BRESIL : MISE EN GARDE SUR UNE POSSIBLE RESTITUTION DES CONDAMNATIONS CONTRE LULA

tourtaux-jacques Par Le 07/04/2021 0

Dans BRESIL

7 Avril 2021

Brasilia, 6 avril (RHC) Le Parti des travailleurs (PT) du Brésil a mis en garde aujourd’hui contre une possible révocation de la décision d’un juge de la Cour suprême qui a annulé les condamnations de l’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva.

Le PT estime qu’il est absolument nécessaire de présenter ces éclaircissements à la nation et d’alerter la société sur le mouvement des « pêcheurs dans des eaux troubles » qui prétendent révoquer les bonnes décisions du Tribunal Suprême Fédéral à l’égard de l’ancien président Lula', indique l’organisation dans une note.

Signé par la présidente du parti, Gleisi Hoffmann, le texte précise que la décision du 8 mars et le procès conclu le 23 de ce mois par la deuxième chambre du Tribunal Fédéral Suprême (STF) sur la suspicion de partialité de l’ancien juge Sérgio Moro, 'sont très clairs'.

Le PT fait valoir que les deux verdicts 'annulent les illégalités et une partie des injustices' contre Lula au Tribunal fédéral de la ville méridionale de Curitiba.

Il insiste sur le fait que les déterminations concernent exclusivement l’ancien dirigeant ouvrier et aucun autre accusé ou condamné pour l’opération Lava Jato.

'! Elles n’affectent en rien la sécurité juridique du pays, mais au contraire rétablissent ce que la loi fournit, la prévisibilité et la crédibilité de la justice', souligne-t-il.

Selon le parti, la possibilité pour le ministre Edson Fachin, du STF, de revoir sa décision sur l’annulation des condamnations de Lula a été soulevée par le journaliste Merval Pereira, porte-parole des intérêts de la famille Marinho, du puissant groupe de communication Globo.

Dans son article, publié ce dimanche, Pereira assure que, parmi les possibilités du procès en session plénière du Suprême, prévu pour le 14 avril, 'il y a celle de considérer majoritairement que la juridiction de Curitiba est, même, le forum naturel des procès de Lula'.

Pour le PT, la décision de Fachin a entraîné l’annulation de procédures devant le treizième Tribunal fédéral de Curitiba pour incompétence de juridiction.

De même, l’arrêt de la deuxième chambre du STF sur l’arbitraire de Moro à l’égard de Lula 'sont des actes juridiques corrects', qui correspondent pleinement aux allégations formulées depuis 2016 par la défense de l’ancien président.

L’annulation des sentences, ajoute le parti, ainsi que le procès de suspicion a remis en cause les injustices pratiquées par la Lava Jato contre l’ancien dirigeant syndical métallurgique à la lumière du droit à une procédure régulière et a contribué à restaurer la crédibilité du pouvoir judiciaire brésilien, à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

Avec la décision de Fachin, l’ancien président a recouvré ses droits politiques et pourrait participer aux élections de 2022. 'Ne touchez pas aux droits de Lula! Justice pour Lula est justice pour le Brésil', a souligné le PT.

 

Source Prensa Latina

Édité par Reynaldo Henquen

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/253104-mise-en-garde-au-bresil-sur-une-possible-restitution-des-condamnations-contre-lula

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire