EXPERTS ET MEDIAS SALUENT LA NOUVELLE MISSION LUNAIRE DE LA CHINE COMME ETANT "REVOLUTIONNAIRE"

Experts et médias saluent la nouvelle mission lunaire de la Chine comme étant "révolutionnaire" (SYNTHESE)

 French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-26 à 20:17

BEIJING, 26 novembre (Xinhua) -- Des experts et des médias du monde entier ont salué la dernière mission chinoise vers la Lune comme constituant un pas en avant "révolutionnaire" qui permettra d'approfondir la compréhension par l'humanité de l'histoire de cet astre.

La Chine a lancé mardi la sonde Chang'e-5, donnant ainsi le coup d'envoi de sa première mission extraterrestre de collecte d'échantillons. Celle-ci constitue la première du genre depuis celle menée par la sonde soviétique Luna-24 en 1976.

Une fusée Longue Marche-5, transportant la sonde Chang'e-5, a décollé du Centre de lancement spatial de Wenchang, sur la côte de la province insulaire de Hainan, dans le sud du pays, mardi à 4h30 heure locale (lundi à 20h30 GMT).

Selon l'Administration spatiale nationale chinoise (CNSA), Chang'e-5 est l'une des missions les plus compliquées et les plus difficiles de l'histoire aérospatiale du pays. Son site d'atterrissage sera dans le nord-ouest de l'Océan des tempêtes, sur la face visible de la Lune.

James Head, un géoscientifique planétaire à l'Université Brown, a déclaré que cette zone revêtait un intérêt particulier pour les scientifiques car elle pourrait permettre de confirmer si la Lune était encore volcaniquement active il y a entre 1 et 2 milliards d'années.

La CNSA a indiqué que l'engin prévoyait de ramener sur Terre environ deux kilos d'échantillons de sol lunaire.

Ces échantillons, une fois ramenés et analysés, apporteront un "trésor d'informations nouvelles" qui "révolutionnera notre compréhension de l'histoire lunaire", a ajouté M. Head.

Clive Neal, géoscientifique à l'Université Notre-Dame dans l'Indiana (centre-est des Etats-Unis), a estimé qu'en cas de succès, la mission pourrait "marquer le début d'une nouvelle ère de rapatriement par robots d'échantillons lunaires qui changera sans aucun doute la compréhension des scientifiques du corps planétaire".

Patrick Michel, spécialiste des planètes à l'Observatoire de la Côte d'Azur du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en France, juge qu'une analyse des échantillons de sol lunaire revient à plonger dans la mémoire ancienne du système solaire.

Chaque échantillon ramené sur Terre, qu'il s'agisse de la Lune ou des astéroïdes, nous a aidé à mieux comprendre l'univers, note-t-il.

Mardi, l'Agence spatiale européenne (ESA) a tweeté à Chang'e-5 ses "meilleurs vœux pour une mission réussie".

Décrivant le programme comme le "dernier jalon en date dans les missions spatiales de la Chine", l'agence américaine Associated Press s'est brièvement penché mardi sur les efforts spatiaux "prudents et progressifs" de la Chine à partir de ce siècle.

"La Chine est fière d'arriver à ce stade (lancement de Chang'e-5) en grande partie grâce à ses propres efforts", a-t-elle relevé.

"Réussir la mission Chang'e-5 serait un exploit impressionnant pour n'importe quel pays", a dit Stephen Clark, un journaliste du média Spaceflight Now spécialiste de l'aérospatial basé en Floride cité par l'agence AP.

Chang'e-5 a ravivé l'intérêt mondial pour l'exploration lunaire, estime Jessica Flahault, géologue planétaire au Centre français de pétrologie et de géochimie.

La mission chinoise est difficile, a convenu le quotidien japonais Yomiuri Shimbun. "En cas de succès, la Chine deviendra le troisième pays à ramener des échantillons lunaires", a-t-il observé.

http://french.xinhuanet.com/2020-11/26/c_139545158.htm

 

 

LEAD Xi Jinping prononcera un discours par vidéo à la cérémonie d'ouverture de l'Exposition Chine-ASEAN

 French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-26 à 20:20

BEIJING, 26 novembre (Xinhua) -- Le président chinois, Xi Jinping, prononcera un discours vendredi par vidéo à la cérémonie d'ouverture de la 17e Exposition Chine-ASEAN et du Sommet d'affaires et d'investissement Chine-ASEAN, a annoncé jeudi Hua Chunying, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

L'exposition annuelle et le sommet d'affaires et d'investissement entre la Chine et l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) se tiendront à Nanning, capitale de la région autonome Zhuang du Guangxi, dans le sud de la Chine, a déclaré Mme Hua.

Yang Jiechi, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et directeur du Bureau de la Commission des affaires étrangères du Comité central du PCC, assistera à la cérémonie d'ouverture.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian a déclaré le même jour lors d'un point de presse quotidien que la Chine considérait depuis toujours l'ASEAN comme une priorité dans sa diplomatie avec les pays voisins. Depuis l'épidémie du COVID-19, la Chine et les membres de l'ASEAN ont travaillé ensemble pour surmonter les difficultés et lutter contre la pandémie et ont activement fait avancer la reprise économique.

La Chine tiendra l'exposition annuelle et le sommet d'affaires et d'investissement comme prévu, et le président Xi prononcera un discours par vidéo, illustrant pleinement la détermination de la Chine à maintenir l'ouverture de niveau plus élevé et à continuer à promouvoir la coopération économique et commerciale Chine-ASEAN, a indiqué M. Zhao.

La Chine approfondira inébranlablement la réforme et l'ouverture et construira un nouveau modèle de développement, dont les membres de l'ASEAN seront les premiers à bénéficier, a déclaré M. Zhao, ajoutant que la Chine était prête à profiter de cette exposition pour approfondir la coopération économique et commerciale avec l'ASEAN, porter leurs relations à une nouvelle hauteur et réaliser des percées dans l'intégration économique régionale.

http://french.xinhuanet.com/2020-11/26/c_139545162.htm

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire