BOLIVIE : PLUS D’UN MILLION DE BOLIVIENS ARRIVENT A LA PAZ POUR SOUTENIR LEUR GOUVERNEMENT ELU AVEC PLUS DE 55% DES VOIX EN NOVEMBRE 2020

tourtaux-jacques Par Le 30/11/2021 0

Dans Bolivie

30 Novembre 2021

Édité par Reynaldo Henquen
2021-11-29 16:56:07

 

 

La Paz, 29 novembre (RHC) Plus d’un million de Boliviens, d’indigènes, de paysans, de travailleurs et de membres d’organisations sociales, membres de la Marche pour la Patrie, sont arrivés aujourd’hui à La Paz pour soutenir le gouvernement et la démocratie.

Après avoir parcouru en sept jours près de 200 kilomètres d’Oruro jusqu’à cette ville, les marcheurs, provenant des neuf départements, se sont concentrés sur la Place San Francisco de Paceña pour soutenir la gestion du gouvernement du président Luis Arce, l’unité, la démocratie et le processus de changement qui se développe dans cette nation.

Les marcheurs se sont rassemblés sous la direction du président Arce, du vice-président David Choquehuanca, du chef du Mouvement vers le Socialisme, Evo Morales, du président du Sénat, Andrónico Rodriguez, du président de la Chambre des députés, Freddy Mamani, et les principaux dirigeants des organisations sociales.

"Nous remercions les sœurs et les frères des neuf départements qui, après avoir marché sept jours sous le soleil et la pluie, sont arrivés à La Paz pour nous exprimer leur soutien. Unis, nous sommes invincibles. Merci Bolivie!" a écrit Arce sur son compte Twitter.

"Le peuple bolivien fait preuve d’unité en défendant notre gouvernement démocratiquement élu. C’est un signal d’alarme à droite, on ne joue pas avec le peuple ", a-t-il ajouté sur les réseaux sociaux.

Parmi les participants à la marche figurent des diplomates, des autorités nationales, des militants du MAS, de la Centrale ouvrière bolivienne, du Pacte d’unité formé par la Confédération syndicale unique des travailleurs paysans de Bolivie, et la Confédération Nationale des Femmes Paysannes Indigènes Originaires de Bolivie-Bartolina Sisa.              

La Confédération syndicale des communautés interculturelles originaires de Bolivie, le Conseil national d’Ayllus et de Markas del Qullasuyu, la Confédération des peuples autochtones de l’Est bolivien, ainsi que des organisations sociales telles que des conseils de quartier y prennent part également.

"Nous qui avons marché, nous voulons un avenir pour nos enfants, nous voulons la santé, l’éducation, les routes, le travail, l’emploi, et c’est possible avec notre gouvernement ayant à sa tête notre président Lucho et de notre vice-président David Choquehuanca", a déclaré un des marcheurs, le secrétaire exécutif de la Centrale Ouvrière Départementale de Santa Cruz, Rolando Borda.

Il a indiqué que cette marche demande et exige également justice pour les victimes des massacres de Senkata, Sacaba, Huayllani et d’autres endroits du pays en novembre 2019, sous le gouvernement de facto de Jeanine Áñez.

Pour sa part, le ministre des Travaux publics, des Services et du Logement, Édgar Montaño, a déclaré qu'"il s’agit d’une manifestation pacifique qui appelle les secteurs de l’opposition à "laisser reconstruire l’Etat bolivien et laisser le président gouverner ".

Sur son compte sur les réseaux sociaux, l’autorité a indiqué que cette marche dit aux opposants "assez de violer les droits des Boliviens" et demande qu’ils laissent le peuple travailler pour reconstruire l’économie.

"C’est une marche pacifique qui demande qu’on nous laisse gouverner pendant ces années, parce que le peuple bolivien nous a donné la confiance avec plus de 55 pour cent des voix (aux élections de novembre 2020). La Bolivie veut aller de l’avant dans la reconstruction de notre patrie", a-t-il dit.

 

Source Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/278556-plus-dun-million-de-boliviens-arrivent-a-la-paz-pour-soutenir-le-gouvernement

 

Tag(s) : #Bolivie

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire