UNE PENURIE D’EAU RISQUE D’ACCELERER L’EFFONDREMENT ECONOMIQUE DE L’ARABIE

Stratfor: l’Arabie Saoudite en proie à une pénurie en eau qui menacent ses réformes économiques

 Depuis 8 heures  10 janvier 2017

Farms in the shapes of circles (not oil fields) are seen in this aerial view of Saudi Saudi Arabia's desert near the oil-rich area of Khouris, 160 kms east of the capital Riyadh, on June 23, 2008. Oil producers are at war with speculators but they have been left speculating themselves over the future of their precious commodity after the weekend's unique summit, analysts said. Most experts agree the only concrete result was Saudi Arabia's announcement that it was increasing daily production by more than 200,000 barrels to 9.7 million -- and that it could significantly step this up if necessary.      AFP PHOTO/MARWAN NAAMANI

Rédaction du site

Le Centre d’études stratégiques et d’analyse géopolitique Stratfor a publié une étude selon laquelle  l’Arabie Saoudite affronte une crise de pénurie en eau liée à son économie, sachant que les ressources de l’Arabie-saoudite  en eau se sont réduites considérablement.

Alors que l’Arabie Saoudite tente de régler sa crise économique en adoptant des  plans ambitieux pour réduire sa dépendance au pétrole, il semble que de nouvelles crises menacent d’éclater en Arabie et qui risquent d’accélérer son effondrement économique et de faire éclater la structure du Royaume .

Selon cette étude, l’eau en Arabie Saoudite est menacée de devenir une denrée rare surtout que les responsables saoudiens semblent se préoccuper peu des moyens de préserver l’eau souterraine sous leur désert. D’ailleurs, Stratfor s’alarme de l’absence de projets et de plans pour une bonne gestion de l’eau..

L’étude, intitulée  » la crise d’eau latente.. la pénurie en eau menace les réformes économiques en Arabie-saoudite », indique que la monarchie a consommé de manière excessive l’eau au cours de la seconde moitié du siècle dernier.

Et de souligner que  » l’Arabie affrontera encore plus des problème démographiques et économiques au cours des prochaines décennies », ajoutant que « ces problèmes vont conduire à l’effondrement des infrastructures de l’eau, surtout  à l’absence de projets de dessalement et d’investissements nécessaires . Or, selon Stratfor , le royaume saoudien a besoin de 30 milliards de dollars en termes d’investissements dans des projets d’eau, durant  les 15 prochaines années. Sachant que  les opérations de dessalement ne peuvent pas combler le fossé qui existe  entre les besoins du royaume  en eau et ses ressources en eau « .

L’étude estime que le gouvernement saoudien est responsable de l’échec dans la gestion de l’eau , mais aussi dans la mise en place de mesures pour réduire le gaspillage en eau ou de projets d’investissement qui tiennent compte des besoins en eau pour les projets agricoles et industriels.

Le rapport   note que les responsables saoudiens  tentent d’investir dans de nouveaux projets en augmentant  les impôts des citoyen ou en haussant les prix, poussant à bout le citoyen saoudien. Sans compter , l’impact de  la politique d’austérité adoptée par le Royaume ces derniers temps afin de palier à son déficit économique, qui a souffert de la crise du pétrole.

Le rapport conclut que la suspension des subventions sur l’eau ,  les nouvelles mesures entamées par le pouvoir, le refus de la population à tout changement dans les tarifs de l’eau,  ont conduit à la démission du ministre de l’eau et de l’électricité en Avril 2016.

Cela dit, « la rareté des ressources en eau dans le Royaume va se prolonger au cours des prochaines années, selon Stratfor ».

Source: Sites

http://french.almanar.com.lb/185843


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire