LE BRESIL UNIT SES EFFORTS POUR DESTITUER LE PRESIDENT FASCISTE BOLSONARO

tourtaux-jacques Par Le 25/04/2021 0

Dans BRESIL

25 Avril 2021

Édité par Reynaldo Henquen
2021-04-24 09:53:56

      

Brasilia, 24 avril (RHC) Au moins neuf partis d’opposition, mouvements sociaux, juristes, étudiants et dirigeants religieux au Brésil ont décidé d’unir des dizaines d’initiatives pour demander la destitution du président Jair Bolsonaro, a confirmé samedi le Parti des travailleurs -PT.

La page du PT de la Chambre des députés, précise qu’après une réunion virtuelle avec 150 personnes, il a été décidé de formaliser 'une super demande' d’exonération de l’ancien capitaine de l’Armée, qualifié d’irresponsable face à la pandémie de  COVID-19.

La proposition d’unifier le mouvement a été décidée le 13 avril entre les dirigeants des partis des Travailleurs, Communiste du Brésil, Unité Populaire, Socialisme et Liberté, Réseau de Durabilité, Vert, Démocrate Trabalhista, Citoyenneté et Socialiste Brésilien, qui ont établi une série d’actions conjointes contre le chômage.

De même, agir en faveur de la vaccination de masse contre le Covid-19 et reprendre l’aide d’urgence de 600 reais par mois (106 dollars) pour les travailleurs informels et les familles à faible revenu.

Le groupe d’organisations politiques, toutes signataires de pétitions d’impeachment (procès politique), tente de jeter des ponts pour faire pression sur le président de la Chambre basse, Arthur Lira, afin qu’il ordonne l’ouverture du procès de destitution de l’ancien militaire.

Le rendez-vous a été un jalon pour renforcer le mouvement pour la déposition de Bolsonaro, a commenté le député José Guimarães, qui a indiqué qu’un groupe de travail sera créé qui se réunira la semaine prochaine pour mettre en œuvre les décisions prises.

Dans cette affaire, il a mentionné une demande unique de révocation, un manifeste et une campagne nationale sur les raisons de la destitution.

La nouveauté de la rencontre est la présence, en plus des leaders de gauche, d’anciens anciens partisans de Bolsonaro et de parlementaires de droite comme Joice Hasselmann, Alexandre Frota et Kim Kataguiri.

Les trois législateurs ont approuvé l’unification de plus de 100 demandes d’impeachment pour faire pression sur la Chambre basse au début du procès de destitution de Bolsonaro.

Bien qu’il existe des différences politiques, idéologiques et partisanes entre les différents promoteurs de l’initiative, une convergence de position prévaut sur la nécessité de retirer d’urgence Bolsonaro du poste de président de la République, assure le siège.

La situation économique, sanitaire, hospitalière et sociale du Brésil est très grave, nous sommes face à un gouvernement génocidaire et incompétent, a déclaré le leader du PT à la Chambre des députés, Elvino Bohn Gass.

'Il faut choisir : Bolsonaro ou le Brésil », a-t-il souligné.

 

(Source : Prensa Latina).

source : https://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/255167-le-bresil-decide-dunir-ses-efforts-pour-destituer-bolsonaro

Tag(s) : #brésil

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire