CHINE : LA COMBINAISON ORBITEUR-CAPSULE DE RETOUR DE CHANG’e-5 ACHEVE SA MANŒUVRE ORBITALE ET PREPARE SON RETOUR SUR TERRE

tourtaux-jacques Par Le 12/12/2020 0

Dans CHINE

La combinaison orbiteur-capsule de retour de Chang'e-5 achève sa manoeuvre orbitale et prépare son retour sur Terre

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-12-12 à 15:36


(Xinhua)

BEIJING, 12 décembre (Xinhua) -- La combinaison orbiteur-capsule de retour de la sonde chinoise Chang'e-5 a achevé samedi une manoeuvre orbitale, se préparant à quitter l'orbite lunaire pour une trajectoire qui la ramènera sur Terre, selon l'Administration nationale de l'espace de Chine (ANEC).

Après environ six jours en orbite lunaire, la combinaison a terminé sa manoeuvre à 09h54 (heure de Beijing), passant d'une orbite presque circulaire à une orbite elliptique avec une altitude au tour de la Lune de 200 km.

La combinaison orbiteur-capsule de retour est prévue pour faire une autre manoeuvre orbitale afin d'échapper à la gravité lunaire et d'entrer en orbite de transfert Lune-Terre pour retourner sur Terre.

Chang'e-5 est l'une des missions les plus complexes et les plus difficiles de l'histoire aérospatiale de la Chine, ainsi que la première mission mondiale de collecte d'échantillons sur la Lune depuis plus de 40 ans.

La sonde chinoise Chang'e-5, composée d'un orbiteur, d'un atterrisseur, d'un véhicule de remontée et d'une capsule de retour, a été lancée le 24 novembre, et sa combinaison atterrisseur-véhicule de remontée a attéri au nord du Mons Rumker dans l'Oceanus Procellarum, également connu sous le nom d'Océan des Tempêtes, sur la face visible de la Lune le 1er décembre.

La capsule de retour de la sonde devrait atterrir dans la bannière de Siziwang de la région autonome de Mongolie intérieure, dans le nord de la Chine, à la mi-décembre.

   1 2   
 
http://french.xinhuanet.com/2020-12/12/c_139584157.htm

 

 

La Chine affirme que les Etats-Unis exposent une hypocrisie flagrante sur les droits de l'homme

 French.xinhuanet.com | Publié le 2020-12-11 à 23:38

BEIJING, 11 décembre (Xinhua) -- La Chine a déclaré vendredi que les pratiques américaines en matière de droits de l'homme avaient montré au monde entier à quoi ressemblait l'hypocrisie "classique" des droits de l'homme.

La Chine s'oppose résolument et rejette tout pays qui s'ingère dans les affaires intérieures du pays sous le prétexte des droits de l'homme, a déclaré Hua Chunying, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Mme Hua a fait ces remarques lors d'un point de presse quotidien en réponse à un message Weibo de l'ambassade des Etats-Unis en Chine concernant les droits de l'homme en Chine.

Selon elle, dans la morosité de la pandémie de COVID-19, le droit à la vie est le plus important de tous les droits de l'homme. Cependant, le bilan de morts de COVID-19 en une seule journée aux Etats-Unis a dépassé celui des attentats du 11 septembre, ce qui est "choquant et attristant".

"Quand un gouvernement ne se soucie même pas de la vie de ses propres citoyens ou n'essaie pas de la protéger, comment peut-il convaincre les autres qu'il se soucie vraiment des droits de l'homme dans d'autres pays et qu'il travaille à les protéger ?" a-t-elle demandé.

"En effet, où sont les droits de l'homme des 15 millions de cas confirmés de COVID-19 et des près de 300.000 décès aux Etats-Unis? Où sont les droits de l'homme de plus de 40 millions d'afro-américains? Et où sont les droits de l'homme des millions de civils irakiens et afghans jetés dans les guerres ?" a demandé la porte-parole en citant des commentaires laissés par des internautes sous le message de l'ambassade américaine.

En revanche, le gouvernement chinois place toujours les vies humaines au premier plan et fait les meilleurs efforts possibles pour protéger leur santé et leur sécurité et sauvegarder la valeur et la dignité de chacun, a déclaré Mme Hua.

Soulignant certaines des réalisations du pays, elle a annoncé que la Chine avait assuré la subsistance de 1,4 milliard de personnes, sorti de la pauvreté plus de 850 millions autres et créé des emplois pour 770 millions d'entre elles.

Le pays a également établi un filet de sécurité de base pour 250 millions de citoyens âgés, 85 millions de personnes handicapées et 43 millions de résidents à faible revenu dans les zones urbaines et rurales, a-t-elle précisé.

La Chine possède le plus grand groupe à revenu moyen au monde, et a mis en place les plus grands systèmes mondiaux d'éducation, de sécurité sociale, de soins médicaux et d'institutions communautaires de démocratie, a-t-elle ajouté.

"Les droits de l'homme ne sont ni un slogan vide de sens ni un outil pour interférer dans les affaires intérieures d'autres pays", a souligné Mme Hua, ajoutant que les droits de l'homme devaient aider à apporter de réelles améliorations dans la vie des gens et à réaliser la valeur et la dignité des humains.

La Chine appelle tous les pays à respecter les principes d'impartialité, d'objectivité et de non-sélectivité, à mener une coopération internationale et à renforcer les échanges sur les droits de l'homme basés sur l'égalité et le respect mutuel, ainsi qu'à s'opposer à la politisation et à la pratique de deux poids, deux mesures sur les questions des droits de l'homme, a-t-elle noté.

http://french.xinhuanet.com/2020-12/11/c_139582755.htm

 

 

Poutine appelle à un partenariat plus étroit entre l'UEEA et l'Initiative ''la Ceinture et la Route''

 French.xinhuanet.com | Publié le 2020-12-12 à 02:35

MOSCOU, 11 décembre (Xinhua) -- Le président russe Vladimir Poutine a déclaré vendredi qu'il était important d'intégrer la mise en œuvre de l'Initiative ''la Ceinture et la Route'' proposée par la Chine aux travaux de l'Union économique eurasienne (UEEA).

"Nous parlons principalement de relier les activités de l'UEEA à la mise en œuvre de la célèbre initiative chinoise ''la Ceinture et la Route",'' a déclaré M. Poutine lors d'une réunion du Conseil économique suprême eurasien.

Le président a souligné qu'il est essentiel pour l'UEEA de renforcer la coopération avec d'autres pays et associations d'intégration régionale, a déclaré le Kremlin dans un communiqué.

M. Poutine a considéré le récent protocole d'accord signé par le Conseil des chefs d'Etat de l'Organisation de coopération de Shanghai et la Commission économique eurasienne le 10 novembre comme une nouvelle étape vers la construction d'une plus grande intégration eurasienne.

Le président a également noté que le développement des processus d'intégration au sein de la Communauté économique eurasienne a suscité l'intérêt de certains pays étrangers.

"Un accord de coopération entre la Communauté économique eurasienne et de grandes économies telles que la Chine et l'Inde est actuellement mis en œuvre. Le premier cycle de négociations sur un accord de libre-échange avec l'Inde aura lieu dans un avenir proche", a déclaré M. Poutine.

http://french.xinhuanet.com/2020-12/12/c_139582882.htm

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire