(COVID-19) 57 NOUVEAUX CAS CONFIRMES SIGNALES SUR LA PARTIE CONTINENTALE DE LA CHINE

  • Par
  • Le 14/06/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans CHINE
 

(COVID-19) 57 nouveaux cas confirmés signalés sur la partie continentale de la Chine

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-06-14 à 12:43
 

BEIJING, 14 juin (Xinhua) -- L'autorité sanitaire chinoise a indiqué dimanche qu'elle avait reçu des informations concernant 57 nouveaux cas de COVID-19 sur la partie continentale samedi, à savoir 38 locaux et 19 importés.

Parmi les cas transmis localement, 36 ont été rapportés à Beijing et deux au Liaoning, a annoncé la Commission nationale de la santé dans son bilan quotidien.

Aucun nouveau décès dû à la maladie n'a été signalé samedi, selon la commission.

Samedi, deux patients du COVID-19 sont sortis de l'hôpital après leur rétablissement.

Le même jour, 83.132 cas confirmés de COVID-19 ont été signalés sur la partie continentale. Parmi eux, 129 patients sont toujours hospitalisés, dont un dans un état grave.

Un total de 78.369 patients ont été guéris et sont sortis de l'hôpital, et 4.634 personnes étaient mortes de la maladie, a indiqué la commission.

La partie continentale de la Chine a signalé 1.827 cas importés samedi. Sur ce total, 1.744 sont sortis de l'hôpital après leur rétablissement, et 83 sont toujours hospitalisés. Parmi eux, il n'y a aucun cas grave. Aucun décès n'a été enregistré parmi les cas importés. Deux cas suspects ont été recensés, d'après la commission.

Selon la commission, 3.358 contacts étroits sont toujours sous observation médicale après que 542 personnes ont quitté l'observation samedi.

Samedi également, neuf nouveaux cas asymptomatiques, dont six importés, ont été recensés sur la partie continentale. Deux cas asymptomatiques ont été reclassés comme cas confirmés, et deux autres sont sortis d'observation médicale, selon la commission.

La commission a indiqué que 103 cas asymptomatiques, dont 53 cas importés, étaient toujours sous observation médicale.

Selon le bilan établi samedi, 1.109 cas confirmés, dont quatre décès, ont été signalés dans la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong, 45 cas confirmés dans la RAS de Macao et 443 à Taiwan, dont sept décès.

Au total, 1.061 patients à Hong Kong, 45 à Macao et 431 à Taiwan sont sortis de l'hôpital après leur rétablissement.

http://french.xinhuanet.com/2020-06/14/c_139137780.htm

 

 

L'importance de l'économie numérique mise en évidence par la pandémie de COVID-19, selon le PM chinois

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-06-12 à 23:57
 

BEIJING, 12 juin (Xinhua) -- La pandémie de COVID-19 a mis en évidence l'importance de l'économie numérique dans la reprise du développement économique et social, la création d'emplois et l'amélioration du bien-être du peuple, a déclaré vendredi le Premier ministre chinois Li Keqiang.

M. Li a émis ces remarques dans un message de félicitations à la cérémonie d'ouverture de l'Année de la coopération de l'économie numérique Chine-ASEAN 2020.

Dans son message, M. Li a déclaré que la Chine et l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) étaient des voisins amicaux et des partenaires importants. Le développement rapide de l'économie numérique aujourd'hui est en train de remodeler profondément les paysages de l'économie mondiale et de la société humaine.

Rappelant que l'an dernier, les dirigeants des pays de l'ASEAN et lui-même avaient désigné 2020 comme l'Année de la coopération de l'économie numérique Chine-ASEAN, M. Li a indiqué que la pandémie de COVID-19 avait mis en évidence d'une manière plus poussée l'importance de l'économie numérique dans le rétablissement du développement économique et social, la création de plus d'emplois et l'amélioration du bien-être du peuple.

M. Li a exprimé l'espoir que la Chine et l'ASEAN puissent profiter de l'Année de la coopération de l'économie numérique Chine-ASEAN et faire bon usage de la nouvelle révolution technologique et de la transformation industrielle.

Les deux parties devraient également tirer parti d'avantages complémentaires, se concentrer sur une coopération gagnant-gagnant et cultiver davantage de nouveaux points de croissance pour la coopération dans des domaines industriels tels que la ville intelligente, l'intelligence artificielle et le big data, afin de construire des moteurs plus forts pour leur développement socio-économique et d'injecter une énergie nouvelle pour réaliser une stabilité et une prospérité durables dans la région, a-t-il fait remarquer.

Pour sa part, le Premier ministre vietnamien Nguyen Xuan Phuc, dont le pays assume la présidence tournante de l'ASEAN, a lui aussi envoyé une lettre de félicitations pour la cérémonie d'ouverture.

http://french.xinhuanet.com/2020-06/12/c_139134837.htm

 

 

Le Hubei rouvre ses lieux culturels publics alors que l'épidémie de COVID-19 s'atténue

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-06-14 à 19:50
 


(Xinhua/Xiao Yijiu)

WUHAN, 14 juin (Xinhua) -- La province chinoise du Hubei, autrefois durement touchée par le COVID-19, a rouvert dimanche cinq grands lieux culturels publics, dans le cadre de la dernière initiative visant à revenir à la normale, à mesure de l'atténuation de l'épidémie de COVID-19 dans la province.

Les lieux rouverts comprennent le musée provincial, la bibliothèque provinciale, le musée en hommage à la Révolution Xinhai, le musée provincial d'art et le centre d'art de masse.

Ces réouvertures font suite à la décision de la province du Hubei d'abaisser son niveau de réponse d'urgence face au COVID-19 du niveau II au niveau III à partir de samedi, ce qui permet à ses lieux publics, aux conférences, aux expositions, au tourisme transprovincial et aux écoles de rouvrir ou de reprendre progressivement leurs activités.

La visite des cinq lieux publics doit être réservée à l'avance, et le nombre quotidien de visiteurs a été plafonné.

Selon le musée provincial du Hubei, il n'avait ouvert que quatre salles d'exposition et le nombre de visiteurs ne dépasserait pas 1.000 par jour. Le musée d'art du Hubei a plafonné le nombre quotidien de visiteurs à 300.

La bibliothèque provinciale a déclaré qu'elle désinfecterait strictement ses livres avant qu'ils ne soient prêtés, et après leur retour.

"Enfin, je peux rendre les trois livres que j'ai empruntés en octobre dernier", déclare Li Aizhen, âgée de 70 ans, qui faisait partie des lecteurs faisant la queue pour rendre les livres.

Fang Qin, conservateur du musée du Hubei, a indiqué que la pandémie de COVID-19 a tiré la sonnette d'alarme pour la gestion future des musées, car leurs espaces clos et le nombre important de visiteurs les rendent vulnérables en cas d'épidémie.

"Auparavant, nous étions surtout préoccupés par sur la prévention des incendies et des vols dans la conception et le fonctionnement des musées. Maintenant nous devons ajouter les crises sanitaires à la liste", a ajouté le conservateur.

 

   1 2 3 4 5 6  

http://french.xinhuanet.com/2020-06/14/c_139138317.htm

 

 

La RPDC met en garde la Corée du Sud contre de possibles représailles militaires

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-06-14 à 01:22
 

PYONGYANG, 13 juin (Xinhua) -- Il est grand temps de rompre avec les autorités sud-coréennes et de riposter avec possiblement la force militaire contre le Sud, a déclaré samedi une haute responsable de la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

Dans un communiqué publié par l'Agence de presse centrale de Corée, Kim Yo Jong, première vice-directrice de département du Comité central du Parti des travailleurs de Corée (PTC) et sœur cadette du dirigeant de la RPDC Kim Jong Un, a affirmé avoir reçu des instructions concernant les mesures décisives à prendre.

La RPDC a fait part à plusieurs reprises de son mécontentement contre la Corée du Sud depuis la semaine dernière pour protester contre l'envoi de tracts de propagande anti-Pyongyang par des transfuges et des militants depuis l'autre côté de la frontière. Pyongyang a également fermé son bureau de liaison commun et coupé toutes les lignes de communication avec le Sud.

"Si je voulais donner un indice de notre prochain plan qui inquiète les autorités sud-coréennes, le droit d'entreprendre la prochaine action contre l'ennemi sera confié à l'état-major général de notre armée", a-t-elle indiqué, ajoutant que l'armée "déterminera quelque chose pour calmer le ressentiment de notre peuple et le mettra sûrement à exécution".

Kim Yo Jong a également indiqué qu'elle soutenait pleinement la déclaration publiée vendredi par Jang Kum Chol, directeur du Département du Front uni du Comité central du PTC, selon qui Pyongyang a perdu toute confiance envers le gouvernement sud-coréen et met en garde contre les moments "regrettables et douloureux" qui s'annoncent.

"Le jugement selon lequel nous devrions forcer les traîtres et les racailles à payer le prix le plus élevé pour leurs crimes et les plans d'action de représailles que nous avons faits sur cette base sont devenus une opinion publique ferme chez nous", a souligné Kim Yo Jong

http://french.xinhuanet.com/2020-06/14/c_139136915.htm

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire