BOLIVIE : LES PUTSCHISTES RECONNAISSENT LEUR INCAPACITÉ A FAIRE FACE A LA PANDÉMIE

 

Les putschistes boliviens reconnaissent leur incapacité à faire face à la pandémie
La Paz, 22 juin (Prensa Latina) Le ministère de la santé du gouvernement de facto de la Bolivie a reconnu aujourd'hui son incapacité à faire face à la pandémie de Covid-19, le troisième mois de la quarantaine imposée au pays pour y faire face étant passé.

Il existe un risque réel que les installations médicales de la nation andine s'effondrent et que le nombre de décès augmente, a admis le chef de l'épidémiologie du ministère de la santé, Virgilio Prieto, dans des déclarations au réseau Unitel.

Les gens meurent, il n'y aura pas de place dans les hôpitaux, a déclaré le fonctionnaire, après que le pays ait signalé 773 décès dus à la maladie (dont 33 aujourd'hui) et 24 388 cas confirmés.

M. Prieto a déclaré que l'agenda des autres activités nationales devait être marqué par l'épidémie et a appelé à ce que quelque chose soit fait pour essayer de la contrôler et empêcher sa propagation.

Concernant l'augmentation du nombre de victimes et son éventuelle aggravation jusqu'en septembre, le spécialiste a spéculé qu'il ne serait peut-être pas possible de se rendre aux urnes, faisant allusion à l'annonce officielle d'hier concernant la tenue éventuelle des élections.

La présidente de facto Jeanine Áñez a annoncé ce dimanche qu'elle promulguera la loi pour la tenue des élections présidentielles le 6 septembre.

Les institutions sanitaires boliviennes appliquent la quarantaine dite stricte contre la pandémie de Covid-19 depuis le 22 mars, en plusieurs étapes, dont la dernière le 1er juin.

Le nombre de cas positifs du nouveau coronavirus continue d'augmenter ces dernières heures, avec des pics quotidiens de plus de 1 000 patients.

L'ancien président Evo Morales a déclaré sur Twitter que "le gouvernement de facto mène la pandémie à l'aveuglette".

Selon le leader politique, le remplacement de trois ministres de la santé en peu de temps et l'abandon des gouvernorats et des mairies par l'exécutif démontrent que ces autorités "se contredisent à chaque étape".

jcm/apb

source : https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=376029&SEO=golpistas-bolivianos-reconocen-su-incapacidad-frente-a-la-pandemia


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire