JAPON : APRES UNE POUSSÉE DE COVID-19, DEUX BASES MILITAIRES US SE CONFINENT A OKINAWA. LA PRESENCE DE TROUPES US EST TRÈS CONTESTÉE DANS CETTE ÎLE

Coronavirus: deux bases militaires américaines se confinent au Japon

Coronavirus: deux bases militaires américaines se confinent au Japon

folder_openAsie access_timedepuis 6 heures

starAJOUTER AUX FAVORIS

 

Par AlAhed avec AFP

Deux bases militaires américaines à Okinawa (sud du Japon) se sont confinées après une poussée des cas de coronavirus en leur sein, qui a provoqué des remous dans cette île où la présence de troupes américaines est très contestée.

Le porte-parole du gouvernement japonais, Yoshihide Suga, a déclaré lundi que 62 cas de Covid-19 avaient été détectés ces derniers jours au sein des forces américaines stationnées à Okinawa.

La plupart de ces cas ont été recensés dans la base aérienne du corps des Marines de Futenma ainsi que dans une autre base américaine de l'île subtropicale, Camp Hansen, a ajouté Yoshihide Suga.

Restrictions jusqu'à nouvel ordre

L'administration du corps des Marines dans le Pacifique a réagi en décidant de suspendre quasiment toutes les sorties, selon des directives publiées sur son compte Facebook.

Ces restrictions imposées «jusqu'à nouvel ordre» s'appliquent à tous les Marines ainsi qu'aux civils travaillant sur place et à leurs familles, est-il précisé.

Un responsable de la préfecture d'Okinawa a confirmé à l'AFP que ces restrictions s'appliquaient seulement dans les bases de Futenma et de Camp Hansen.

Les effectifs de ces deux bases n'étaient pas divulgués pour «raisons de sécurité», a ajouté ce responsable, tandis que les autorités militaires américaines n'étaient pas joignables dans l'immédiat.

Tensions avec les élus locaux

L'annonce de ces foyers d'infection a ravivé les tensions avec les élus locaux d'Okinawa, alors que de nombreux insulaires contestent la forte présence militaire américaine locale.

Occupé par les Etats-Unis après la Seconde Guerre mondiale puis rétrocédé à Tokyo en 1972, l'archipel d'Okinawa héberge une grande partie des quelque 50.000 militaires américains présents au Japon, alors qu'il représente moins de 1% de la superficie totale du pays.

Le gouverneur de la région, Denny Tamaki, s'est dit samedi «choqué» par le nombre de cas de coronavirus dans les bases américaines de l'île.

«Je ne peux pas m'empêcher d'avoir de sérieux doutes» quand à l'efficacité de leurs mesures de prévention contre le risque d'infections, a déclaré Denny Tamaki à la presse.

La préfecture d'Okinawa a demandé au gouvernement central japonais ainsi qu'aux autorités militaires américaines de transmettre plus rapidement leurs informations sur ces foyers infectieux.

La région a aussi demandé à ce que les militaires américains et leurs familles arrivant à Okinawa observent désormais une quarantaine dans le périmètre des bases, et non plus dans des hôtels à l'extérieur de celles-ci.

https://www.french.alahednews.com.lb/35877/341


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire