BRESIL : LA CONDAMNATION DE LULA QUALIFIEE D'ERREUR JUDICIAIRE

7 Juin 2021

Édité par Reynaldo Henquen
2021-06-06 18:10:10

 

 

Brasilia, 7 juin (RHC) La condamnation de l’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva, annulée récemment par la Cour suprême du Brésil, était une grave erreur judiciaire, a estimé Susan Rose-Ackerman, considérée aujourd’hui comme l’une des plus grandes spécialistes en corruption aux États-Unis.

Lors d’une interview avec le journaliste Ricardo Balthazar, du quotidien Folha de Sao Paulo, reprise par d’autres médias, la professeure de droit et de sciences politiques de l’Université de Yale a déclaré que 'il m’a toujours semblé que le cas de Lula ne correspondait pas bien au modèle révélé dans les cas les plus complexes de (l’opération) Lava Jato'.

Elle a assuré que 'l’appartement, dont la propriété a été attribuée (au fondateur du Parti des travailleurs) ne semblait pas avoir de lien avec les détournements de (entreprise pétrolière d’État) Petrobras et les grands transferts de richesse détectés par les chercheurs'.

Pour l’experte reconnue, 'il serait dommage que les erreurs commises (par l’ancien juge Sérgio Moro) dans le cas particulier de Lula soient utilisées pour disqualifier tout ce qui a été fait'.

En 2019, Rose-Ackerman a signé une lettre avec des collègues juristes internationaux dans laquelle elle était consternée par la révélation des messages échangés entre Moro et les procureurs de Lava Jato, et dénonçait la partialité dans le comportement de l’ancien juge.

'Il s’est passé beaucoup de choses dans l’enquête, Moro était le juge des affaires (de corruption à Petrobras), mais le cas de Lula était différent, il ne faisait pas partie de tout le paquet', a-t-elle expliqué.

Je pense donc que la décision est maintenant correcte, mais il y a certainement un problème de temps, a-t-elle ajouté.

Elle a précisé que la condamnation en 2018 'a empêché Lula d’être candidat et a permis l’ascension de (Jair) Bolsonaro'.

Je ne sais pas ce que les gens pensent maintenant, mais il y a un problème avec le fait que cette décision soit prise maintenant, plusieurs années après les élections, a-t-elle souligné.

La Cour fédérale suprême a confirmé la semaine dernière la reprise, le 23 juin,  du procès de Moro soupçonné de partialité dans des procès contre l’ancien dirigeant ouvrier.

L’assemblée plénière de la cour supérieure a déjà formé une majorité pour maintenir la décision de la deuxième chambre du tribunal qui a déclaré Moro suspect de juger arbitrairement Lula dans l’affaire dite triplex de Guarujá.

Cependant, il manque les votes du ministre Marco Aurélio Mello (qui a demandé plus de temps pour analyser le cas) et du président du STF, Luiz Fux.

 

Source Prensa Latina

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/259803-la-condamnation-de-lula-au-bresil-est-qualifiee-derreur-judiciaire

Tag(s) : #Lula#brésil

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire