(COVID-19) LE SECOND LOT DU VACCIN CHINOIS DE SINOVAC ARRIVE AU MEXIQUE

 

(COVID-19) Le deuxième lot du vaccin chinois de Sinovac arrive au Mexique

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2021-02-28 à 17:03


(Xinhua/Xin Yuewei)

MEXICO, 27 février (Xinhua) -- Le deuxième lot de vaccin chinois de Sinovac est arrivé au Mexique samedi, a déclaré le ministère mexicain de la Santé.

Le ministre mexicain des Affaires étrangères, Marcelo Ebrard, a remercié la Chine de soutenir son pays en fournissant le vaccin et a déclaré que l'arrivée du vaccin avait aidé le gouvernement à poursuivre sa campagne de vaccination.

La Chine "respecte son engagement de soutenir le Mexique", a souligné M. Ebrard.

"Cela démontre de façon éclatante à la fois le soutien sincère de la Chine envers son frère et partenaire, et son engagement à construire une communauté de santé pour tous", a indiqué l'ambassadeur de Chine au Mexique, Zhu Qingqiao.

"La Chine est prête à collaborer avec le Mexique, en persévérant dans l'esprit de solidarité et de soutien mutuel, pour renforcer encore la coopération dans la lutte contre la pandémie en mettant l'accent sur la coopération vaccinale", a-t-il ajouté.

Le 20 février, le premier lot de vaccin Sinovac est arrivé à Mexico et les autorités sanitaires mexicaines ont distribué les doses cette semaine aux personnes âgées de la municipalité d'Ecatepec, l'une des zones les plus touchées par la pandémie.

La campagne de vaccination au Mexique a commencé en décembre dernier avec le personnel médical et sanitaire comme premier groupe inoculé, et à la mi-février, une phase a commencé pour vacciner les personnes âgées dans les zones pauvres.

Le Mexique a enregistré plus de deux millions de cas de COVID-19 et plus de 184.000 décès.

   1 2 3 4 5 6 7   
 
http://french.xinhuanet.com/2021-02/28/c_139773363.htm
 
 

 

Xi Focus : Publication d'un article de Xi Jinping sur la promotion de l'Etat de droit

 French.xinhuanet.com | Publié le 2021-02-28 à 19:28

BEIJING, 28 février (Xinhua) -- Un article du président chinois Xi Jinping sur la promotion de l'Etat de droit du socialisme à la chinoise sera publié lundi.

Cet article de M. Xi, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et président de la Commission militaire centrale, sera publié dans le cinquième numéro de cette année de Qiushi, revue phare du Comité central du PCC.

L'article appelle à s'en tenir à la voie de l'Etat de droit du socialisme à la chinoise, et à promouvoir la modernisation du système et des capacités de gouvernance de la Chine conformément à l'Etat de droit, afin de fournir de solides garanties juridiques pour la construction d'un pays socialiste moderne et la réalisation du rêve chinois du renouveau national.

Notant que des progrès remarquables ont été réalisés dans la promotion de la gouvernance fondée sur le droit depuis le 18e Congrès national du PCC en 2012, l'article énonce onze exigences pour le travail actuel et futur dans cette cause, notamment la défense de la direction du Parti sur la gouvernance fondée sur le droit et le maintien d'une approche axée sur le peuple.

La gouvernance fondée sur la loi doit être promue sous la direction de théories scientifiques, avec les réalisations idéologiques et théoriques du Parti sur le renforcement de l'Etat de droit dans la nouvelle ère bien résumées et appliquées, souligne l'article.

http://french.xinhuanet.com/2021-02/28/c_139773489.htm

 

 

Accessibles et abordables, les vaccins chinois apportent une contribution cruciale à la lutte mondiale contre l'épidémie (SYNTHESE)

 French.xinhuanet.com | Publié le 2021-02-28 à 15:28

BEIJING, 28 février (Xinhua) -- En exportant des vaccins contre le COVID-19 vers 27 pays et en fournissant une assistance vaccinale à 53 pays dans le besoin, la Chine s'apprête à surmonter les difficultés pour que les vaccins deviennent un bien public accessible et abordable pour de nombreuses nations en développement, tout en apportant une forte contribution à la lutte anti-épidémique mondiale.

En date du 25 février, la Chine a fourni des vaccins au Sénégal, au Mozambique, à la Guinée équatoriale et au Zimbabwe, entre autres. Elle aidera de même d'autres pays africains dans le cadre de son engagement à faire des vaccins des biens publics mondiaux. A l'autre bout du monde, de nombreux pays d'Amérique latine, tels que l'Argentine, le Chili et la Colombie, ont approuvé l'utilisation d'urgence de vaccins chinois.

Ces derniers apportent une contribution cruciale à la réponse mondiale contre le nouveau coronavirus, a estimé Rasmus Bech Hansen, fondateur et directeur général de la société de recherche britannique Airfinity.

Les pays en développement ont des difficultés à déployer des vaccins, en raison de leurs capacités de stockage limitées et des températures ultra-basses qu'ils requièrent, tandis qu'un des avantages des vaccins chinois est qu'ils peuvent être stockés dans un espace moins froid, a-t-il expliqué.

Des dirigeants d'Etats ont montré leur confiance envers la sécurité et l'efficacité des vaccins chinois contre le COVID-19 en se les faisant inoculer.

Après en avoir reçu la première dose, le président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a déclaré que la vaccination était le seul remède disponible pour éviter de nouveaux décès liés au COVID-19, ajoutant que la Chine était la meilleure amie de son pays et de l'Afrique. Les vaccins fournis par la Chine sauvent la vie des Africains, selon lui.

Son point de vue a été partagé par d'autres responsables gouvernementaux. Le président sénégalais Macky Sall, qui a reçu le vaccin de la société pharmaceutique chinoise Sinopharm, a adressé ses "sincères remerciements" au gouvernement chinois, insistant sur la conformité de ce vaccin aux standards mondiaux.

Le président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa a indiqué pour sa part que les vaccins que son pays a reçus de la Chine sont sûrs et constituent un antidote efficace contre le COVID-19. "Ces vaccins apportent certainement une nouvelle lumière positive au peuple du Zimbabwe en ces temps difficiles, une lumière au bout d'un tunnel sombre", a-t-il estimé.

Tout en soutenant les pays qui ont urgemment besoin des vaccins, la Chine participe à la coopération internationale de différentes manières.

En rejoignant l'initiative COVAX mise en place par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la Chine lui a fourni dix millions de doses de vaccin, une mesure concrète pour tenir la promesse d'en faire un bien public mondial.

Les entreprises chinoises participent conjointement à la recherche et au développement de vaccins avec divers partenaires dans une dizaine de pays, et assurent l'exportation de ceux qu'ils produisent vers les pays où ils sont nécessaires et ont été approuvés pour une utilisation d'urgence.

http://french.xinhuanet.com/2021-02/28/c_139773123.htm

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire