(COVID-19) CHINE : LA PARTIE CONTINENTALE NE SIGNALE AUCUN NOUVEAU CAS TRANSMIS LOCALEMENT

  • Par
  • Le 04/10/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans CHINE
 

(COVID-19) Chine : la partie continentale ne signale aucun nouveau cas transmis localement

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-04 à 14:34
 

BEIJING, 4 octobre (Xinhua) -- Aucun nouveau cas de COVID-19 transmis localement n'a été signalé samedi sur la partie continentale de la Chine, a déclaré dimanche la Commission nationale de la santé.

Parallèlement, un total de 16 cas confirmés venant de l'extérieur de la partie continentale ont été signalés, a indiqué la commission dans son rapport quotidien.

Trois nouveaux cas suspects, tous importés, ont été rapportés, tandis qu'aucun nouveau décès lié à la maladie n'a été signalé, selon le rapport.

Parmi les nouveaux cas importés, six ont été enregistrés au Guangdong, trois au Sichuan, deux au Yunnan, deux au Shaanxi, un à Tianjin, un à Shanghai et un au Guangxi, a précisé la commission.

Samedi, dix patients du COVID-19 sont sortis guéris de l'hôpital sur la partie continentale, selon la commission.

Samedi en fin de journée, un total de 2.901 cas importés avaient été signalés sur la partie continentale. Parmi eux, 2.706 sont sortis de l'hôpital après leur rétablissement. Aucun décès n'a été rapporté parmi les cas importés.

Samedi, le nombre total de cas confirmés de COVID-19 sur la partie continentale avait atteint 85.450, dont 195 patients toujours hospitalisés, tous importés, avec un dans un état grave.

Au total, 80.621 personnes sont sorties de l'hôpital après leur rétablissement, et 4.634 sont décédées de la maladie sur la partie continentale, a indiqué la commission.

Sept cas suspects de COVID-19 ont été rapportés sur la partie continentale, alors qu'un total de 7.439 contacts étroits étaient toujours en observation médicale.

Un total de 26 nouveaux cas asymptomatiques, tous venant de l'extérieur de la partie continentale, ont été signalés samedi.

Selon la commission, 366 cas asymptomatiques, dont 364 venant de l'extérieur de la partie continentale, étaient toujours en observation médicale.

Selon le bilan établi samedi, 5.108 cas confirmés, dont 105 décès, avaient été recensés dans la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong, 46 cas confirmés dans la RAS de Macao et 517 cas, dont sept décès, à Taiwan.

Au total, 4.849 patients à Hong Kong, 46 à Macao et 484 à Taiwan sont sortis de l'hôpital après leur rétablissement.

http://french.xinhuanet.com/2020-10/04/c_139418088.htm

 

La Chine devient le plus grand contributeur aux ventes mondiales de téléphones 5G au deuxième trimestre (rapport)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-04 à 14:55
 

BEIJING, 4 octobre (Xinhua) -- La Chine a été le plus grand contributeur aux ventes mondiales de téléphones 5G au cours du deuxième trimestre de 2020, avec 72% des revenus mondiaux provenant de la Chine, selon un rapport de la société d'études de marché Counterpoint.

Selon le rapport, la plupart de ces ventes sont dues à l'impulsion de Huawei.

Le prix moyen de vente de smartphone en Chine a augmenté de 12% en glissement annuel et le pays a contribué à plus de 34% des revenus mondiaux des smartphones au deuxième trimestre.

Selon le rapport, cela s'explique par le fait que toutes les autres grandes économies souffrent encore de l'important impact du COVID-19, et que la Chine est déjà sur la voie de la reprise.

Huawei (y compris Honor), stimulé par le marché chinois, a enregistré sa plus élevée part de revenus mondiaux de tous les temps, soit 20% au deuxième trimestre de 2020, selon le rapport.

"C'est la première fois que Huawei surpasse Samsung en termes de livraisons et de revenus", note le rapport.

Le rapport attribue la performance exceptionnelle de Huawei aux efforts continus de l'entreprise en Chine, premier pays à se remettre du COVID-19.

http://french.xinhuanet.com/2020-10/04/c_139418119.htm

 

La Chine cherche à porter ses liens avec le Bangladesh à de nouveaux sommets (Xi)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-04 à 12:45
 

BEIJING, 4 octobre (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping s'est déclaré dimanche prêt à travailler avec son homologue bangladais Abdul Hamid pour mieux aligner les stratégies des deux pays et promouvoir conjointement le développement de l'Initiative la Ceinture et la Route, afin de porter le partenariat stratégique de coopération entre la Chine et le Bangladesh à de nouveaux sommets.

M. Xi a fait ces remarques lors d'un échange de messages de félicitations avec M. Hamid pour célébrer le 45e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Dans son message, le président chinois a affirmé que l'amitié entre la Chine et le Bangladesh est porteuse d'une longue histoire et se renouvelle sans cesse au fil du temps.

Depuis l'établissement de leurs relations diplomatiques il y a 45 ans, les deux pays se sont toujours respectés et traités d'égal à égal, ont renforcé la confiance politique mutuelle et ont approfondi une coopération mutuellement bénéfique qui apporte des avantages tangibles à leurs deux peuples, a noté M. Xi.

Dès le déclenchement de la pandémie de COVID-19, la Chine et le Bangladesh ont fait preuve de solidarité, se sont entraidés et ont lutté côte à côte, ouvrant ainsi un nouveau chapitre de leur amitié bilatérale, a-t-il souligné.

Pour sa part, M. Hamid a indiqué dans son message que les relations entre le Bangladesh et la Chine se développent rapidement et ont porté sur la coopération dans des domaines clés, auxquels le Bangladesh attache une grande importance.

Il a exprimé sa profonde appréciation envers le soutien continu de la Chine au Bangladesh dans son développement socio-économique, ajoutant croire que les relations étroites et amicales entre les deux pays continueront de s'approfondir à l'avenir.

Dimanche également, le Premier ministre chinois Li Keqiang a échangé des messages de félicitations avec son homologue bangladaise Sheikh Hasina.

M. Li l'a informée à cette occasion que la Chine est disposée à approfondir la coopération pratique avec le Bangladesh dans divers domaines et à promouvoir le développement régulier et durable du partenariat stratégique de coopération entre les deux pays afin de mieux profiter à ces derniers ainsi qu'à leur population.

Pour sa part, Mme Hasina a estimé que le partenariat stratégique de coopération entre le Bangladesh et la Chine a été développé à partir de l'amitié et de la coopération éprouvées des deux pays.

Le renforcement de la coopération entre le Bangladesh et la Chine a libéré un potentiel énorme pour le maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans la région et même dans le monde entier, a-t-elle fait remarquer.

http://french.xinhuanet.com/2020-10/04/c_139417938.htm

 

Xi souhaite un prompt rétablissement à Trump et à son épouse Melania

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-03 à 19:29
 

BEIJING, 3 octobre (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a adressé samedi ses vœux de prompt rétablissement à son homologue américain Donald Trump et à la Première dame Melania Trump.

Dans un message à M. Trump, le président chinois a déclaré qu'après avoir appris que le couple Trump avait été testé positif au COVID-19, lui et son épouse, Peng Liyuan, leur exprimaient la compassion et leur souhaitaient un prompt rétablissement.

http://french.xinhuanet.com/2020-10/03/c_139416769.htm

 

La Route de la soie maritime profite aux pays concernés et favorise le multilatéralisme (experts)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-03 à 20:50
 

BEIJING, 3 octobre (Xinhua) -- La Route de la soie maritime du XXIe siècle proposée par la Chine en 2013 profite aux pays et aux personnes situés le long de la route et leur apporte des opportunités de paix et de développement, ont récemment déclaré plusieurs experts.

En promouvant l'édification de l'Initiative la Ceinture et la Route (ICR), la Chine a prôné le multilatéralisme, mis l'accent sur les bénéfices mutuels, et a montré une force motrice forte dans la gouvernance mondiale, ont-ils estimé.

Cavince Adhere, chercheur en relations internationales basé au Kenya et spécialisé dans les relations Chine-Afrique, a indiqué qu'en rassemblant des pays de différents continents, l'ICR "élargit l'espace du multilatéralisme".

Dans un système de gouvernance mondiale dans lequel certaines grandes puissances "tournent leur regard de plus en plus vers l'intérieur, avec un nationalisme économique fort, et font preuve de mépris pour les règles établies, la Route de la soie maritime est une autre opportunité pour la Chine de galvaniser les pays progressistes et de façonner un système international plus bénéfique, égalitaire et inclusif", a-t-il dit.

"Le nombre de pays qui ont souscrit à la Route de la soie maritime témoigne de l'utilité de l'initiative en tant que nouvelle frontière de la gouvernance mondiale et du développement", a-t-il ajouté.

Karim al-Omda, professeur à l'Académie arabe de science, de technologie et de transport maritime, a affirmé que la Chine avait accordé une attention particulière à l'ICR en facilitant le commerce entre les pays participants et avait donné la priorité aux bénéfices mutuels en coopérant avec d'autres pays.

"La Chine transfère son expérience et sa technologie et fait de grands progrès dans les réseaux mobiles et les technologies 5G qui amélioreront les taux de croissance mondiaux et augmenteront le volume des échanges qui ont subi une baisse pendant la période du COVID-19", a-t-il noté.

Le porte-parole du Parti du peuple cambodgien, Suos Yara, a souligné qu'il était vital pour les pays situés le long de la route de développer conjointement l'ICR. Ce constat est valable "en particulier pour maintenir une architecture économique internationale ouverte et libérale" et promouvoir "une coopération mutuellement bénéfique".

L'ICR "évolue pour devenir un pilier clé de la gouvernance mondiale", a estimé M. Yara, se disant convaincu que l'ICR créerait plus d'opportunités de développement économique pour le Cambodge et préserverait la paix et le développement au niveau régional et mondial.

http://french.xinhuanet.com/2020-10/03/c_139416976.htm

 

Le drone chinois Wing Loong-2 achève son exercice de communication d'urgence

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-03 à 22:46
 

BEIJING, 3 octobre (Xinhua) -- Le véhicule aérien sans pilote (UAV) Wing Loong-2 développé par la Chine a achevé le premier grand exercice de communication d'urgence soutenu par l'UAV du pays, a annoncé samedi son développeur, l'Aviation Industry Corporation of China (AVIC).

Le drone Wing Loong-2 a terminé avec succès la mission d'exercice de soutien aux communications, dirigée par le ministère de la Gestion des situations d'urgence (MEM), en volant sans interruption pendant environ 20 heures à travers trois provinces, selon l'AVIC.

Cet exercice a permis de vérifier la grande fiabilité et l'adaptabilité du drone Wing Loong-2 dans des environnements complexes, en particulier sa capacité de soutien aux communications en tant que grande plate-forme de communications aériennes sans pilote dans des conditions extrêmes, a indiqué l'AVIC.

Tôt le matin du 29 septembre, le drone a décollé d'Anshun, dans la province du Guizhou (sud-ouest), et s'est dirigé vers le district de Muli, dans la province du Sichuan, dans le sud-ouest du pays.

Il a accompli avec succès 20 heures d'opérations de vol continu et de soutien aux communications dans un contexte de pluie modérée et d'autres conditions météorologiques défavorables.

Au cours de l'exercice, le drone Wing Loong-2 a soutenu le fournisseur de communications China Mobile en s'attaquant à des problèmes de communications difficiles sur des sites de catastrophes simulées, comportant des routes endommagées, des coupures d'électricité et des pannes de réseau.

Développé par l'AVIC, le drone Wing Loong-2 est une plate-forme de drones polyvalente dotée d'une superbe capacité de fusion multi-capteurs, ainsi que de performances stables et de technologies abouties.

http://french.xinhuanet.com/2020-10/03/c_139417080.htm

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire