CHINE : UNE EXPLOSION DANS UNE MINE BLOQUE 22 MINEURS A 600 METRES SOUS TERRE DEPUIS 15 JOURS. UN TOTAL DE 11 MINEURS ONT ETE SECOURUS CE DIMANCHE

Chine : un total de onze mineurs extraits d'une mine d'or

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2021-01-24 à 16:00


(Xinhua/Chen Hao)

JINAN, 24 janvier (Xinhua) -- Un total de onze mineurs ont été secourus dimanche après avoir été pris au piège sous terre pendant deux semaines à la suite de l'explosion d'une mine d'or dans la province chinoise du Shandong (est).

Les sauveteurs ont secouru deux ouvriers vers 15h18, portant à 11 le nombre de mineurs secourus.

Le premier mineur secouru, dans un état de faiblesse extrême, a été extrait de la mine dimanche à 11h13 et a été transporté d'urgence à l'hôpital pour y être soigné.

Actuellement, 633 personnes et 407 équipements sont sur le site pour les opérations de secours.

Vingt-deux mineurs ont été piégés à environ 600 mètres sous terre depuis l'explosion de la mine survenue le 10 janvier à Qixia, administré par la ville de Yantai, dans la province du Shandong.

Avant dimanche, les sauveteurs avaient établi le contact avec seulement dix des mineurs, qui sont dans un bon état physique et psychologique. Un autre serait décédé.

   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10    >>|
 
http://french.xinhuanet.com/2021-01/24/c_139693562.htm
 
 

 

Le PM chinois met l'accent sur les efforts continus pour assurer la sécurité au travail

 French.xinhuanet.com | Publié le 2021-01-23 à 20:12

BEIJING 23 janvier (Xinhua) -- Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a appelé à plus d'efforts pour assurer la sécurité au travail et prévenir les accidents majeurs.

M. Li a fait ces remarques dans une instruction à une conférence nationale par vidéo et téléphone sur la sécurité de la production qui s'est tenue samedi.

"La sécurité au travail revêt une grande importance, et nous devons toujours rester vigilants", a indiqué M. Li dans son instruction.

Alors que le pays a fait des progrès l'année dernière pour assurer la sécurité au travail, la tâche reste ardue, car des incertitudes demeurent, a noté M. Li.

Il a appelé à des efforts pour assurer que les parties concernées remplissent leurs devoirs à chaque maillon de la chaîne de production et a demandé le renforcement des capacités d'intervention d'urgence et de sauvetage pour prévenir les accidents majeurs.

Le vice-Premier ministre Liu He, également chef du Comité de la sécurité au travail du Conseil des Affaires d'Etat, ainsi que Wang Yong et Zhao Kezhi, conseillers d'Etat et chefs adjoints du comité, ont assisté à la réunion.

http://french.xinhuanet.com/2021-01/23/c_139692068.htm
 
 

 

Les vaccins chinois donnent un coup de pouce à la lutte mondiale contre le COVID-19 (COMMENTAIRE)

 French.xinhuanet.com | Publié le 2021-01-24 à 13:46

BEIJING, 24 janvier (Xinhua) -- "Je crois en la qualité du vaccin chinois". Le 16 janvier au matin, un premier lot d'un million de doses du vaccin contre le COVID-19 produit par Sinopharm est arrivé en Serbie. Le président serbe Aleksandar Vucic s'est rendu à l'aéroport pour saluer cette arrivée et a confirmé qu'il se ferait inoculer ce vaccin.

Alors que l'épidémie de nouveau coronavirus fait encore rage à l'échelle mondiale, les vaccins portent l'espoir de l'humanité de vaincre le virus. De plus en plus de pays se tournent vers la Chine, exprimant une confiance solide en ses vaccins.

Cette confiance se traduit par les actions concrètes de dirigeants de plusieurs pays. Les présidents seychellois Wavel Ramkalawan, indonésien Joko Widodo et turc Recep Tayyip Erdogan se sont tous fait inoculer le vaccin chinois.

Cette confiance se traduit également par un afflux de commandes. A ce jour, l'utilisation du vaccin chinois a été officiellement approuvée en Egypte et au Maroc. Auparavant, les Emirats arabes unis et Bahreïn avaient respectivement examiné et approuvé son homologation et sa mise sur le marché conformément aux normes pertinentes de l'OMS. Le Brésil, la Thaïlande, l'Ukraine et d'autres ont également passé commande.

"Une fois que les vaccins chinois contre le COVID-19 auront été mis au point et été lancés, la Chine tiendra son engagement d'en faire un bien public mondial et de les fournir au monde entier à un prix juste et raisonnable", a assuré Shen Bo, un responsable du ministère chinois des Affaires étrangères, lors d'une récente conférence de presse.

Selon lui, la Chine a toujours attaché de l'importance à l'accessibilité et au caractère abordable des vaccins dans les pays en développement. Elle envisage de leur en fournir de diverses façons, y compris sous forme de dons et d'assistance gratuite.

"La Chine appelle également la communauté internationale à collaborer étroitement en vue de promouvoir une distribution équitable des vaccins dans le monde et à s'efforcer d'en faire des biens publics accessibles aux habitants de tous les pays", a ajouté M. Shen.

Dès que ses vaccins auront reçu une autorisation de mise sur le marché, et au fur et à mesure qu'augmenteront les capacités de production, la Chine va assurément jouer un rôle plus grand pour atténuer efficacement la pénurie mondiale de vaccins.

Le développement et la distribution du vaccin ne sont en aucun cas une compétition entre pays ou entreprises, mais une bataille décisive entre l'humanité et le virus.

L'humanité est en effet une communauté de destin. La pandémie ne connaît pas de frontières. Aucun pays ne peut survivre seul. Ce n'est qu'en s'assurant que toutes les personnes à risque seront vaccinées que l'humanité pourra vaincre complètement le virus et parvenir à une véritable sécurité.

http://french.xinhuanet.com/2021-01/24/c_139693310.htm

 

Beijing annonce une victoire majeure sur le COVID-19 et son objectif économique pour 2021 dans son rapport de travail du gouvernement municipal

French.china.org.cn | Mis à jour le 24. 01. 2021 | Mots clés : Beijing,COVID-19,rapport de travail du gouvernement

Le maire de Beijing, Chen Jining, a présenté le rapport de travail du gouvernement de la capitale chinoise le 23 janvier lors de la quatrième session de la 15e Assemblée populaire municipale de Beijing, déclarant des réalisations stratégiques majeures dans le combat de la ville contre le COVID-19 en 2020 et annonçant son objectif économique de plus plus de 6% de croissance du PIB en 2021.

Selon le rapport de travail du gouvernement de Beijing, la ville a réussi à réduire les cas importés de COVID-19 et à contenir l'infection en clusters liée à la résurgence épidémique du marché de gros de Xinfadi. De même, a noté le rapport, une série de nouvelles politiques et plans d'action a été mise en œuvre pour améliorer la santé publique et le système d'intervention d'urgence, ce qui contribuera à consolider les acquis.

Parallèlement à des mesures strictes de confinement du virus, la ville a révélé son plan économique pour l'année. Il fixe son PIB régional à plus de 6% et la croissance de l'indice des prix à la consommation (IPC) autour de 3%.

Le rapport a indiqué qu'il effectuera les vaccinations contre le COVID-19 dans la ville de manière ordonnée. Sur ce sujet, le Beijing News a rapporté le 23 janvier que plus de 1,9 million de personnes avaient reçu leur première dose d'un vaccin anti-COVID-19 à la date du 19 janvier dans la capitale.

Le rapport du gouvernement a par ailleurs souligné que Beijing a achevé la construction de tous les sites de compétition des Jeux Olympiques d'hiver et Paralymiques de Beijing 2022 et noté que la construction de sites non affectés aux compétitions et d'autres installations temporaires sera achevée avant la fin de cette année.

Il a aussi précisé que des éléments de haute technologie, notamment une technologie robotique intelligente artificielle, la technologie de communication 5G + 8K et le renminbi numérique, seront utilisés pendant les Jeux olympiques d'hiver de Beijing 2022. Beijing achèvera également le recrutement et la formation des volontaires, et les billets seront mis en vente plus tard cette année.

Enfin, le maire de Beijing a également annoncé le 23 janvier que la capitale déploiera des réglementations de protection pour les parcs culturels du Grand Canal et de la Grande Muraille, et fera progresser la législation régissant les lois de protection du patrimoine culturel de l'axe central de Beijing.

http://french.china.org.cn/china/txt/2021-01/24/content_77148727.htm

 

La Chine construira 30 usines "pleinement connectées" à la 5G d'ici 2023

Par : Vivienne |  Mots clés : Chine,technologies,5G
French.china.org.cn | Mis à jour le 23-01-2021

[Favoris] [Imprimer[Envoyer] [Commenter] [Corriger] [Caractère:A A]

La Chine vise à construire 30 usines "pleinement connectées" à la 5G dans dix industries clés d'ici 2023, alors que le pays accélère le développement de l'Internet industriel à travers l'intégration avec les technologies 5G.

De trois à cinq plates-formes de l'Internet industriel dotées d'une influence internationale verront le jour, et un centre de mégadonnées pour l'Internet industriel sera créé d'ici 2023, selon un plan d'action sur le développement de l'Internet industriel pour les trois prochaines années dévoilé par le ministère de l'Industrie et des Technologies de l'information.

Le plan d'action indique que les trois prochaines années (2021-2023) seront une période de croissance rapide de l'Internet industriel de la Chine. Les formats commerciaux émergents domineront la fabrication intelligente, la collaboration basée sur le réseau et la personnalisation durant cette période, d'après le plan d'action.

L'Internet industriel, également connu comme Internet des objets pour l'industrie, fait référence à l'adoption plus large de technologies de pointe telles que les réseaux sans fil de nouvelle génération, les mégadonnées, l'intelligence artificielle et l'Internet des objets.

Selon les données du ministère, la Chine a déjà cultivé plus de 70 plates-formes d'Internet industriel, connectant environ 60 millions d'équipements industriels et plus de 400.000 entreprises industrielles.

http://french.china.org.cn/china/txt/2021-01/23/content_77147307.htm

 

 

 

 
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire