DILMA ROUSSEFF : DES ELECTIONS EN BOLIVIE SANS EVO SERAIENT UNE FARCE.

 

Rousseff : des élections sans Evo en Bolivie seraient une farce.
 
Brasilia, 23 février (Prensa Latina) L'ancienne présidente brésilienne Dilma Rousseff a déclaré que si le système judiciaire bolivien oppose son veto à la candidature de l'ancien président Evo Morales au Sénat, les élections dans ce pays seront une farce.

Si le système judiciaire dominé par les putschistes oppose son veto à la candidature d'Evo au Sénat, ce veto montre que les élections promues par ceux qui ont détruit la démocratie sont une farce", a écrit l'ancien chef de l'État (2011-2016) sur Twitter.

Elle a qualifié Morales de "l'un des meilleurs présidents" que la Bolivie ait jamais eu et il a été "renversé par un coup d'État et persécuté par les putschistes", ce qui l'a obligé à demander l'asile au Mexique et en Argentine.

Le chef du Tribunal suprême électoral, Salvador Romero, considère que le leader indigène ne remplit pas la condition de résidence en Bolivie pour se présenter au Sénat à Cochabamba. Il a indiqué qu'une résidence effective est requise.

A cet égard, Morales a déclaré à Buenos Aires que les leaders du coup d'Etat "ne respectent pas la loi électorale, ni même une sentence constitutionnelle, ils ont peur de la démocratie".

mh/abo/acl/ocs


source :  https://www.plenglish.com/index.php?o=rn&id=52540&SEO=rousseff-elections-without-evo-in-bolivia-would-be-a-farce


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire