CHINE : UN NOUVEAU LANCEUR LE PLUS PUISSANT AU MONDE POUR 2022

tourtaux-jacques Par Le 04/06/2021 0

Dans CHINE

Un nouveau lanceur le plus puissant au monde pour 2022

French.china.org.cn | Mis à jour le 04. 06. 2021 | Mots clés : 2022

CAS Space, une entreprise aérospatiale basée à Beijing et détenue par l’Académie des sciences de Chine (ASC), a commencé à concevoir ce qui devrait être d’après les experts le « lanceur à propergol solide le plus puissant au monde ».

Yang Yiqiang, un scientifique spécialiste des fusées et fondateur de CAS Space, a déclaré lors d’une interview au China Daily, que cette fusée − répondant au nom de ZK 2 − était à l’étape de recherche et développement en laboratoire à Beijing. Si tout se déroule comme prévu, elle devrait être prête pour son vol inaugural d’ici la fin 2022.

Le lanceur ZK 2 aura un étage central et deux propulseurs latéraux, faisant chacun 2,65 mètres de diamètre et utilisant des propergols solides. La fusée fera 39,7 mètres de haut et aura un poids total au décollage de 343 tonnes. Elle sera capable de transporter des satellites d’un poids combiné de 3,55 tonnes et de les placer en orbite héliosynchrone à 700 km d’altitude.

Ces caractéristiques devraient faire du ZK 2 le lanceur à propergol solide le plus grand et le plus puissant au monde. Celui-ci devrait même être plus puissant que de nombreux autres modèles à propergols liquides de la série chinoise des Longues Marches, comme le Longue Marche 2C et 4B, souligne Yang Yiqiang.

La fusée opérationnelle à propergol solide la plus puissante au monde est actuellement le lanceur Vega d’Arianespace, développé par l’Agence spatiale italienne (ASI) et l’Agence spatiale européenne (ESA). Avec un poids au décollage de 137 tonnes, la fusée européenne peut placer des charges de 1,4 tonne en orbite héliosynchrone.

« Les principaux clients du ZK 2 seront les entreprises de satellites souhaitant construire et opérer un réseau satellite en orbite basse », explique Yang Yiqiang, ajoutant que le lanceur sera adapté pour le déploiement de ce genre de réseaux, du fait de sa capacité à lancer une grande quantité de petits satellites en un seul vol.

« Cette fusée aura une meilleure flexibilité que les fusées plus grandes à propergol liquide, [...] car celle-ci est conçue pour les lancements terrestres et maritimes, et les fusées à propergol liquide sont inadaptées aux missions basées en mer. De plus, lorsqu’elles sont lancées depuis une base terrestre, les fusées à propergol solide sont moins dépendantes des dispositifs au sol et sont donc plus faciles à lancer », fait-il remarquer.

CAS Space est actuellement en train de préparer le premier vol de son premier produit, la fusée à propergol solide ZK 1A, qui doit lancer six petits satellites au deuxième semestre de cette année. Cette fusée de 31 mètres de haut sera capable de placer des satellites de 1,33 tonne en orbite héliosynchrone. Si ce lancement réussit, la fusée ZK 1A remplacera la fusée Longue Marche 11 en tant que fusée à propergol solide la plus puissante de Chine.

L’entreprise travaille actuellement avec le gouvernement à Guangzhou, dans la province de Guangdong, pour construire un complexe de production de 40 hectares dans le district de Nansha. Ce complexe constituera l’unité de production de lanceurs aérospatiaux la plus méridionale de Chine. Sa capacité de production sera initialement de 30 fusées par an, lorsque la première phase de sa construction sera achevée d’ici l’année prochaine, indique Yang Yiqiang.

Evoquant la façon dont CAS Space a commencé, celui-ci note que l’ASC a aujourd’hui besoin d’un grand nombre de lanceurs pour lancer des satellites expérimentaux et des équipements de démonstration technologique. L’ASC voulait avoir ses propres capacités de recherche et de production aérospatiale, ce qui a résulté dans la fondation de CAS Space.

L’une des missions les plus importantes de l’entreprise sera donc de fournir des services de lancement pour l’ASC.

Par rapport aux autres fabricants de fusées, CAS Space a optimisé les procédures de conception, d’approvisionnement et de fabrication, qui sont plus efficaces et plus économiques, affirme Yang Yiqiang. Selon lui, l’entreprise utilise les dernières technologies ainsi que des équipements hautement intégrés sur ses fusées, ce qui garantit une réduction des coûts et des problèmes dans la conception, la production et les opérations de lancement.

http://french.china.org.cn/china/txt/2021-06/04/content_77549029.htm

 

 

Xi Jinping envoie une lettre de félicitations au forum de l'amitié non gouvernementale de l'OCS

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-06-03 à 20:34

BEIJING, 3 juin (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a envoyé jeudi une lettre de félicitations au forum de l'amitié non gouvernementale de l'Organisation de Coopération de Shanghai (OCS), qui se tient à Wuhan, dans la province chinoise du Hubei (centre).

"J'ai proposé l'initiative d'organiser un forum de l'amitié non gouvernementale de l'OCS en novembre dernier, laquelle a reçu une réponse enthousiaste et le soutien de tous les Etats membres de l'OCS," a déclaré M. Xi.

Il s'est dit confiant sur le fait que le forum deviendrait une plate-forme importante permettant à toutes les parties d'améliorer la compréhension mutuelle, d'approfondir l'amitié et de renforcer la coopération.

M. Xi a exprimé son espoir de voir toutes les parties respecter l'esprit de Shanghai, rester fidèles aux aspirations originales de l'OCS, œuvrer ensemble, s'entraider et se soutenir mutuellement, et approfondir la coopération.

"Nous devons profiter des avantages de la diplomatie non gouvernementale et élargir les canaux d'échanges entre les personnes afin de contribuer au développement de l'OCS," a déclaré M. Xi.

Le forum de l'amitié non gouvernementale de l'OCS a débuté jeudi, à Wuhan, sur le thème de la promotion de l'amitié entre les peuples et de la poursuite de l'esprit de Shanghai. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-06/03/c_139987439.htm

 

La Chine condamne la répression américaine sur les entreprises chinoises

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-06-04 à 22:20

 

BEIJING, 4 juin (Xinhua) -- Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a indiqué vendredi que la Chine s'opposait fermement à la signature par le président américain Joe Biden d'un décret visant à interdire les investissements dans des dizaines d'entreprises chinoises.

Le porte-parole, Wang Weibin, a fait cette observation lors d'un point presse, notant que le gouvernement américain avait généralisé le concept de la sécurité nationale, abusé du pouvoir d'Etat, ainsi que réprimé et restreint sans scrupules les entreprises chinoises.

M. Biden a signé jeudi un ordre exécutif qui met sur la liste noire des dizaines d'entreprises chinoises et interdit aux entités américaines d'y investir.

D'après M. Wang, la partie américaine a entravé les règles et l'ordre du marché, et nui aux droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises ainsi qu'aux intérêts des investisseurs du monde entier, y compris ceux des Etats-Unis. Il a incité l'administration américaine à retirer ce décret et à fournir aux entreprises chinoises un environnement commercial et d'investissement équitable, juste, et non discriminatoire.

"La Chine prendra des mesures nécessaires pour résolument protéger les droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises", a déclaré M. Wang. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-06/04/c_139989581.htm

 

Les allégations de l'Occident sur du "travail forcé" au Xinjiang sont absurdes et infondées (quotidien russe)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-06-04 à 12:41

MOSCOU, 3 juin (Xinhua) -- Des reportages sur du "travail forcé" présumé prévalant dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine) sont utilisés par l'Occident comme un prétexte pour entraver le développement de cette région, a estimé le quotidien Rossiskaïa Gazeta dans un commentaire publié fin mai.

L'Occident tente de promouvoir l'idée que les travailleurs de la région sont sujets au travail forcé, à des violations des droits de l'Homme et à la discrimination religieuse, mais les témoignages personnels et les preuves directes prouvent que ces allégations sont fausses et absurdes, a indiqué le journal russe.

Après une visite de Vladimir Norov, secrétaire général de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), et de diplomates étrangers au Xinjiang et dans les régions voisines, ils ont conclu que ces accusations étaient infondées.

"L'Occident connaît bien l'état réel des affaires dans la région, mais choisit d'ignorer la réalité", a noté Rossiskaïa Gazeta. "Sous prétexte de protéger les 'droits de l'homme' au Xinjiang, il essaie de saper le développement de la région", a-t-il dénoncé. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-06/04/c_139988743.htm

 

(COVID-19) La théorie d'une fuite de laboratoire est sans fondement, motivée par des considérations politiques (chroniqueur)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-06-04 à 19:27

MOSCOU, 4 juin (Xinhua) -- Les allégations occidentales selon lesquelles le nouveau coronavirus pourrait avoir fui d'un laboratoire chinois sont une tentative d'exploitation de la pandémie à des fins politiques et de détournement de l'attention au moyen de théories alternatives, selon le chroniqueur en affaires internationales Mikhaïl Morozov.

Dans sa tribune "La guerre biologique des grandes puissances : ce que les Etats-Unis cachent avec leurs allégations contre la Chine" publiée mardi sur Free Press Internet, M. Morozov a étudié la chronologie des accusations occidentales et les preuves des origines du virus.

Grâce à une analyse d'articles parus dans une série de publications médiatiques, M. Morozov a conclu que les preuves sur la théorie d'une fuite de laboratoire de Wuhan étaient sans fondement, contradictoires et manquaient de sources fiables.

Alors que le flot du "sensationnalisme" dans le journalisme n'a rien de nouveau pour l'Occident, le fait que de récentes expressions unifiées de rhétoriques et d'études anti-chinoises aient soudainement émergé "comme au bon moment" est plutôt étrange, selon M. Morozov.

"Des études étayant la nature artificielle du nouveau coronavirus ont commencé à apparaître comme sur commande", dit-il.

"Tout cela suggère que l'Occident essaie d'user de toutes les possibilités pour accuser la Chine de propager l'infection. Ou à minima, ils utilisent la tragédie mondiale pour leurs propres objectifs politiques ou pour détourner l'attention d'autres théories", ajoute M. Morozov.

Le chroniqueur explique qu'en l'absence de preuves fiables, les responsables occidentaux ignorent complètement ou tentent délibérément de détourner l'attention à la théorie selon laquelle le virus aurait pu fuir de la même manière d'un laboratoire au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-06/04/c_139989370.htm

 

 

Le PCC est le moteur de l'impressionnante réussite de la Chine, apportant des avantages au niveau mondial, selon un ex-dirigeant irakien (INTERVIEW)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-06-04 à 18:01


(Xinhua)

BAGDAD, 4 juin (Xinhua) -- Le Parti communiste chinois (PCC) et le peuple chinois ont accompli des réalisations remarquables ces 100 dernières années, profitant à toute l'humanité, a estimé l'ancien Premier ministre du gouvernement intérimaire irakien Iyad Allaoui dans un récent entretien accordé à Xinhua.

"C'est vraiment quelque chose qui ne s'est jamais produit dans le monde auparavant", dit celui qui a également été vice-président de son pays et cofondé le parti de l'Entente nationale irakienne.

"C'est très intéressant de voir comment se passe la croissance en Chine", note M. Allaoui, 77 ans, se rappelant sa visite en Chine en 2019. "J'ai vu quelque chose d'incroyable, de très exceptionnel vraiment".

Il a attribué ce succès à "la détermination de la direction du PCC", qui a conduit les Chinois à aller dans la bonne direction qui correspond à la tendance du monde. Embrassant le socialisme à la chinoise, la direction de ce parti a beaucoup accompli, y compris l'éradication de l'extrême pauvreté dans le pays le plus peuplé du monde, constate-t-il.

Il considère comme très importante l'annonce selon laquelle l'extrême pauvreté a été éliminée en Chine. "Cela montre à quel point les Chinois sont déterminés à améliorer leur situation. Cela montre également la qualité du leadership de la Chine", selon lui.

Parlant de la pandémie de nouveau coronavirus en cours, Iyad Allaoui juge que la Chine a apporté une aide tangible à de nombreux pays et produit des vaccins dont elle s'est engagée à en faire des biens publics mondiaux afin de lutter contre l'inégalité vaccinale dans le monde.

"De nombreux pays utilisent les vaccins chinois, ce qui signifie encore une fois dans ce domaine que la Chine a mis les vaccins à la disposition de la communauté internationale", dit-il, ajoutant que "la Chine essaie d'aider les gens à travers le monde".

Cependant, au lieu de faire face à leurs propres problèmes, des gouvernements et des grands médias occidentaux tentent de ternir la Chine en déformant ses intentions, faisant d'elle un "bouc émissaire", dénonce M. Allaoui.

"Ils accusent la Chine de diverses choses, mais la Chine prouve le contraire", assure-t-il.

Le fait que la Chine aide le monde avec ses vaccins très importants "indique le niveau d'éthique chinois face à la pandémie", conclut-il. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-06/04/c_139989264.htm

 

La Chine exhorte les Etats-Unis à cesser leurs écoutes électroniques massives et sans discernement

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-06-04 à 10:29

BEIJING, 4 juin (Xinhua) -- Un porte-parole chinois a exhorté jeudi les Etats-Unis à cesser leurs écoutes électroniques massives et sans discernement et à "rembourser leurs dettes de justice qu'ils doivent au monde".

"Si les alliés des Etats-Unis trouvent leurs actes d'espionnage inacceptables, le monde ne peut qu'avoir un sentiment plus fort à ce sujet", a déclaré Wang Wenbin, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, lors d'un point de presse, en réponse aux récentes critiques faites par certains dirigeants et responsables européens quant aux écoutes électroniques menées par l'Agence nationale de la sécurité des Etats-Unis à l'encontre de leurs alliés.

Selon M. Wang, les Etats-Unis sont depuis longtemps considérés dans le monde entier comme premiers voleurs de secrets.

Il a cité un certain nombre de moyens appliqués par les Etats-Unis dans ce domaine, dont la simulation de signaux de stations de base pour exploiter et voler les données des téléphones portables, la transformation des applications mobiles en unités de surveillance, le piratage des serveurs en nuage, le piratage des câbles sous-marins et l'installation des dispositifs secrets de collecte de renseignements électromagnétiques dans près de 100 ambassades et consulats des Etats-Unis à l'échelle mondiale à des fins d'espionnage.

"La récente couverture médiatique sur l'espionnage de leurs alliés européens n'est que la partie émergente de l'iceberg de leur énorme réseau mondial de vol de secrets", a noté M. Wang. "Les Etats-Unis doivent une explication à la communauté internationale".

Selon lui, les Etats-Unis mènent sans scrupule depuis longtemps des écoutes téléphoniques massives et sans discernement à travers le monde, tout en réprimant sans raison les entreprises étrangères honnêtes sous prétexte de la sécurité nationale.

"Cela expose entièrement leur hypocrisie et leur nature hégémonique", a affirmé le porte-parole.

Selon lui, les gens ont toutes les raisons de soupçonner que l'objectif du programme "réseau propre" initié par les Etats-Unis est de maintenir leur monopole dans le domaine des hautes technologies et de servir d'excuse pour justifier leurs activités d'espionnage.

Les Etats-Unis doivent immédiatement arrêter leur acte illégal d'écoutes électroniques massives et sans discernement et cesser leurs activités louches de répression des entreprises d'autres pays sous couvert de sécurité nationale, a souligné M. Wang. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-06/04/c_139988540.htm

 

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire