(COVID-19) LE PEROU RECOIT RECOIT UNE PREMIERE LIVRAISON DE VACCINS SINOPHARM

 

(COVID-19) Le Pérou reçoit une première livraison de vaccins de Sinopharm

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2021-02-08 à 19:52


(Peruvian Presidential Press/Xinhua)

LIMA, 8 février (Xinhua) -- Le Pérou a reçu dimanche un premier lot de vaccins de la société pharmaceutique chinoise Sinopharm, alors que ce pays sud-américain se prépare à des campagnes de vaccination de masse contre le COVID-19.

Le président péruvien Francisco Sagasti a accueilli les vaccins à l'aéroport international Jorge Chavez, à 11 km au nord-ouest du centre-ville de Lima, accompagné de la Première ministre Violeta Bermudez, de la ministre de la Santé Pilar Mazzetti et de la ministre des Affaires étrangères Elizabeth Astete.

"Nous commencerons (les vaccinations) avec les unités de soins intensifs, les unités d'urgence, les centres chirurgicaux et ceux qui nous soutiennent directement, c'est-à-dire tous ceux qui sont en première ligne de défense contre les effets de la pandémie", a déclaré le président.

Lors de son discours, M. Sagasti a remercié le gouvernement chinois, "qui tout au long de ces négociations a démontré sa bonne volonté", ainsi que Sinopharm.

Les vaccins seront transférés au siège du Centre national pour l'approvisionnement en ressources sanitaires stratégiques à Lima.

La distribution des vaccins à 13 hôpitaux et instituts de santé débutera lundi, selon la coordinatrice de l'équipe de vaccination COVID-19 du ministère de la Santé, Nancy Olivares.

En date de dimanche, le Pérou a signalé 1.186.698 cas de COVID-19 avec 42.308 décès, selon le ministère de la Santé.

   1 2 3 4 5 6 7 8 9   
 
http://french.xinhuanet.com/2021-02/08/c_139730515.htm
 
 

Le plus haut conseiller politique chinois transmet les vœux de la fête du Printemps aux personnalités religieuses et aux croyants

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2021-02-08 à 09:38


(Xinhua/Pang Xinglei)

BEIJING, 8 février (Xinhua) -- Le plus haut conseiller politique chinois, Wang Yang, a transmis dimanche les voeux de la fête du Printemps aux personnalités religieuses et aux croyants à travers le pays au nom du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et au nom de Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC.

M. Wang, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC et président du Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC), a présenté ces voeux lors d'un symposium avec les dirigeants des groupes religieux nationaux avant le Nouvel An lunaire.

Faisant l'éloge du travail des groupes religieux en 2020, M. Wang a mis l'accent sur la compréhension approfondie des principes directeurs de la cinquième session plénière du 19e Comité central du PCC. Il les a appelés à faire leur travail en conformité avec le développement global des engagements du Parti et de la nation.

Evoquant les événements religieux pendant la fête du Printemps, M. Wang a appelé à une mise en œuvre stricte des mesures de contrôle du COVID-19 et a suggéré de réduire le nombre de rassemblements et d'activités.

http://french.xinhuanet.com/2021-02/08/c_139729366.htm

 

Le PM chinois appelle à la coopération sino-européenne dans le maintien du multilatéralisme et le développement écologique

 French.xinhuanet.com | Publié le 2021-02-07 à 14:12

BEIJING, 7 février (Xinhua) -- Le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a appelé à la coopération entre la Chine et l'Europe dans le maintien du multilatéralisme, les vaccins et le développement écologique.

Il s'est ainsi exprimé vendredi, alors qu'il participait à un dialogue virtuel de haut niveau avec des chefs d'entreprise européens par liaison vidéo.

M. Li a déclaré que la Chine resterait engagée en faveur de l'ouverture et oeuvrerait à promouvoir la libéralisation et la facilitation du commerce et des investissements. Il a appelé toutes les parties à faire chacune un pas vers l'autre, à sauvegarder conjointement le consensus international, dont le multilatéralisme, et à suivre le système commercial multilatéral fondé sur les règles et le principe de concurrence loyale.

L'achèvement des négociations sur l'accord d'investissement entre la Chine et l'UE a illustré les efforts conjoints des deux parties pour faire respecter les règles internationales et l'aspiration commune à porter la coopération économique et commerciale à un niveau plus élevé.

Citant la coopération fructueuse entre les entreprises européennes et chinoises sur la production de vaccins, le Premier ministre chinois a indiqué qu'elle avait confirmé une fois de plus que le maintien de la stabilité des chaînes industrielles et d'approvisionnement mondiales revêtait une importance clé pour la reprise du travail et de la production dans tous les pays, ainsi que pour la sauvegarde de la santé et du bien-être des hommes.

"La Chine continuera de renforcer la coopération avec toutes les parties sur la recherche et le développement de vaccins et de médicaments, afin de mieux protéger la santé et la sécurité des gens", a souligné M. Li.

En ce qui concerne la lutte contre le changement climatique, il a indiqué que la Chine, en tant que grand pays industriel, était déterminée à utiliser le stock existant de ressources et à insister sur la promotion du passage à une énergie à faibles émissions de carbone et à la transformation verte de l'économie et de la société dans le processus de développement de haute qualité.

Il y a de grandes perspectives pour la coopération entre la Chine et l'Europe dans le développement écologique, l'économie numérique et la fabrication intelligente, a-t-il poursuivi, exprimant le souhait que la partie européenne s'ouvre davantage à la Chine dans les domaines comme les technologies énergétiques propres.

"La Chine est disposée à renforcer la coopération avec les pays européens dans les domaines concernés pour mieux profiter à l'ensemble de l'humanité", a déclaré le Premier ministre.

Le dialogue de haut niveau était présidé par Peter Mandelson, ancien commissaire européen au commerce et ancien premier secrétaire d'Etat britannique. Des chefs d'entreprise représentant près de 30 grandes entreprises européennes, dont VOLVO, Airbus, JCDecaux, AstraZeneca, L'Oréal, BASF et SAP, ont participé à cet événement.

Les participants, dont M. Mandelson, ont déclaré que la pandémie soulignait davantage l'importance du multilatéralisme et de la coopération mondiale, et qu'un partenariat solide entre l'Europe et la Chine aiderait la communauté internationale à répondre conjointement aux défis mondiaux.

Notant que l'achèvement des négociations sur l'accord d’investissement entre l'UE et la Chine avait envoyé des signaux positifs, ils ont indiqué que le milieu européen des affaires attendait avec impatience l'approbation et la mise en œuvre complète de cet accord et était prêt à élargir la coopération avec la Chine dans les domaines du développement écologique, de la transformation numérique, des investissements financiers et du changement climatique.

http://french.xinhuanet.com/2021-02/07/c_139727719.htm

 

Les mensonges sur le Xinjiang sont une farce totale (porte-parole)

 French.xinhuanet.com | Publié le 2021-02-08 à 22:21

BEIJING, 8 février (Xinhua) -- Les mensonges sur la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine) concoctés par certaines forces anti-chinoises occidentales sont "une farce totale pour calomnier et salir la Chine", a déclaré lundi un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

"Leur tentative d'interférer dans les affaires intérieures de la Chine par le biais des questions liées au Xinjiang ne réussira pas", a indiqué Wang Wenbin lors d'un point de presse quotidien en réponse à une question sur deux interviews données par le président de la commission permanente des Affaires étrangères du Sénat pakistanais Mushahid Hussain Syed et l'ambassadeur des Emirats arabes unis en Chine Ali Al Dhaheri.

Récemment, le sénateur Syed a déclaré dans une interview que la croissance économique du Xinjiang et la croissance de la population de la communauté ouïgoure contredisent les mensonges colportés par quelques politiciens occidentaux. Dans un autre entretien, l'ambassadeur Dhaheri a fait l'éloge du développement économique du Xinjiang et de ses résultats en matière de réduction de la pauvreté, tout en saluant les mesures de lutte contre le terrorisme et de déradicalisation du Xinjiang, et en exprimant son espoir de renforcer la coopération avec la Chine dans ces domaines.

La Chine est reconnaissante au Pakistan et aux Emirats arabes unis pour leurs positions objectives et justes sur les questions liées au Xinjiang, a affirmé M. Wang, notant que le sénateur Syed et l'ambassadeur Dhaheri ont mentionné dans les interviews leurs expériences personnelles de visite au Xinjiang, qui reflètent fidèlement la situation de la région.

Plus de 1.200 personnes de plus de 100 pays, dont des représentants de l'ONU, des envoyés étrangers en Chine, des représentants permanents de certains pays à Genève, des journalistes et des représentants d'organisations religieuses, ont visité le Xinjiang depuis 2018, a précisé M. Wang.

Ceux qui ont visité le Xinjiang ont été témoins de la stabilité et de la prospérité de la région et ont fait l'éloge de l'expérience du Xinjiang en matière de lutte contre le terrorisme et de déradicalisation, ce qui vaut la peine d'être appris, a indiqué le porte-parole.

La Chine invite davantage d'étrangers à visiter le Xinjiang et à se rendre compte de la croissance économique de la région et de la vie paisible et heureuse de ses habitants, selon le porte-parole.

"Je crois que de plus en plus de pays, comme le Pakistan et les Emirats arabes unis, parleront en faveur de la justice", a-t-il ajouté.

http://french.xinhuanet.com/2021-02/08/c_139730761.htm

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire