de toute chance de renverser le régime en Syrie, avec  la victoire de l’Irak dans sa guerre contre Daesh, avec  l’échec cuisant de l’Arabie au Yémen, les Saoudiens ont pensé que les conditions étaient favorables pour  relancer le  projet.

Aussi,  Riyad veut exploiter la position officielle du CCG contre l’adoption de la loi «Justa» aux États-Unis, pour mettre en garde  ses voisins de la politique du président américain élu, Donald Trump et des républicains au Congrès, envers les pays du Golfe. Sachant , que la crise économique résultant de la baisse continue des prix du pétrole a touché  tous les pays du Golfe, en particulier celle de l’Arabie Saoudite.

Source: traduit du site al-Akhbar

http://french.almanar.com.lb/136101


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire