GOUVERNEMENTS ET PARLEMENTS ÉTRANGERS EXPRIMENT SOLIDARITÉ ET CONFIANCE DANS LA LUTTE DE LA CHINE CONTRE L’EPIDEMIE

  • Par
  • Le 07/02/2020
  • Commentaires (0)
  • Dans CHINE

(2019-nCoV) Gouvernements et Parlements étrangers expriment solidarité et confiance dans la lutte de la Chine contre l'épidémie (SYNTHESE)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-02-06 à 20:05
 

BEIJING, 6 février (Xinhua) -- Des gouvernements et des Parlements du monde entier ont exprimé cette semaine leur confiance dans les efforts entrepris par la Chine pour lutter contre l'épidémie du nouveau coronavirus, appelant à une solidarité globale.

"La Chine, comme chacun d'entre nous, est confrontée au péril de la propagation de l'infection de coronavirus", a noté le président russe Vladimir Poutine. "Les autorités chinoises prennent des mesures décisives et vigoureuses afin d'arrêter l'épidémie", a-t-il dit mercredi lors d'une cérémonie de remise de lettres de créance d'ambassadeurs de 23 pays, dont la Chine.

Soulignant l'existence de relations bilatérales de haut niveau sans précédent, il a ajouté que son pays était prêt à fournir au peuple chinois ami tout type d'aide.

Le président ougandais Yoweri Museveni s'est pour sa part dit optimiste quant au fait de voir la Chine réussir à contenir cette épidémie et finir par la vaincre. Recevant mardi l'ambassadeur de Chine en Ouganda, il a appelé les Ougandais résidant en Chine à y demeurer, les autorités chinoises ayant pris des mesures pour contenir et prévenir la transmission du virus 2019-nCoV.

Le gouvernement tunisien a lui aussi exprimé sa solidarité avec la Chine dans sa lutte pour contenir l'épidémie. La Chine réussira à surmonter cette crise grâce aux importantes capacités médicales et à son potentiel logistique, matériel et humain, a-t-il dit lundi dans un communiqué.

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a rencontré mardi les dirigeants de la communauté chinoise en Espagne pour leur offrir son soutien et celui du peuple espagnol. Il a salué les efforts de la Chine pour contrôler la propagation du virus et s'est engagé à lui offrir de l'aide.

Le porte-parole du gouvernement équatoguinéen, Eugenio Nze Obiang, a annoncé mardi que le pays d'Afrique centrale avait décidé de fournir son assistance à la Chine pour lutter contre l'épidémie du nouveau coronavirus. La Guinée équatoriale se tiendra aux côtés de la Chine dans cette lutte, a-t-il dit.

Le ministre costaricien de la Santé, Daniel Salas, a salué la gestion "responsable" et "transparente" de l'épidémie par la Chine. Les autorités chinoises "ont été plutôt responsables en ce qui concerne la mise en œuvre des mesures pour contenir" le virus, a-t-il confié mardi à Xinhua.

"Gérer autant de gens est un véritable défi. Elles le font et il faut saluer le fait qu'elles aient été très transparentes" avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a-t-il ajouté, soulignant que le Costa Rica n'avait pas l'intention de fermer ses frontières à qui que ce soit, comme l'a recommandé l'OMS.

Le maire d'Istanbul, Ekrem Imamoglu, a appelé la communauté internationale à se montrer solidaire de la Chine. "Un problème survenant aujourd'hui en Chine pourrait arriver demain sur un autre continent", a-t-il dit mardi à Xinhua, exhortant le monde à agir de manière coordonnée et les pays à se soutenir mutuellement.

Par ailleurs, le ministre turc de la Santé, Fahrettin Koca, a annoncé mardi que son pays était prêt à partager ses capacités et son expérience avec la Chine dans sa lutte contre le virus 2019-nCoV.

Assurant que la Turquie se tenait aux côtés du peuple chinois en ces temps "difficiles", il s'est dit persuadé que les autorités chinoises "surmonteront ce problème dès que possible". Face au virus, "le monde devrait être solidaire du peuple chinois sans attendre qu'on l'y invite", a appelé M. Koca.

Le président du Parlement sri-lankais, Karu Jayasuriya, a assuré que son pays avait du respect pour les mesures décisives prises par la Chine pour prévenir et contrôler l'épidémie et pour sa coopération active avec la communauté internationale, ce qui démontre le haut sens des responsabilités de la Chine envers le bien-être du monde entier.

Le Sri Lanka croit fermement en la victoire de la Chine sur l'épidémie et se tient prêt à travailler avec le peuple chinois à cet égard, a-t-il déclaré.

Enfin, le président de la Chambre des députés du Chili, Ivan Flores, a estimé lundi que la Chine avait pris des mesures décisives pour lutter contre cette épidémie et coopéré avec la communauté internationale de manière ouverte et transparente, ce qui est apprécié.

Le Chili soutient le gouvernement et le peuple chinois dans leur lutte contre le virus 2019-nCoV et il est convaincu de leur victoire, a-t-il déclaré lors de sa rencontre avec l'ambassadeur de Chine au Chili.

http://french.xinhuanet.com/2020-02/06/c_138761392.htm


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire