(COVID-19) L'AG DES NATIONS-UNIES APPELLE A LA COOPERATION INTERNATIONALE FACE AU CORONAVIRUS

  • Par
  • Le 12/09/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans CHINE

(COVID-19) L'AG des Nations Unies appelle à la coopération internationale face au coronavirus

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-09-12 à 09:47
 


(Eskinder Debebe/UN/Xinhua)

NEW YORK (Nations Unies), 11 septembre (Xinhua) -- L'Assemblée générale des Nations Unies a adopté vendredi une résolution "omnibus" pour encourager la coopération internationale en réponse à la pandémie de nouveau coronavirus.

Le texte, adopté par 169 voix pour, deux contre et deux abstentions, identifie la coopération internationale, le multilatéralisme et la solidarité comme les seuls moyens pour le monde de répondre efficacement à des crises mondiales telles que celle-ci.

Il dit reconnaître le rôle clé de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le rôle fondamental du système des Nations Unies pour catalyser et coordonner la réponse globale du monde au COVID-19 et les efforts centraux des Etats membres.

La résolution soutient par ailleurs l'appel du secrétaire général des Nations Unies en faveur d'un cessez-le-feu mondial immédiat, note avec inquiétude l'impact de la pandémie sur les Etats déjà touchés par des conflits et ceux qui risquent d'en être victimes, et soutient la poursuite des opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

Elle appelle les Etats membres et tous les acteurs concernés à promouvoir l'inclusion et l'unité en réponse au nouveau coronavirus, ainsi qu'à prévenir, dénoncer et prendre des mesures énergiques contre le racisme, la xénophobie, les discours de haine, la violence et la discrimination.

Enfin, elle invite les Etats à veiller à ce que tous les droits de l'Homme soient respectés, protégés et mis en oeuvre dans le cadre de la lutte contre la pandémie et à ce que leurs réponses à ce fléau soient pleinement conformes à leurs obligations et engagements en matière de droits de l'Homme.

 

   1 2 3 4   

http://french.xinhuanet.com/2020-09/12/c_139362764.htm

 

Xinhua condamne fermement la perquisition du domicile de son journaliste à Sydney

 
 
 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-09-12 à 10:58
 

BEIJING, 12 septembre (Xinhua) -- Un porte-parole de l'agence de presse Xinhua (Chine nouvelle) a publié vendredi une annonce condamnant et s'opposant fermement à l'intrusion brutale d'agents des renseignements australiens au domicile d'un journaliste de Xinhua à Sydney.

Le porte-parole a indiqué que les informations publiées par le Global Times le 8 septembre étaient vraies. Des agents des renseignements australiens, malgré l'absence de preuves, ont cherché les domiciles de plusieurs journalistes chinois basés en Australie, dont un journaliste de Xinhua à Sydney, le 26 juin, saisissant leur matériel de reportage, selon le porte-parole.

"Cet acte grossier, autoritaire et déraisonnable est tout à fait déplorable. Cela expose pleinement la mentalité de la Guerre froide et les préjugés politiques de certains départements et responsables australiens", a indiqué le porte-parole. "Ce qu'ils ont fait porte non seulement gravement atteinte à la réputation et à l'image des médias chinois, mais constitue également une ingérence sérieuse dans les échanges interpersonnels normaux entre la Chine et l'Australie".

Le porte-parole a déclaré que Xinhua était l'agence de presse d'Etat de la Chine, ainsi qu'une agence d'information internationale d'influence mondiale, et que ses journalistes en Australie avaient toujours strictement respecté les lois et règlements de ce pays.

" En respectant les principes d'objectivité, d'impartialité, de véracité et d'exactitude dans leurs reportages, les journalistes de Xinhua ont joué un rôle positif dans la promotion des échanges culturels et entre les personnes, ainsi que de la compréhension mutuelle des peuples chinois et australien", a déclaré le porte-parole.

L'agence Xinhua a appelé le gouvernement australien à cesser de harceler les bureaux de l'agence de presse en Australie et ses journalistes dans le pays, à prendre des mesures solides pour éliminer l'impact négatif de ces événements et à protéger sincèrement les droits et intérêts légitimes des bureaux de Xinhua et de ses journalistes en Australie.

http://french.xinhuanet.com/2020-09/12/c_139362898.htm

 

Moody's projette une contraction de -11,5% en Inde pour l'exercice en cours

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-09-12 à 02:28
 

NEW DELHI, 11 septembre (Xinhua) -- L'agence de notation Moody's a annoncé vendredi qu'elle projetait une contraction économique de -11,5% en Inde au cours de cet exercice, courant d'avril 2020 à mars 2021, contre -4% selon les estimations précédentes, et ce en raison de la pandémie de COVID-19 qui sévit actuellement.

"Le profil de crédit de l'Inde est de plus en plus limité par sa faible croissance, son fort endettement et la faiblesse de son système financier", a indiqué Moody's.

Selon cette agence de notation, les institutions de prise de décision indiennes peinent à atténuer et contenir les risques exacerbés par le COVID-19.

"Les risques liés aux tensions aggravées de l'économie et du système financier se renforcent mutuellement et pourraient entraîner une érosion plus grave et prolongée de la solidité budgétaire, générant une pression supplémentaire sur le profil de crédit", indique Moody's.

Toutefois, Moody's anticipe un rebond de la croissance économique indienne à 10,6% au cours de l'exercice budgétaire prochain (exercice 2022) en raison d'un effet de base important.

Mardi, l'agence de notation Fitch a annoncé qu'elle prévoyait pour l'économie indienne une contraction de 10,5% au cours de l'exercice en cours, suivi d'un rebond au cours de l'exercice prochain.

Le PIB de l'Inde a enregistré une contraction massive de -23,9% au cours du trimestre courant d'avril à juin, et certaines agences prédisent une poursuite de la croissance négative au cours du trimestre suivant (de juillet à septembre).

http://french.xinhuanet.com/2020-09/12/c_139361982.htm

 

Le président argentin souligne l'important rôle de la Chine dans le commerce international des services

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-09-12 à 19:25
 

BUENOS AIRES, 11 septembre (Xinhua) -- Le président argentin Alberto Fernandez a fait l'éloge du Salon international du commerce des services de Chine (CIFTIS), saluant le rôle de la Chine comme "moteur de la demande" en services liés à la technologie et à la connaissance.

Dans un récent entretien exclusif accordé à Xinhua, le président argentin a déclaré que ce salon était une excellente occasion pour les pays participants de renforcer leur compétitivité dans l'économie reposant sur les connaissances.

M. Fernandez a récemment été invité par le gouvernement chinois à prononcer un discours en ligne lors de la session d'ouverture du CIFTIS, le 4 septembre, lors duquel il a déclaré que cet événement apporterait des opportunités à l'Argentine dans les domaines de la technologie, de l'industrie et de l'e-commerce.

"La participation à ce salon démontre l'engagement de mon gouvernement envers ce secteur, et notre conviction quant à l'importance de l'économie de la connaissance", a-t-il déclaré.

Le gouvernement argentin accorde une grande importance au commerce des services reposant sur la connaissance et de leurs dérivés, et les considère comme une part importante du commerce mondial, a déclaré M. Fernandez.

"Nous parions sur l'économie des connaissances pour mener le développement de nos pays, c'est pourquoi nous soulignons l'importance de plateformes telles que ce salon", a déclaré le président.

Soulignant que l'Argentine était le deuxième exportateur de services reposant sur la connaissance en Amérique latine, M. Fernandez a espéré approfondir les liens avec la Chine, affirmant que cette coopération avait bénéficié aux industries des deux pays.

La coopération bilatérale dans divers domaines signale que leur relation se renforce, a-t-il déclaré.

Le chef d'Etat argentin a cité la collaboration entre les deux pays dans l'aérospatiale en tant qu'exemple, affirmant que l'entreprise argentine Satellogic avait utilisé des investissements et services chinois pour lancer des satellites sur orbite.

En ce qui concerne la crise provoquée par la pandémie de COVID-19, le président a exprimé sa confiance en une "reprise rapide" reposant sur un "commerce bilatéral avec la Chine" enrichi en potentiel, en tenant compte de la complémentarité des deux économies.

http://french.xinhuanet.com/2020-09/12/c_139363569.htm

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire