DEUX LOTS DE VACCINS ANTI-COVID-19 DE FABRICATION CHINOISE SONT ARRIVES AU LIBAN

 

Deux lots de vaccins anti-COVID-19 de fabrication chinoise sont arrivés au Liban

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2021-04-07 à 01:20


(Xinhua/Bilal Jawich)

BEYROUTH, 6 avril (Xinhua) -- Deux lots de vaccins développés par la société pharmaceutique chinoise Sinopharm sont arrivés mardi au Liban pour soutenir la lutte du pays contre le COVID-19.

L'ambassadeur de Chine au Liban, Wang Kejian, a déclaré que la Chine avait offert les deux lots de vaccins au gouvernement et à l'armée du Liban, ce qui illustre la profonde amitié qui lie les gouvernements, les armées et les peuples chinois et libanais.

Il y a tout lieu de penser que les vaccins chinois joueront un rôle positif dans le renforcement de la capacité du Liban à prévenir et contrôler la pandémie, a-t-il également souligné lors d'une conférence de presse tenue à l'aéroport international Rafic Hariri.

Pour sa part, le ministre libanais de la Santé, Hamad Hassan, a indiqué que les vaccins seraient attribués à l'armée libanaise, aux douanes, à la sécurité sociale et aux différents départements et ministères publics du pays. "Le don de vaccins fait par la Chine aidera les Libanais à reprendre progressivement leur vie normale", a-t-il indiqué.

A cette occasion, il a remercié la Chine d'avoir fait ce don malgré les défis auxquels elle est elle-même confrontée dans la lutte contre la pandémie.

Dans le même temps, le général Elias el-Chamiyeh, qui représentait le commandant de l'armée libanaise Joseph Aoun, a affirmé que le don témoigne d'un immense soutien à l'armée libanaise en l'aidant à protéger ses soldats de la pandémie. La Chine s'est engagée à renforcer la coopération entre les forces armées libanaises et l'armée chinoise, a souligné le général libanais.

   1 2   
 
 
 
http://french.xinhuanet.com/2021-04/07/c_139862873.htm
 
 

 

Xi exhorte l'Allemagne et l'UE à coopérer avec la Chine pour apporter plus de certitude et de stabilité au monde

 French.xinhuanet.com | Publié le 2021-04-07 à 20:15

BEIJING, 7 avril (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a exhorté mercredi l'Allemagne et l'Union européenne à faire des efforts conjoints avec son pays pour protéger et promouvoir un développement solide et stable de leur coopération, apportant ainsi plus de certitude et de stabilité à un monde instable.

Lors d'une conversation téléphonique avec la chancelière allemande Angela Merkel, il a rappelé que les deux dirigeants avaient communiqué plusieurs fois l'an dernier, ce qui a joué un rôle de premier plan dans le développement des relations Chine-Allemagne et Chine-UE.

Le renforcement de la coopération Chine-Allemagne et Chine-UE pourrait produire des résultats majeurs significatifs, a-t-il estimé.

http://french.xinhuanet.com/2021-04/07/c_139864848.htm

 

Xi exhorte l'UE à juger de manière indépendante et à atteindre l'autonomie stratégique

 French.xinhuanet.com | Publié le 2021-04-07 à 20:46

BEIJING, 7 avril (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a déclaré mercredi que le développement de son pays constituait une opportunité pour l'Union européenne, exhortant cette dernière à établir des jugements corrects de façon indépendante et à parvenir à une réelle autonomie stratégique.

Lors d'une conversation téléphonique avec la chancelière allemande Angela Merkel, il a noté que les relations Chine-UE faisaient face à de nouvelles opportunités ainsi qu'à divers défis. Pour lui, la solution consiste à s'en tenir à l'orientation générale des relations Chine-UE d'un point de vue stratégique, à se respecter mutuellement et à éliminer toute distraction.

M. Xi a indiqué que son pays était disposé à travailler avec l'UE pour assurer le succès d'une série de rendez-vous politiques importants au travers de consultations, approfondir et élargir la coopération pratique à tous les niveaux, renforcer la communication sur le changement climatique et d'autres questions de gouvernance mondiale et pratiquer ensemble le multilatéralisme.

http://french.xinhuanet.com/2021-04/07/c_139864904.htm

 

Chine : le Xinjiang démantèle un groupe criminel séparatiste

 French.xinhuanet.com | Publié le 2021-04-07 à 10:15

URUMQI, 7 avril (Xinhua) -- Les autorités dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang dans le nord-ouest de la Chine ont révélé mardi avoir démantelé un groupe criminel séparatiste dans le secteur éducatif.

Le leader du groupe était Sattar Sawut, ancien directeur du département de l'éducation du Xinjiang et ancien chef du groupe dirigeant de la région sur la réforme du programme de l'éducation de base. Ils ont incorporé des contenus de séparatisme ethnique, de violence, de terrorisme et d'extrémisme religieux dans les manuels en langues minoritaires. Ces livres avaient été utilisés pendant 13 ans, provoquant de graves conséquences, a indiqué Wang Langtao, vice-président du tribunal populaire supérieur régional du Xinjiang, lors d'une conférence de presse.

Sattar Sawut a été condamné à mort avec deux ans de sursis après avoir été déclaré coupable de séparatisme, de corruption et de plusieurs autres crimes.

Sattar Sawut, né en novembre 1947 dans le district de Toksun du Xinjiang, a plaidé coupable de ces crimes et n'a pas fait appel au verdict.

Selon le tribunal, depuis 2002, Sattar Sawut a tiré profit de son travail de compilation et de publication de manuels en langues ethniques destinés aux écoles primaires et secondaires pour séparer l'Etat. Il a demandé à d'autres gens de sélectionner plusieurs personnes aux idées séparatistes pour rejoindre l'équipe de compilation de manuels.

Sattar Sawut a insisté sur l'inclusion dans les manuels de contenus préconisant le séparatisme ethnique, la violence, le terrorisme et l'extrémisme religieux pour séparer l'Etat, a indiqué le tribunal.

Selon les résultats d'une enquête, 84 textes contiennent des contenus de ce genre dans les manuels des éditions de 2003 et de 2009.

Sous l'influence de ces manuels, plusieurs personnes (déjà condamnées) ont respectivement participé à des attentats terroristes à Urumqi le 5 juillet 2009 et le 30 avril 2014, ou sont devenues des membres clés d'un groupe séparatiste dirigé par l'ancien professeur universitaire Ilham Tohti, a fait remarquer le tribunal.

Sattar Sawut a également utilisé ses fonctions publiques pour accepter des pots-de-vin d'une valeur de 15,05 millions de yuans (environ 2,3 millions de dollars), a ajouté le tribunal.

http://french.xinhuanet.com/2021-04/07/c_139863888.htm

 

Le FMI prévoit une croissance de la Chine à 8,4 % en 2021

French.china.org.cn | Mis à jour le 07. 04. 2021 | Mots clés : FMI, croissance

Mardi, le FMI a rehaussé les prévisions de croissance de la Chine à 8,4 % pour l’année 2021, alors que les mesures d’endiguement efficaces du Covid-19 stimulent une forte reprise de l’économie.

Dans la dernière édition de ses Perspectives économiques mondiales, le FMI a estimé la croissance de la Chine en 2021 à 8,4 %, soit 0,3 de point de pourcentage de plus que lors de ses prévisions de janvier. Ses prévisions pour la croissance chinoise en 2022 restent inchangées à 5,6 %.

Cette révision à la hausse survient dans un contexte de tendance ascendante, avec une croissance mondiale estimée à 6 % pour cette année, contre 5,5 % dans ses prévisions de janvier.

Le FMI prévoit une hausse de l’économie des Etats-Unis à 6,4 % en 2021, avec une croissance plus modérée à 3,5 % l’année suivante. En janvier, la croissance américaine était estimée à 5,1 % pour cette année et à 2,5 % en 2022.

L’Inde devrait pour sa part enregistrer une croissance record à 12,5 % cette année, soit 1 point de pourcentage de plus que ce qui était prévu au mois de janvier.

Alors que l’économie mondiale semble présenter des bases plus solides, la reprise apparait inégale dans un contexte d’incertitudes élevées, indique le rapport du FMI.

Parmi les marchés émergents, « une différence considérable est attendue entre la Chine, où des mesures d’endiguement efficaces, une réponse forte en matière d’investissements publics et un soutien en liquidité de la part de la Banque centrale ont facilité une reprise solide, et les autres pays ».

Les tensions sino-américaines, qui restent importantes sur de nombreux fronts, touchant le commerce international, la propriété intellectuelle ou encore la cybersécurité, sont également mentionnées dans le rapport.

« Les disparités économiques intérieures découlant des effets de la pandémie pourraient également engendrer de nouvelles barrières commerciales. [...] Dans un contexte de niveaux déjà élevés de restrictions économiques, de telles mesures renforceraient encore les inefficacités et pèseraient sur la relance. De plus, des risques de tendances protectionnistes apparaissent en matière de technologies », indique le rapport.

En ce qui concerne les politiques monétaires et budgétaires de la Chine, le FMI prévoit un léger durcissement cette année, après une expansion budgétaire importante en 2020 et des mesures de soutien budgétaire continues en 2021, avant un retour à la neutralité en 2022.

http://french.china.org.cn/business/txt/2021-04/07/content_77385027.htm

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire