LA BOLIVIE MONTRE DES DOCUMENTS PROUVANT QUE L’ANCIEN PRESIDENT ARGENTIN MAURICIO MACRI A PARTICIPE AU COUP D’ETAT CONTRE EVO MORALES

tourtaux-jacques Par Le 11/07/2021 1

Dans Bolivie

11 Juillet 2021

Édité par Reynaldo Henquen
2021-07-09 10:36:15

      

La Paz, 9 juil (RHC) Le Gouvernement bolivien a dénoncé la participation de l’ancien président argentin, Mauricio Macri, au coup d’État de 2019 contre le président légitime Evo Morales.

Lors d’une conférence de presse, le ministre des Affaires Étrangères Rogelio Mayta a montré des documents prouvant l’envoi de munitions par Macri, et son homologue équatorien Lenín Moreno, qui ont été utilisés par les forces de police en Bolivie pour réprimer les manifestations populaires contre le gouvernement de facto de Jeanine Áñez.

Mayta a souligné que les événements de 2019 avaient complètement rompu l’ordre constitutionnel bolivien et avaient reçu l’appui conspiratif de ces États.

"Les deux documents dévoilés démontrent que Macri et Moreno ont contribué à la consolidation d’Áñez au pouvoir, par la répression et même l’usage d’armes, auquel le général et commandant de la force aérienne bolivienne, Jorge Gonzalos Terceros Lara a participé de manière importante, ", a-t-il dit.

Dans une lettre déclassifiée datée du 13 novembre, Lara remercie l’ambassadeur d’Argentine de l’époque, Normando Álvarez Garcia, pour sa collaboration et la livraison de 40000 cartouches de type AT-12/70, ainsi que de divers types de grenades à gaz et de gaz lacrymogènes.

"Nous avons eu accès à ces documents et confirmé la participation de ces Etats, et nous transmettrons ces informations aux autorités qui mènent l’enquête sur les massacres de Sacaba et de Senkata, qui ont eu lieu les 15 et 19 novembre respectivement" a relevé le ministre des Affaires Étrangères.

Il a également affirmé qu’ils étaient "indignés aujourd’hui et a mis en garde contre le comportement d’un gouvernement étranger qui contribuerait à ces violations des droits de l’homme et des droits civils du peuple bolivien. Nous considérons cette situation comme extrêmement grave et absolument inacceptable, car elle a porté atteinte à la souveraineté et à la dignité nationales".

"Nous demanderons de plus amples informations à l’Argentine et à l’Équateur sur une situation totalement contraire aux normes qui régissent la diplomatie entre deux peuples frères. Ce qui s’est passé était un plan articulé contre la démocratie bolivienne, pas des événements purement accidentels", a-t-il dit.

Le président bolivien Luis Arce a dénoncé ce qui s’était passé en affirmant que "l’envoi de matériel de guerre pour réprimer le peuple était contraire aux normes internationales".

"Nous réaffirmons nos liens de fraternité avec le peuple argentin, et nous reconnaissons la solidarité et le soutien du frère président Alberto Fernández", a déclaré Arce en diffusant une lettre de son homologue dans laquelle il présente ses excuses au peuple bolivien pour ce qui s’est passé.

 

Source Telesur

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/263354-la-bolivie-montre-des-documents-prouvant-que-macri-a-participe-au-coup-detat-contre-evo-morales

Tag(s) : #Bolivie#argentine

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • Tourtaux

    1 Tourtaux Le 12/07/2021

    Amir Jamal Sinasser
    Saligauds de traitres malfaisants

Ajouter un commentaire