(COVID-19) CHINE : UN AUTRE ARRONDISSEMENT DE WUHAN CLASSE COMME ZONE A FAIBLE RISQUE

 

(Multimédia) Le nombre de cas de COVID-19 aux Etats-Unis dépasse les 300 000, selon l'Université Johns Hopkins

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-04-05 à 06:03
 

Des gens portant des masques font la queue devant une épicerie du quartier de Brooklyn à New York le 3 avril 2020. (Michael Nagle / Xinhua)

NEW YORK, 4 avril (Xinhua) -- Le nombre de cas de COVID-19 aux Etats-Unis a dépassé les 300 000 samedi à 15h40 heure locale (19h40 GMT), selon le Centre pour la science et l'ingénierie des systèmes (CSSE) de l'Université Johns Hopkins.

Le nouveau chiffre a atteint 300 915 cas et 8 162 décès, selon le CSSE.

L'Etat de New York, qui a le plus souffert dans le pays, a enregistré 113 806 cas et 3 565 décès. Parmi les autres Etats ayant enregistré plus de 10 000 cas, citons le New Jersey, le Michigan, la Californie, la Louisiane, la Floride, le Massachusetts et la Pennsylvanie.

Au niveau mondial, les pays et les régions ont enregistré au total 1 181 825 cas et 63 902 décès, tandis que plus de 240 000 personnes se sont remises de la maladie.

http://french.xinhuanet.com/2020-04/05/c_138948079.htm

 

 

(COVID-19) Un autre arrondissement de Wuhan classé comme zone à faible risque

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-04-05 à 10:43
 

WUHAN, 5 avril (Xinhua) -- Un autre arrondissement de Wuhan, la ville la plus durement touchée par l'épidémie de nouveau coronavirus (COVID-19), a été classé comme zone à faible risque épidémiologique, a déclaré samedi le centre de prévention et de contrôle du COVID-19.

Le nombre d'arrondissements à faible risque à Wuhan est ainsi passé à neuf sur un total de 13. Quatre autres sont classés comme zones à risque moyen, selon le centre.

Wuhan a vu son évaluation du risque de coronavirus passer de "risque élevé" à "risque moyen" le 27 mars.

A ce jour, aucune ville et aucun district de la province du Hubei ne sont classés comme présentant un "risque élevé".

Vendredi, la province du Hubei a signalé un nouveau cas de COVID-19 et quatre nouveaux décès, tous à Wuhan.

Selon les critères de risques définis dans une ligne directrice publiée par le Conseil des Affaires d'Etat, gouvernement central, les villes, les districts et les arrondissements présentant zéro cas nouvellement confirmé au cours des 14 derniers jours sont classés comme zones à faible risque. Ceux qui rapportent moins de 50 nouveaux cas ou plus de 50 cas, mais sans foyer concentré sont considérés comme zones à risque modéré, alors que ceux qui signalent plus de 50 cas et un foyer concentré sont définis comme zones à risque élevé.

http://french.xinhuanet.com/2020-04/05/c_138948784.htm


 

Les chemins de fer chinois se préparent à l'augmentation des voyages de passagers pendant les vacances de nettoyage des tombes

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-04-05 à 20:19
 

BEIJING, 5 avril (Xinhua) -- Les chemins de fer chinois devraient connaître un rebond du trafic de passagers au cours des vacances de trois jours de nettoyage des tombes alors que l'épidémie de nouveau coronavirus s'est atténuée dans le pays.

Respectivement, 3,96 millions et de 3,89 millions de voyages ferroviaires ont été effectués les 3 et 4 avril, constituant un record pour une seule journée après la fête du Printemps, selon les données de la société China State Railway Group Co., Ltd..

La société a déclaré qu'elle ajouterait 260 trains chaque jour pendant les vacances et améliorerait ses services afin de répondre à la demande croissante, ainsi que d'assurer des voyages sûrs et ordonnés.

La journée de nettoyage des tombes, aussi connue sous le nom de fête de Qingming, tombe le 4 avril cette année. Pendant cette fête traditionnelle chinoise, les gens rendent hommage aux défunts. De nombreuses personnes profitent également de ces vacances de trois jours pour voyager.

http://french.xinhuanet.com/2020-04/05/c_138949610.htm


 

L'incertitude mondiale due au COVID-19 atteint un niveau record, selon le FMI

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-04-05 à 05:08
 

WASHINGTON, 4 avril (Xinhua) -- Selon un article de blog publié samedi par le Fonds monétaire international (FMI), une nouvelle évaluation de l'incertitude mondiale due au coronavirus a atteint un niveau record.

"Le coronavirus continue de se propager. Alors que de plus en plus de pays imposent des mesures de quarantaine et de distanciation sociale, la peur de la contagion et des pertes de revenus accroît l'incertitude dans le monde", ont écrit dans le blog Hites Ahir et Davide Furceri, responsables du Département des études du FMI, et Nicholas Bloom, professeur d'économie à l'Université de Stanford.

Pour quantifier l'incertitude liée à la crise du nouveau coronavirus et la comparer avec les pandémies et épidémies précédentes, les trois chercheurs ont développé le World Pandemic Uncertainty Index (WPUI) pour 143 pays à partir de 1996.

A la date du 31 mars, le WPUI du COVID-19 était trois fois plus important que l'incertitude enregistrée lors de l'épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) de 2002-03 et environ 20 fois supérieure à celle de l'épidémie d'Ebola.

"Le niveau d'incertitude autour du coronavirus devrait rester élevé du fait que les cas continuent d'augmenter et qu'on ne sait toujours pas quand la crise prendra fin", ont écrit les chercheurs, avertissant qu'une incertitude élevée coïncide aussi historiquement avec des périodes de croissance plus faible et des conditions financières plus strictes.

"Le niveau actuel d'incertitude lié à la crise du coronavirus ne fait pas exception, car l'impact économique est déjà visible dans les pays les plus touchés par l'épidémie", ont-ils ajouté, notant qu'une "action coordonnée accrue" sera essentielle pour renforcer la confiance et assurer la stabilité de l'économie mondiale.

L'incertitude croissante notée par le FMI est survenue alors que le nombre de cas confirmés de COVID-19 dans le monde a dépassé 1,14 million avec plus de 60 000 décès, selon le décompte de l'Université Johns Hopkins.

http://french.xinhuanet.com/2020-04/05/c_138948056.htm

 

 

(Multimédia) L'Espagne va prolonger l'état d'alerte alors que le nombre de cas de COVID-19 dépasse les 126 000

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-04-05 à 06:18
 

La photo prise le 21 mars 2020 montrant l'hôpital de campagne installé au parc des expositions IFEMA de Madrid, en Espagne. (EFE / Document via Xinhua)

MADRID, 4 avril (Xinhua) -- Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a confirmé samedi qu'il allait demander que l'état d'alerte soit prolongé jusqu'à "minuit le 25 avril" afin d'endiguer la propagation du coronavirus.

M. Sanchez a expliqué cette décision "dure" lors d'une conférence de presse télévisée après avoir rencontré le comité technique du gouvernement pour le coronavirus et après que le ministère espagnol de la Santé, de la Consommation et de la Protection sociale a confirmé que le nombre de cas de coronavirus avait atteint 126 736 et que le nombre de décès s'élevait à 11 744.

Les chiffres du ministère de la Santé montrent également que le nombre de nouveaux cas diminue chaque jour, tandis que le nombre de décès sur une période de 24 heures a également baissé au cours des deux derniers jours.

L'état d'alerte lié au COVID-19 est entré en vigueur dans le pays le 15 mars dernier.

Le Premier ministre a déclaré que les données prouvaient que "les semaines d'isolement et de sacrifice collectif" fonctionnaient, mais que l'Espagne devait "maintenir la même discipline et la même ténacité".

http://french.xinhuanet.com/2020-04/05/c_138948085.htm

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire