(COVID-19) LA CHINE SIGNALE 433 NOUVEAUX CAS CONFIRMES DE CORONAVIRUS ET 29 NOUVEAUX DÉCÈS

Par Le 27/02/2020 0

Dans CHINE

 

(COVID-19) La Chine signale 433 nouveaux cas confirmés de coronavirus et 29 nouveaux décès

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-02-27 à 10:55
 


(Xinhua/Shen Bohan)

BEIJING, 27 février (Xinhua) -- Les autorités sanitaires chinoises ont déclaré jeudi avoir reçu des informations concernant 433 nouveaux cas confirmés de nouveau coronavirus et 29 décès mercredi dans 31 régions de niveau provincial de la partie continentale.

Parmi les décès, 26 ont été rapportés dans la province du Hubei, un à Beijing, un au Heilongjiang, et un au Henan, selon la Commission nationale de la santé.

Mercredi, un total de 508 nouveaux cas suspects ont été rapportés, et 2.750 personnes ont quitté l'hôpital après leur rétablissement. Le nombre de cas graves a baissé de 406 pour atteindre 8.346.

Mercredi en fin de journée, un total de 78.497 cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus avaient été signalés dans la partie continentale, et le total des décès dus à la maladie s'élevait à 2.744.

La commission a ajouté que 2.358 personnes restaient suspectées d'infection au virus.

Un total de 32.495 patients infectés par le nouveau coronavirus étaient sortis de l'hôpital après leur rétablissement.

Un ensemble de 652.174 personnes ayant eu des contacts étroits avec des malades ont été identifiées. Parmi elles, 12.823 sont sorties d'observation médicale mercredi, et 71.572 étaient toujours en observation, a précisé la commission.

Mercredi en fin de journée, 91 cas confirmés, dont deux décès, avaient été signalés dans la région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong, dix dans la RAS de Macao, et 32 à Taiwan, dont un décès.

Vingt-quatre patients à Hong Kong, sept à Macao, et cinq à Taiwan sont sortis de l'hôpital après leur rétablissement.

http://french.xinhuanet.com/2020-02/27/c_138823335.htm

 

 

 

(COVID-19) La médecine traditionnelle chinoise utilisée dans le traitement des patients du nouveau coronavirus

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-02-27 à 13:39
 

(COVID-19) La médecine traditionnelle chinoise utilisée dans le traitement des patients du nouveau coronavirus

WUHAN, 27 février (Xinhua) -- Des professionnels médicaux examinent une patiente avec les thérapies de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) dans un hôpital temporaire à Jiangxia, arrondissement de Wuhan, capitale de la province chinoise du Hubei, le 25 février 2020. Mercredi, les 23 premiers patients sont sortis de cet hôpital proposant des soins de MTC, à Wuhan, épicentre de l'épidémie du nouveau coronavirus. (Photo : Shen Bohan)

 

   1 2 3 4 5 6 7 8   

http://french.xinhuanet.com/photo/2020-02/27/c_138823741.htm

 

 

 

 

Xi Jinping met l'accent sur les efforts constants de contrôle du COVID-19 et de la coordination du développement socio-économique

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-02-24 à 10:33
 


(Xinhua/Ju Peng)

BEIJING, 24 février (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a mis l'accent dimanche sur les efforts constants de prévention et de contrôle de l'épidémie de pneumonie à nouveau coronavirus (COVID-19), et sur la coordination pour faire avancer le développement socio-économique.

M. Xi, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, a fait ces remarques dans un important discours prononcé lors d'une réunion à Beijing pour faire avancer de manière coordonnée la prévention et le contrôle du COVID-19 et le développement économique et social.

Au cours de son histoire, la nation chinoise a fait face à de nombreuses épreuves, mais elle n'a jamais été vaincue. Au contraire, elle est devenue de plus en plus courageuse, grandissant et se relevant des épreuves, a déclaré M. Xi.

La situation de l'épidémie reste sévère et complexe, et c'est maintenant un moment crucial pour enrayer sa propagation, a-t-il indiqué.

M. Xi a demandé aux comités du Parti et aux gouvernements de tous les échelons de continuer de déployer leurs efforts constants dans les différents travaux de prévention et de contrôle et de reprendre le travail et la production de manière ordonnée.

Des efforts doivent être faits pour libérer pleinement l'énorme potentiel et la puissante force motrice du développement chinois, et s'efforcer de réaliser les objectifs et les tâches du développement socio-économique de cette année, a déclaré M. Xi.

Au nom du Comité central du PCC, M. Xi a présenté des salutations sincères aux membres du Parti, aux cadres dirigeants et au grand public à travers le pays, notamment à ceux de la province du Hubei et de sa capitale Wuhan, et exprimé son respect pour les membres du personnel médical, les officiers et soldats de l'Armée populaire de libération et les camarades de différents secteurs, qui continuent de lutter en ligne de front pour la prévention et le contrôle de l'épidémie.

M. Xi a témoigné sa sincère gratitude aux compatriotes de Hong Kong, de Macao et de Taiwan et aux Chinois d'outre-mer, ainsi qu'aux pays, organisations internationales et peuples amis pour leurs soutiens variés à la prévention et au contrôle de l'épidémie.

Il a également exprimé ses profondes condoléances pour les compatriotes et le personnel médical qui ont perdu leurs vies dans la lutte contre l'épidémie et sa sincère compassion aux patients et à leurs familles qui se battent contre la maladie, ainsi qu'aux familles des personnes décédées dans l'exercice de leurs fonctions et des patients décédés.

La réunion était présidée dimanche par Li Keqiang, en présence de Li Zhanshu, Wang Yang, Wang Huning, Zhao Leji et Han Zheng.

Depuis le début de l'épidémie, le Comité central du PCC a accordé une grande importance au dossier, a fait un déploiement rapide, et a renforcé la direction centralisée et unifiée du Parti, exigeant des comités du Parti et des gouvernements de tous les échelons qu'ils mettent la vie et la santé du peuple au premier rang des priorités et adoptent des mesures efficaces pour contenir la propagation du virus, a indiqué M. Xi.

Le Comité central du PCC s'est fixé comme tâche de premier plan d'améliorer les taux d'admission et de guérison et de réduire les taux d'infection et de létalité, a déclaré M. Xi, notant que Wuhan et le Hubei ont été considérés comme le principal champ de bataille du pays contre l'épidémie.

Des efforts ont également été déployés pour renforcer l'approvisionnement d'urgence en matériel médical et en produits de première nécessité, pour sauvegarder la stabilité sociale et pour gagner le soutien de la communauté internationale, a-t-il ajouté.

L'épidémie de COVID-19 constitue une urgence majeure de santé publique qui s'est propagée à la vitesse la plus rapide, a causé l'infection la plus considérable et est la plus difficile à contenir dans le pays depuis la fondation de la République populaire de Chine, a noté M. Xi.

"Il s'agit à la fois d'une crise et d'une grande épreuve pour nous", a déclaré M. Xi, ajoutant qu'à la suite d'un travail ardu, la tendance positive dans la prévention et le contrôle de l'épidémie s'élargit.

"Il a été prouvé que le jugement du Comité central du PCC sur la situation de l'épidémie est exact, que toutes les dispositions relatives au travail sont opportunes et que les mesures adoptées sont efficaces", a déclaré M. Xi.

"Les résultats de la prévention et du contrôle ont une fois de plus démontré les avantages notables de la direction du PCC et du système du socialisme à la chinoise", a-t-il ajouté.

 

   1 2   

http://french.xinhuanet.com/2020-02/24/c_138812589.htm

 

 

 

Xi Jinping : la Chine et la Mongolie s'entraident face aux difficultés

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-02-27 à 20:15
 

BEIJING, 27 février (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping s'est entretenu jeudi avec le président mongol Khaltmaa Battulga au Grand Palais du Peuple à Beijing.

M. Xi a déclaré que le gouvernement et le peuple chinois faisaient tous les efforts pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, au cours de laquelle le gouvernement et le peuple mongols avaient offert un soutien précieux.

Saluant M. Battulga, le premier chef d'Etat étranger à se rendre en Chine depuis le début de l'épidémie, le président chinois a indiqué que la visite spéciale de M. Battulga pour exprimer sa sympathie et son soutien à la Chine incarnait pleinement la grande attention qu'il accordait aux liens sino-mongols et à la profonde amitié entre les deux peuples.

"Cela montre clairement que les deux voisins sont dans le même bateau et travaillent main dans la main pour s'entraider", a annoncé M. Xi.

http://french.xinhuanet.com/2020-02/27/c_138824569.htm

 

 

 

(Multimédia) (COVID-19) Le MAE chinois appelle à des efforts conjoints avec Séoul pour minimiser l'impact du nouveau coronavirus

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-02-27 à 18:15
 

Photo d'archive du conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi (à droite) qui rencontre la ministre sud-coréenne des Affaires étrangères Kang Kyung-wha en marge de la 56e Conférence de Munich sur la sécurité à Munich en Allemagne, le 15 février 2020. (Xinhua / Shan Yuqi)

La Chine et la Corée du Sud devraient s'efforcer ensemble de minimiser l'impact que peut avoir l'épidémie de COVID-19 sur leurs échanges bilatéraux et leur coopération économique et commerciale, a déclaré mercredi soir le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi.

BEIJING, 27 février (Xinhua) -- La Chine et la Corée du Sud devraient s'efforcer ensemble de minimiser l'impact que peut avoir l'épidémie de COVID-19 sur leurs échanges bilatéraux et leur coopération économique et commerciale, a déclaré mercredi soir le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi.

Lors d'une conversation téléphonique avec la cheffe de la diplomatie sud-coréenne Kang Kyung-wha, il a suggéré que, sur la base d'une prévention et d'un contrôle efficaces de l'épidémie, les deux pays aident les entreprises touchées à surmonter les difficultés actuelles, maintiennent la stabilité des chaînes industrielles et logistiques et fassent progresser la coopération bilatérale.

M. Wang a tenu Mme Kang au courant des derniers progrès dans la lutte chinoise contre l'épidémie, en notant que les deux pays voisins s'entraidaient et partageaient les bons comme les mauvais moments.

Beijing remercie Séoul pour son soutien permanent à la lutte qu'elle mène contre l'épidémie, ce qui n'a pas échappé à la partie chinoise, a-t-il souligné.

Exprimant la sympathie de son pays face à l'aggravation récente de l'épidémie en Corée du Sud, M. Wang a indiqué que la Chine saluait grandement les mesures de prévention et de contrôle rapides et efficaces prises par la Corée du Sud et estimait que celle-ci allait l'emporter sur l'épidémie au plus vite.

"Les difficultés de la Corée du Sud sont les nôtres", a-t-il noté, ajoutant que son pays était prêt à fournir toute l'aide nécessaire à la Corée du Sud et à soutenir son gouvernement et son peuple dans sa lutte.

Le chef de la diplomatie chinoise a proposé que les deux parties établissent et améliorent les mécanismes de communication et d'échange entre leurs départements concernés, s'informent mutuellement de leurs politiques et mesures respectives en temps opportun et mènent une coopération dans le domaine de la prévention des épidémies et du traitement médical, ainsi que dans la recherche et le développement de médicaments et de vaccins.

Les pratiques de divers pays, dont l'expérience chinoise contre le COVID-19, montrent que le contrôle et la réduction au plus tôt des mouvements transfrontaliers inutiles de personnes sont d'une importance cruciale pour prévenir une épidémie, a noté M. Wang, ajoutant que la Chine était disposée à échanger avec la Corée du Sud sur cette question.

Il a souligné que Beijing et Séoul partageaient le même objectif, à savoir protéger plus efficacement la vie et la santé des personnes.

Wang Yi a exprimé sa conviction qu'après que les deux parties auront vaincu ensemble l'épidémie, l'amitié sino-sud-coréenne sera davantage renforcée et que les échanges et la coopération dans divers domaines seront plus dynamiques.

Il a reconnu que l'épidémie aura un impact sur les échanges bilatéraux, ainsi que sur la coopération économique et commerciale, tout en estimant que les deux parties devaient s'efforcer ensemble de le minimiser.

Pour sa part, Mme Kang a affirmé que depuis l'apparition de l'épidémie de COVID-19, la Corée du Sud et la Chine se soutenaient et s'aidaient mutuellement.

Evoquant auprès de M. Wang les mesures prises contre l'épidémie en Corée du Sud, elle a indiqué que son gouvernement avait initié le plus haut niveau de réponse et rappelé que le président Moon Jae-in s'était rendu en première ligne pour inspecter les moyens déployés et encadrer les efforts.

La Corée du Sud est convaincue qu'elle va stopper la propagation de l'épidémie et espère qu'elle continuera de renforcer la communication et la coopération avec la Chine afin de relever conjointement ce défi, a conclu Kang Kyung-wha.

http://french.xinhuanet.com/2020-02/27/c_138824356.htm

 

 

 

(COVID-19) Le MAE chinois appelle à une coordination Chine-Japon contre la propagation transfrontalière de COVID-19 (complet)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-02-27 à 16:15
 

BEIJING, 27 février (Xinhua) -- La Chine et le Japon doivent renforcer leur coordination pour empêcher la propagation transfrontalière de l'épidémie de COVID-19 et protéger efficacement la santé publique dans les deux pays ainsi que dans la région, a déclaré mercredi soir le conseiller d'État chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi.

Lors d'un entretien téléphonique avec le ministre japonais des Affaires étrangères Toshimitsu Motegi, M. Wang a également exhorté les deux pays à explorer activement les moyens de renforcer leur coopération internationale en matière de santé publique dans les cadres multilatéraux.

Présentant à M. Motegi les derniers progrès obtenus par la Chine dans les efforts de prévention et de lutte contre l'épidémie, M. Wang a noté que la situation s'améliore régulièrement, bien qu'elle demeure grave et complexe, et que la Chine continuera de ne ménager aucun effort afin de gagner la bataille contre l'épidémie.

Les fondamentaux de la croissance économique à long terme de la Chine restent inchangés, et l'épidémie n'a qu'un impact à court terme et limité, a estimé M. Wang.

La Chine, a-t-il ajouté, s'efforcera de minimiser l'impact de l'épidémie et d'atteindre ses objectifs de développement économique et social cette année.

La Chine apprécie la position de soutien résolu du Japon envers elle depuis le début et remercie le gouvernement japonais ainsi que tous les secteurs de la société japonaise pour leur soutien et leur aide précieux, a déclaré M. Wang, ajoutant que face à l'épidémie, la Chine et le Japon constituent une communauté de destin qui devrait se soutenir mutuellement pour faire face à toutes les épreuves.

La Chine est également préoccupée par l'épidémie au Japon et lui a fourni le matériel médical nécessaire à ses besoins en la matière, a rappelé M. Wang, promettant une aide supplémentaire chinoise dans la mesure du possible.

Les deux parties devraient renforcer davantage les échanges entre les départements homologues et entre leurs experts respectifs, tout en travaillant en étroite collaboration dans la prévention et le contrôle de l'épidémie, le traitement médical, la recherche et le développement de médicaments ainsi que de vaccins, a suggéré M. Wang.

Il a également proposé que la Chine et le Japon assurent conjointement la stabilité de leurs chaînes industrielles et d'approvisionnement tout en réduisant autant que possible l'impact de l'épidémie sur la coopération bilatérale.

Notant que la Chine et le Japon sont des économies majeures dans le monde, M. Wang a affirmé croire que le maintien d'une coopération économique et commerciale normale entre la Chine et le Japon constitue une contribution importante à la stabilité économique et au développement global.

M. Motegi a pour sa part présenté ses sincères sympathies à la partie chinoise pour les difficultés et les pertes causées par le nouveau virus, et a exprimé l'espoir que l'épidémie serait prochainement enrayée grâce aux efforts conjoints déployés par le peuple chinois.

En tant que voisin amical de la Chine, le Japon entend poursuivre la coopération avec elle dans toute la mesure du possible, a-t-il promis.

En exprimant sa gratitude envers la Chine pour le don de fournitures médicales qu'elle a fait au Japon, M. Motegi a dit partager son point de vue selon lequel les deux pays, tous deux des économies importantes dans le monde, devraient travailler ensemble pour préserver une coopération économique et commerciale normale, et assurer la stabilité des chaînes industrielles et d'approvisionnement du monde.

M. Motegi a brièvement informé M. Wang de l'état de l'épidémie du nouveau coronavirus au Japon, précisant que les cas confirmés sont apparus sporadiquement au Japon et dans certaines régions, le virus s'étant propagé à petite échelle.

Le gouvernement japonais a formulé des politiques de réponse et prendra des mesures pour limiter sa propagation, a expliqué M. Motegi, espérant que les parties chinoise et japonaise continueront à partager leurs informations et à renforcer leur communication ainsi que leur coopération.

M. Wang a indiqué que les deux pays, en tant que voisins, devraient s'entraider.

Il a exprimé sa confiance dans le fait que le Japon dispose de la capacité et des conditions nécessaires pour contenir efficacement la propagation de l'épidémie, en souhaitant que les Jeux Olympiques de Tokyo puissent se tenir avec succès à la date prévue.

http://french.xinhuanet.com/2020-02/27/c_138824131.htm

 

 

 

Chine : reprise de la production à Hefei

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-02-27 à 13:45
 

HEFEI, 27 février (Xinhua) -- Un ouvrier dans une usine de la Zone de développement de l'industrie de haute technologie de Hefei, dans la province chinoise de l'Anhui (est), le 26 février 2020. Un total de 260 entreprises de grande envergure dans la Zone de développement de l'industrie de haute technologie de Hefei avaient repris leur production mardi. (Photo : Zhou Mu)

 

   1 2 3 4 5   

http://french.xinhuanet.com/photo/2020-02/27/c_138823461.htm

 

 

 

(COVID-19) L'OMT et l'OMS publient une déclaration conjointe sur le coronavirus appelant à la responsabilité et à la coordination

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-02-27 à 00:55
 

MADRID, 26 février (Xinhua) -- L'Organisation mondiale du tourisme (OMT) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) des Nations Unies ont publié mercredi une déclaration conjointe appelant à la responsabilité et à la coordination face à l'épidémie de la maladie à coronavirus COVID-19.

Au vu des restrictions de voyage appliquées dans certaines parties du monde et de la baisse attendue du nombre de touristes dans les semaines et mois à venir, l'OMT, dont le siège se situe dans la capitale espagnole Madrid, a indiqué que les deux organisations "se sont engagées à travailler ensemble pour guider la réponse des secteurs des voyages et du tourisme face au COVID-19".

"L'OMS coopère étroitement avec les experts, gouvernements et partenaires du monde entier pour rapidement élargir les connaissances scientifiques sur ce nouveau virus, surveiller la propagation et la virulence du virus, et fournir des conseils aux pays et à la communauté internationale sur les mesures visant à préserver la santé des populations et à empêcher la propagation de cette épidémie", peut-on lire dans la déclaration.

"Le secteur touristique est pleinement engagé à donner la priorité au bien-être des personnes. La coopération internationale est essentielle pour garantir que le secteur pourra contribuer de manière efficace à l'endiguement du COVID-19", poursuit le document.

Les deux organisations onusiennes ont estimé que "la réponse du secteur du tourisme doit être mesurée et cohérente, proportionnée à la menace contre la santé publique et basée sur des évaluations des risques locaux, ce qui implique tous les éléments de la chaîne de valeur touristique (organismes publics, entreprises privées et touristes) en accord avec les lignes directrices et recommandations générales de l'OMS".

Toutefois, l'OMT a mis en garde contre des mesures excessives. "Les restrictions de voyage allant au-delà (de ces recommandations) pourraient causer des interférences inutiles en matière de trafic international, y compris des répercussions négatives sur le secteur du tourisme", a-t-elle noté.

L'OMT et l'OMS ont affirmé qu'elles "se joignaient à la communauté internationale en manifestant leur solidarité avec les pays affectés".

http://french.xinhuanet.com/2020-02/27/c_138821800.htm

 

 

 

 

 

 
 
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire