(COVID-19) CHINE : LE XINJIANG SIGNALE 137 NOUVEAUX CAS ASYMPTOMATIQUES

Le représentant de la Chine auprès de l'ONU demande des efforts pour soutenir le multilatéralisme à l'occasion de la Journée des Nations unies

 
 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-25 à 02:08
 

NEW YORK, 24 octobre (Xinhua) -- Dans un message vidéo pour célébrer la Journée des Nations unies, le représentant permanent de la Chine auprès de l'ONU, Zhang Jun, a demandé des efforts pour maintenir le multilatéralisme et soutenir les Nations unies.

Selon Zhang Jun, cette Journée des Nations unies arrive à un moment de grands défis. Des changements majeurs tels que le monde n'en a pas vu depuis un siècle sont en cours, aggravés par une crise sanitaire mondiale dévastatrice aux conséquences économiques et sociales graves, sans parler de l'unilatéralisme, du protectionnisme et des pratiques d'intimidation qui ne cessent de se renforcer.

"Nous devons nous demander de quel type d'ONU avons-nous besoin ? Que devons-nous faire pour prendre soin de notre avenir commun ? Nous avons entendu les réponses des dirigeants mondiaux au cours de la semaine de haut niveau de l'ONU75", a-t-il déclaré. "Comme l'a souligné le président Xi Jinping, dans le monde, il n'y a qu'un seul système, à savoir le système international centré sur l'ONU, et un seul ensemble de règles, les normes de base des relations internationales fondées sur la Charte des Nations unies ; pour pouvoir jouer son rôle dans l'ère post-COVID, l'ONU doit défendre fermement la justice, défendre l'Etat de droit, promouvoir la coopération et se concentrer sur une action réelle".

M. Zhang a également souligné que la pandémie de COVID-19 a rappelé au monde de la manière la plus puissante que ce n'est qu'en soutenant le multilatéralisme, en soutenant les Nations Unies et en renforçant la coopération et la solidarité que le monde peut vaincre la pandémie et renforcer sa résilience face aux défis futurs.

"La Chine défend fermement le multilatéralisme. La Chine défend fermement la Charte des Nations unies et le droit international. La Chine défend fermement les Nations unies", a-t-il poursuivi, ajoutant : "Ensemble, nous pouvons construire un avenir meilleur et partagé pour tous".

http://french.xinhuanet.com/2020-10/25/c_139464976.htm

 

 

(COVID-19) Chine : le Xinjiang signale 137 nouveaux cas asymptomatiques

Par : french.china.org.cn |  Mots clés : Chine,Xinjiang,COVID-19
French.china.org.cn | Mis à jour le 25-10-2020
[Favoris] [Imprimer] [Envoyer] [Commenter] [Corriger] [Caractère:A A]

La région autonome ouïgoure du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, a identifié 137 nouveaux cas asymptomatiques de COVID-19, à 14h00 dimanche, d'après les autorités sanitaires locales.

Tous les nouveaux cas ont été signalés dans la préfecture de Kachgar, dans le sud du Xinjiang, après qu'une villageoise de 17 ans du district de Shufu a été confirmée comme porteuse asymptomatique du virus, samedi, lors d'un test régulier d'acide nucléique.

Kachgar a prélevé des échantillons sur plus de 2,83 millions d'habitants depuis samedi, et les résultats des tests ont été obtenus pour 334.800 personnes. La préfecture s'est engagée à fournir des tests à environ 4,75 millions de personnes au total, dont 245.000 dans le district de Shufu.

Le centre local de prévention et de contrôle des épidémies a ouvert une enquête épidémiologique sur le cas. Fi

http://french.china.org.cn/china/txt/2020-10/25/content_76842055.htm

 

 

(COVID-19) Chine : la Commission nationale de la santé envoie un groupe de travail au Xinjiang

 
 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-25 à 20:20
 

BEIJING, 25 octobre (Xinhua) -- La Commission nationale de la santé de la Chine a envoyé dimanche un groupe de travail dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang, dans le nord-ouest du pays, pour superviser le travail de lutte contre l'épidémie de COVID-19.

Le Xinjiang a signalé samedi un cas asymptomatique de COVID-19, selon les autorités sanitaires locales.

La patiente, une villageoise de 17 ans de la préfecture de Kachgar, a été mise en quarantaine pour observation médicale dans un hôpital désigné à Kachgar.

Tous ses contacts étroits ont été placés en quarantaine pour observation médicale et soumis à des tests d'acide nucléique.

Le centre local de prévention et de contrôle des épidémies a ouvert une enquête épidémiologique sur le cas.

http://french.xinhuanet.com/2020-10/25/c_139466334.htm

 

Le chef de l'ONU en appelle à la solidarité mondiale pour la Journée des Nations Unies

 
 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-25 à 14:21
 

NEW YORK (Nations Unies), 24 octobre (Xinhua) -- Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé samedi à la solidarité mondiale pour relever les défis communs à l'occasion de la Journée des Nations Unies.

"Nous sommes confrontés à des défis colossaux. Avec la solidarité et la coopération mondiales, nous pouvons les surmonter. C'est là l'essence même des Nations Unies", a-t-il déclaré dans un message.

Le 75e anniversaire des Nations Unies intervient au beau milieu d'une pandémie mondiale. La mission fondatrice des Nations Unies est plus cruciale que jamais : promouvoir la dignité humaine, protéger les droits de l'Homme, respecter le droit international et préserver l'humanité de la guerre, selon M. Guterres.

Le COVID-19 est l'ennemi commun de l'humanité dans le monde d'aujourd'hui. Le temps est venu d'intensifier les efforts de paix pour parvenir à un cessez-le-feu mondial, a-t-il poursuivi.

"Nous devons également faire la paix avec notre planète. L'urgence climatique menace la vie elle-même. Nous devons mobiliser le monde entier pour atteindre la neutralité carbone, c'est-à-dire un objectif d'émissions nettes de gaz à effet de serre nulles d'ici 2050", a indiqué le chef de l'ONU.

"Dans le monde entier, nous devons en faire plus pour mettre fin aux souffrances humaines dues à la pauvreté, à l'inégalité, à la faim et à la haine, et lutter contre la discrimination fondée sur la race, la religion, le sexe ou toute autre distinction", a-t-il ajouté.

M. Guterres a requis l'engagement des peuples du monde entier à défendre les valeurs de la Charte des Nations Unies, à tirer parti des progrès réalisés au fil des décennies et à concrétiser la vision commune d'un monde meilleur pour tous.

La Journée des Nations Unies tombe le 24 octobre, date de l'anniversaire de la Charte de l'ONU.

http://french.xinhuanet.com/2020-10/25/c_139465835.htm

 

L'ambassadeur de Chine au Bangladesh exhorte les politiciens américains à abandonner la mentalité de guerre froide

French.china.org.cn | Mis à jour le 25. 10. 2020 | Mots clés : Bangladesh
Li Jiming, ambassadeur de Chine au Bangladesh. (Photo d’archives)

L'ambassadeur de Chine au Bangladesh a déclaré le 23 octobre que les États-Unis tentaient de creuser un fossé entre la Chine et le Bangladesh, et que la cause profonde en est que les États-Unis ne peuvent accepter le développement rapide et la montée pacifique de la Chine.

Selon Li Jiming, l'ambassadeur de Chine au Bangladesh, dans le contexte des tensions sans cesse croissantes entre la Chine et les États-Unis au cours de ce siècle, Washington a fréquemment adopté diverses méthodes contre Beijing dans divers domaines.

« La cause profonde de l'inquiétude des États-Unis est qu’ils ne peuvent pas accepter le développement rapide et l’émergence pacifique de la Chine. Certains politiciens [américains] tentent de relancer la "guerre froide", en contraignant d'autres pays à rejoindre le camp anti-chinois pour interrompre le processus de développement de la Chine », a déclaré le diplomate.

En septembre, le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, s'est entretenu au téléphone avec le Premier ministre et ministre de la Défense du Bangladesh, Sheikh Hasina, proposant clairement de renforcer la coopération en matière de défense entre les États-Unis et le Bangladesh.

A la mi-octobre, le secrétaire d'État adjoint américain Stephen Biegun s'est rendu au Bangladesh, où il a rencontré le Premier ministre Sheikh Hasina et d'autres responsables gouvernementaux clés, tentant de vendre la « stratégie indo-pacifique » américaine au Bangladesh.

« Ces rencontres montrent que les États-Unis ont pris des initiatives continues avec des arrière-pensées », a déclaré M. Li.

« Je tiens à souligner que la Chine a la capacité d'échapper à ce qu’on appelle le "piège de Thucydide" et j'exhorte certains politiciens américains anti-chinois à abandonner leur mentalité dépassée de guerre froide et leur jeu à somme nulle », a poursuivi l'ambassadeur.

Les États-Unis auront finalement plus de personnes perspicaces capables de voir correctement la Chine et les relations sino-américaines, de ramener les relations bilatérales sur la bonne voie de la coordination, de la coopération et de la stabilité et de contribuer activement au développement mondial, a-t-il enfin noté.

http://french.china.org.cn/china/txt/2020-10/25/content_76841470.htm

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire