GAZ US : LA CHINE RAFLE LA MISE

La Chine renforce ses capacités de traitement de brut

Tuesday, 24 November 2020 7:04 PM  [ Last Update: Tuesday, 24 November 2020 7:04 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

Un pétrolier au port de Qingdao en Chine. ©Reuters

Alors que beaucoup de travailleurs dans le secteur pétrolier aux États-Unis ont découvert qu’ils n’avaient pas de travail, leurs homologues de l’autre côté du Pacifique mettaient sur pied une nouvelle unité dans le complexe géant du Zhejiang de Rongsheng Petrochemical, dans le nord-est de la Chine. Ce n’est qu’un des quatre projets en cours dans le pays, totalisant le raffinage de 1,2 million de barils de brut par jour, soit l’équivalent de la capacité de la flotte entière du Royaume-Uni.

La crise de Covid-19 a donné un coup à l’industrie mondiale du raffinage alors que la demande de plastiques et de carburants augmente en Chine et dans le reste de l’Asie, où les économies rebondissent rapidement après la pandémie. En revanche, les raffineries aux États-Unis et en Europe sont aux prises avec une crise économique plus profonde tandis que la transition des combustibles fossiles assombrit les perspectives à long terme de la demande de pétrole.

Lire aussi: La Chine continue d’acheter du brut iranien malgré les sanctions US

L’Amérique est en tête du peloton de raffinage depuis le début de l’ère du pétrole au milieu du XIXe siècle, mais la Chine détrônera les États-Unis dès l’année prochaine, selon l’Agence internationale de l’énergie.

USA:

USA:

« La Chine pourrait poser un plus grand défi à l’hégémonie américaine au Moyen-Orient que la Russie », a déclaré Frank McKenzie.

L’essor de l’industrie du raffinage en Chine se répercute sur le système énergétique mondial. Les exportateurs de pétrole vendent plus de brut en Asie et moins à des clients de longue date en Amérique du Nord et en Europe. Et à mesure qu’ils ajoutent de la capacité, les raffineurs chinois deviennent une force croissante sur les marchés internationaux de l’essence, du diesel et d’autres carburants. Cela fait même pression sur les usines plus anciennes d’autres régions d’Asie : Shell a également annoncé ce mois-ci qu’elle réduirait de moitié la capacité de sa raffinerie de Singapour.

USA/Chine: Trump avait raison!

USA/Chine : Trump avait raison !

Les États-Unis sont absents à la fois du RCEP et du successeur du Partenariat transpacifique (TPP).

Au début de ce siècle, la Chine a construit un ensemble d’usines massives et modernes. Conçues pour répondre à la demande intérieure en plein essor, elles ont également fait de la Chine une force sur le marché d’exportation, serrant les producteurs aux coûts plus élevés en Europe, en Amérique du Nord et dans d’autres régions d’Asie et forçant la fermeture d’usines plus anciennes et inefficaces.

« La Chine va mettre un autre million de barils par jour ou plus sur la table dans les prochaines années », a déclaré Steve Sawyer, directeur du raffinage chez le consultant industriel Facts Global Energy, ou FGE, dans une interview. « La Chine dépassera probablement les États-Unis dans un an ou deux. »

Lire aussi: L’Iran et la Chine vont se débarrasser du dollar et contourner les sanctions américaines

Environ deux tiers des raffineurs européens ne gagnent pas assez d’argent dans la production de carburant pour couvrir leurs coûts, a déclaré Hedi Grati, responsable de la recherche sur le raffinage Europe-CEI chez IHS Markit. L’Europe doit encore réduire sa capacité de traitement quotidienne de 1,7 million de barils supplémentaires en cinq ans. « Il y a plus à venir », a déclaré M. Sawyer, prévoyant la fermeture de 2 millions de barils supplémentaires par jour de capacité de raffinage jusqu’à l’année prochaine.

Les six armes anti-US de Pékin

Les six armes anti-US de Pékin

La Chine est déterminée à retirer au dollar américain sa domination sur le monde.

 

La capacité de raffinage chinoise a presque triplé depuis le début du millénaire alors qu’elle tentait de suivre le rythme de la croissance rapide de la consommation de diesel et d’essence. La capacité de traitement du brut du pays devrait grimper à 1 milliard de tonnes par an, soit 20 millions de barils par jour, d’ici 2025 contre 17,5 millions de barils à la fin de cette année, selon l’Institut de recherche économique et technologique de la China National Petroleum Corporation (CNPC).

Lire aussi: Pacte sino-iranien : l’Iran deviendra un pôle économique

Même la Chine peut prendre de l’avance sur elle-même. Les ajouts de capacité dépassent la croissance de la demande. Une offre excédentaire de produits pétroliers dans le pays pourrait atteindre 1,4 million de barils par jour en 2025, selon la CNPC.

https://french.presstv.com/Detail/2020/11/24/639287/Chine-Etats-Unis-petrole-crise-raffinage-Covid-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

Tourtaux
Saya Moufouma
Bonjour Mr Jacques Tourtaux votre article est bloqué par Facebook

Jacques Tourtaux
Bonsoir Saya, je ne suis pas surpris. La Chine est en train de liquider le dollar et l'empire US. L'hégémonie US sur le monde, c'est fini. Le "démocrate" qui va remplacer Trump va faire la même politique étrangère alors le monde va encore subir des guerres mais il y a un hic. Trump n'a pas encore reconnu sa défaite ce qui ne présage rien de bon vu que cet abruti est imprévisible. Il se peut qu'il veuille bombarder l'Iran à coups de bombes atomiques car les rencontres entre Ben Salmane, Pompeo et Nethanyahu n'ont pas eu lieu par hasard.

Saya Moufouma
Jacques Tourtaux bonsoir moi je le sais personnellement que ces sionistes Internationales veulent frapper un grand coup contre l'Iran mais ils veulent que ça soit l'Arabie Saoudite qui le fassent à leurs places pour se laver Les mains plus Tard

Saya Moufouma
Mais Les Iraniens ne sont pas dupes ils savent cment repondrent et où ça fera très Mal Au Monde sioniste international

Jacques Tourtaux
• Salut Jacques,
l'élection de Biden ne changera rien sur le fond, après America First de Trump il annonce que les USA veulent diriger le monde.… mais il est trop tard, la roue a tourné.
Forum Marxiste-Léniniste
HUMANITEROUGE.ALLOFORUM.COM
Forum Marxiste-Léniniste
Xuan
Salut Jacques,

l'élection de Biden ne changera rien sur le fond, après America First de Trump il annonce que les USA veulent diriger le monde.
Mais c'est trop tard, la roue a tourné.

Bon courage mon camarade !

Ajouter un commentaire