CHINE : PUBLICATION D'UN LIVRE BLANC SUR LA PARTICIPATION DES FORCES ARMEES CHINOISES DANS LES OPERATIONS DE MAINTIEN DE LA PAIX DE L'ONU

  • Par
  • Le 18/09/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans CHINE
 

Chine : publication d'un livre blanc sur la participation des forces armées chinoises dans les opérations de maintien de la paix de l'ONU

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-09-18 à 13:53
 


(Xinhua/Jin Liangkuai)

BEIJING, 18 septembre (Xinhua) -- La Chine a publié vendredi un livre blanc sur la participation des forces armées du pays dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

Le livre blanc, intitulé "Forces armées chinoises : 30 ans d'opérations de maintien de la paix de l'ONU", a été publié par le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat.

Servant au sein des missions de la paix de l'ONU dans le monde, les forces armées de la Chine sont devenues une force importante dans les opérations de maintien de la paix de l'ONU au cours des trois dernières décennies, indique le document.

Les casques bleus chinois ont laissé leurs empreintes dans plus de vingt pays et régions, comme le Cambodge, la République démocratique du Congo, le Libéria, le Soudan, le Liban, Chypre, le Soudan du Sud, le Mali et la République centrafricaine.

Ils ont réalisé des contributions extraordinaires pour faciliter le règlement pacifique des différends, sauvegarder la sécurité et la stabilité régionales, et promouvoir le développement économique et social dans les pays hôtes, indique le document.

La Chine a fidèlement respecté les engagements qu'elle avait annoncés lors d'un sommet de l'ONU pour soutenir le maintien de la paix de l'ONU par des actions, telles que la formation d'une force en attente de maintien de la paix, la mobilisation d'un plus grand nombre d'actifs de facilitateurs dans les opérations de maintien de la paix de l'ONU, l'aide à la formation des casques bleus étrangers et l'offre d'une aide militaire gratuite à l'Union africaine, indique le document.

Les forces armées chinoises ont également collaboré, dans le cadre du maintien de la paix, avec plus de 90 pays et dix organisations internationales et régionales, indique-t-il.

Contribuant à la construction d'une communauté de destin pour l'humanité, la Chine continuera à jouer son rôle en tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, à soutenir et à participer solidement aux opérations de maintien de la paix de l'ONU, d'après le livre blanc.

Le document comprend également un calendrier des activités des forces armées chinoises dans les opérations de maintien de la paix de l'ONU.

http://french.xinhuanet.com/2020-09/18/c_139378635.htm

 

 

La Chine et les Etats-Unis doivent gérer leurs différends de manière constructive (ambassadeur chinois)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-09-18 à 01:07
 

WASHINGTON, 17 septembre (Xinhua) -- La Chine et les Etats-Unis doivent gérer leurs différends de manière constructive, car les intérêts communs et besoins mutuels des deux pays sont toujours plus importants que les différends qu'ils peuvent avoir, a déclaré l'ambassadeur de Chine aux Etats-Unis, Cui Tiankai.

"Pour être honnête, certains de ces différends subsisteront avec nous pour de nombreuses années encore. Nous devons reconnaître qu'il y aura toujours des divergences entre nous, car nous sommes deux pays différents avec des patrimoines historiques, des cultures et des système politiques et économiques très différents", a expliqué M. Cui dans un récent entretien avec l'ancien secrétaire américain au Trésor Hank Paulson pour le programme "Straight Talk with Hank Paulson".

Cette conversation, qui date du 28 août et a été diffusée ce lundi, couvre des sujets tels que les relations sino-américaines actuelles, la coopération économique et commerciale bilatérale, la gouvernance mondiale et l'économie chinoise.

"Mais nous devons gérer les différends de manière constructive. Nous devons garder à l'esprit que nos intérêts communs et besoins mutuels surpassent toujours les divergences que nous pouvons avoir. Nous sommes confrontés à de très nombreux défis mondiaux. Ni la Chine ni les Etats-Unis ne peuvent tous les gérer à eux seuls, qu'il s'agisse de la pandémie, la lutte contre le changement climatique ou les catastrophes naturelles", a-t-il indiqué.

"La communauté internationale souhaite que la Chine et les Etats-Unis travaillent ensemble, et non pas l'un contre l'autre, pour gérer ces défis mondiaux. Il en va de l'intérêt commun au sens large", a poursuivi M. Cui.

"Quant à nos divergences, en toute honnêteté, je dois faire remarquer que beaucoup de ces questions, y compris celles que vous venez de mentionner comme la situation dans le détroit de Taiwan, le Xinjiang, Hong Kong et la mer de Chine méridionale, si on regarde sur la carte, ces lieux font soit partie du territoire chinois, soit sont très proches de la Chine. Aucun n'est proche des Etats-Unis. Et aucun d'entre eux ne fait partie du territoire américain", a souligné l'ambassadeur chinois.

"Pour nous, c'est une question de souveraineté, d'intégrité territoriale et d'unité nationale. Parfois nous ne comprenons simplement pas pourquoi ces questions deviennent des problèmes entre nos deux pays. Ce sont des questions internes à la Chine", a-t-il déploré.

"Alors que la nation chinoise s'efforce de réaliser sa modernisation, nous devons résoudre en parallèle les problèmes liés à notre souveraineté et à notre intégrité territoriale. Ils ne concernent que nous", a ajouté M. Cui.

http://french.xinhuanet.com/2020-09/18/c_139377021.htm

 

Un port frontalier du Xinjiang enregistre 3.000 voyages de trains de fret Chine-Europe

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-09-18 à 20:18
 

NEW YORK, 17 septembre (Xinhua) -- Les cas d'infection au nouveau coronavirus dans le monde ont dépassé jeudi la barre des 30 millions, selon le Centre pour la science et l'ingénierie des systèmes (CSSE) de l'Université Johns Hopkins.

Ce total était ainsi de 30.003.378, avec 942.989 décès, en date de jeudi 18H22 heure locale (22h22 GMT), selon les données du CSSE.

Les Etats-Unis comptent le plus grand nombre de cas d'infection et de décès dans le monde, soit respectivement 6.669.322 et 197.554. L'Inde suit derrière avec 5.118.253 cas, devant le Brésil avec 4.419.083 cas et 134.106 décès, soit le deuxième plus grand nombre de décès au monde.

Les pays avec plus de 650.000 cas comprennent également la Russie, le Pérou, la Colombie, le Mexique et l'Afrique du Sud, tandis que d'autres pays comptant plus de 35.000 décès comprennent l'Inde, le Mexique, le Royaume-Uni et l'Italie, selon l'université.

Les cas dans le monde ont dépassé la barre des 10 millions le 28 juin, passant à 20 millions le 10 août. Il a fallu 43 jours pour que ce total passe de 10 à 20 millions et 38 jours de 20 à 30 millions.

http://french.xinhuanet.com/2020-09/18/c_139377657.htm

 

Baisse de 32% des immatriculations de voitures particulières au cours des 8 premiers mois de 2020 dans l'UE

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-09-18 à 05:58
 

BRUXELLES, 17 septembre (Xinhua) -- Les immatriculations de voitures particulières dans l'Union européenne (UE) ont chuté de 32% au cours des huit premiers mois de cette année par rapport à la même période de l'année dernière, a annoncé jeudi l'Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA).

Un total de 6.123.852 voitures neuves ont été immatriculées de janvier à août cette année, soit environ 2,9 millions de moins qu'au cours de la même période de 2019, selon l'ACEA.

Parmi les quatre plus grands marchés de l'UE, l'Espagne a été la plus touchée avec 40,6% de voitures particulières vendues en moins au cours de la période par rapport à 2019. Elle est suivie par l'Italie, qui a enregistré une baisse de 38,9%, la France avec une baisse de 32% et l'Allemagne avec une baisse de 28,8% par rapport à la même période de l'année dernière, a précisé l'ACEA.

La demande de voitures particulières a semblé être en corrélation avec le calendrier de la crise du COVID-19 dans l'UE.

Après la mise en place d'un confinement strict pour contrer la propagation du virus en Europe, les immatriculations de voitures ont ainsi diminué de 55,1% en mars et de 73,6% en avril en glissement annuel.

Lorsque les mesures de confinement ont commencé à être assouplies en mai et juin, le marché a amorcé un redressement avec une baisse de 52,3% en mai et de 22,3% en juin par rapport à l'année précédente.

Les ventes de voitures particulières ont culminé en juillet, avec une baisse de seulement 5,7% par rapport au même mois de 2019, mais en août, les chiffres ont de nouveau diminué, chutant de 18,9% par rapport à août 2019, alors que la menace d'une deuxième vague se profilait.

http://french.xinhuanet.com/2020-09/18/c_139377231.htm

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire