GRACE A SON AVION FURTIF X-20, LA CHINE AURA UNE CAPACITE DE PROJECTION DE PUISSANCE INTERCONTINENTALE

tourtaux-jacques Par Le 29/11/2020 0

Dans CHINE

La Chine aura une capacité de frappe «intercontinentale» grâce à son avion H-20, selon une étude

 Depuis 1 heure  29 novembre 2020

capture-du2019ecran-2020-05-06-a-10-42-05-hong

 Asie et Afrique - Chine

 

Le bombardier furtif Xian H-20 permettra à la Chine d’étendre sa portée de frappe bien au-delà de son territoire et de cibler des bases américaines à une grande distance, selon un rapport du think tank britannique Royal United Services Institute.

L’armée chinoise aura une capacité de frappe intercontinentale après la mise en service du bombardier furtif subsonique Xian H-20, ressort-il d’un rapport du Royal United Services Institute for Defence and Security Studies (RUSI).

«Le H-20 donnerait à la Chine une véritable capacité de projection de puissance intercontinentale», peut-on lire dans le rapport.

L’Armée de l’air et la Marine chinoises sont actuellement configurées comme «des forces régionales pour un conflit dans la première chaîne d’îles» constituée de plusieurs archipels du Pacifique s’étendant des îles Kouriles jusqu’aux Philippines et passant par le Japon. Ces forces ont en outre des capacités spécifiques supplémentaires visant à neutraliser ou supprimer la base américaine de Guam.

Le H-20, qui est armé de missiles nucléaires et conventionnels tirés à distance de sécurité, représenterait une rupture majeure par rapport à la doctrine précédente de l’Armée de l’air chinoise, estime l’auteur du rapport.
Guam et Hawaï à portée de frappe?

L’armée chinoise a annoncé la réalisation du projet de H-20 en 2016 et le bombardier subsonique pourrait être prêt d’ici cinq ans. Le H-20 serait en mesure de transporter une charge utile de 45 tonnes, y compris des armes nucléaires, et de tirer quatre missiles de croisière furtifs ou hypersoniques, d’après les médias chinois.

En août, le département de la défense des États-Unis a publié un rapport estimant le rayon d’action du bombardier stratégique H-20 à 8.500 km, ce qui amènerait le territoire de Guam bien à sa portée.

Selon The South China Morning Post, d’autres analystes estiment que son rayon d’action serait supérieur à 12.000 km et ce qui met les îles Hawaï à portée de frappe.

Plutôt un avion furtif qu’un avion de combat

Le H-20 capable d’atteindre le territoire des États-Unis a été conçu pour faire partie de la triade nucléaire chinoise, qui comprend également des missiles terrestres et navals, explique Song Zhongping, ancien instructeur de l’Armée de l’air chinoise cité par The South China Morning Post.

«Mais sa configuration d’aile volante signifie qu’il ne serait pas capable de mener un combat aérien, par conséquent, la furtivité est plus importante», estime Song Zhongping.

La furtivité est la capacité de base du H-20 car les «camions à bombes volants» n’ont plus de place lors de la guerre moderne, ils ont été évincés par les chasseurs polyvalents agiles. En plus, les systèmes de défense antiaérienne se sont beaucoup améliorés, rappelle Zhang Zhaozhong, de l’université de Défense nationale de l’Armée chinoise, dont les propos ont été repris par le journal.

«Les bombardiers stratégiques américains et russes de nouvelle génération ont démontré l’efficacité de la furtivité […]. Le bombardier stratégique chinois de prochaine génération utilisera la furtivité, probablement similaire au B-21 américain», a-t-il noté sur les réseaux sociaux.

Source: Sputnik

https://french.almanar.com.lb/1947057

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire