L'ONU LANCE UNE INITIATIVE MONDIALE POUR LUTTER CONTRE LA DÉSINFORMATION SUR LE COVID-19

 

Xi Jinping : le PCC protège à tout prix la vie et la santé du peuple

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-05-22 à 20:43
 


(Xinhua/Huang Jingwen)

BEIJING, 22 mai (Xinhua) -- Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a déclaré vendredi que le Parti était prêt à protéger à tout prix la vie et la santé du peuple.

M. Xi, également président chinois et président de la Commission militaire centrale, s'est ainsi exprimé lors d'une délibération avec des députés de la délégation de la région autonome de Mongolie intérieure, dans le cadre de la troisième session de la 13e Assemblée populaire nationale, l'organe législatif national de la Chine.

N'ayant aucun intérêt particulier propre, le PCC place les intérêts du peuple au premier plan, quelles que soient les circonstances, a affirmé M. Xi.

Face à une épidémie majeure, le PCC a, depuis le tout début, indiqué clairement que la vie et la santé du peuple devaient être placées en tête des priorités, a-t-il poursuivi.

Durant la délibération, M. Xi a également loué les efforts faits par la population locale pour protéger les prairies de la région autonome de Mongolie intérieure.

 

   1 2 3 4   

http://french.xinhuanet.com/2020-05/22/c_139079790.htm

 

 

(Deux Sessions) Pourquoi la Chine ne se fixe-t-elle pas d'objectif spécifique de croissance économique

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-05-22 à 20:37
 

BEIJING, 22 mai (Xinhua) -- La Chine a décidé de ne pas fixer d'objectif spécifique de croissance économique pour 2020. C'est une décision sage, prévoyante et responsable pour faire face à des situations nationales et mondiales complexes.

Le nouveau contenu du rapport d'activité du gouvernement chinois soumis vendredi à l'Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois) révèle le principe pragmatique de la direction centrale qui consiste à s'adapter aux incertitudes et aux immenses difficultés générées par la pandémie de nouveau coronavirus et la récession économique mondiale.

Le COVID-19 a pesé lourd sur l'économie chinoise au premier trimestre. Le PIB a plongé de 6,8% en glissement annuel.

Bien que l'économie connaisse certainement un rebondissement grâce aux politiques de soutien du gouvernement, la Chine doit tenir pleinement compte des difficultés, des risques et des incertitudes et renforcer le sentiment d'urgence.

Les objectifs fixés par le gouvernement chinois cette année sont plus souples et plus réalisables, avec un concept de modèle de développement durable qui ne recherche jamais les gains à court terme au détriment des bénéfices à long terme.

Le rapport souligne l'importance accordée à la promotion de l'emploi, au rôle clé des entités du marché et à l'amélioration du niveau de vie du peuple.

Il faut stabiliser l'emploi avec la création de 9 millions de postes de travail cette année, note le rapport, soulignant le concept de mettre le peuple en priorité.

Le fait qu'aucun objectif spécifique n'ait été fixé ne signifie pas que la Chine a abandonné sa détermination à atteindre une croissance régulière face à des difficultés redoutables. Pour atteindre ces objectifs, la Chine doit s'en tenir inébranlablement à sa politique de réforme et d'ouverture.

L'économie chinoise a encore de belles perspectives. Malgré une baisse prévisible de son taux de croissance du PIB, la Chine devrait voir son économie se développer cette année, et connaître une forte reprise en 2021, selon le dernier rapport du Fonds monétaire international sur les perspectives de l'économie mondiale.

N'avoir aucun objectif spécifique est un bon objectif.

http://french.xinhuanet.com/2020-05/22/c_139079785.htm

 

 

(Deux Sessions) Un projet de décision sur la législation de la sécurité nationale de Hong Kong soumis à l'APN

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-05-22 à 12:19
 


(Xinhua/Shen Hong)

BEIJING, 22 mai (Xinhua) -- Un projet de décision sur l'établissement et l'amélioration du système juridique et des mécanismes d'application pour permettre à la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong de sauvegarder la sécurité nationale a été soumis vendredi à l'organe législatif national de la Chine pour délibération.

Wang Chen, vice-président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN), a expliqué le projet de décision à la troisième session de la 13e APN, qui se déroule du 22 au 28 mai.

Depuis la rétrocession de Hong Kong à la patrie, la Chine a fermement mis en oeuvre les principes dits "un pays, deux systèmes" et "administration de Hong Kong par les Hongkongais", ainsi qu'un haut degré d'autonomie, selon le document d'explication présenté par M. Wang.

La pratique du principe "un pays, deux systèmes" a obtenu des succès sans précédent à Hong Kong, indique le document.

Cependant, les risques de plus en plus notables en termes de sécurité nationale dans la RAS de Hong Kong sont devenus un problème majeur, explique le document, citant des activités qui ont gravement défié la ligne rouge du principe "un pays, deux systèmes", sapé l'état de droit et menacé la souveraineté nationale, la sécurité et les intérêts de développement du pays.

Des mesures rigoureuses fondées sur la loi doivent être adoptées pour prévenir, arrêter et sanctionner de telles activités, selon le document.

L'article 23 de la Loi fondamentale de la RAS de Hong Kong stipule que la RAS de Hong Kong promulguera des lois pour interdire tout acte de trahison, de sécession, de sédition ou de subversion contre le gouvernement populaire central, ou le vol de secrets d'Etat, pour interdire aux organisations ou organes politiques étrangers de mener des activités politiques dans la RAS de Hong Kong et pour empêcher les organisations ou organes de la RAS de Hong Kong d'établir des liens avec les organisations ou organes politiques étrangers.

Cependant, plus de 20 ans après la rétrocession, les lois concernées n'ont toujours pas été adoptées en raison des actes de sabotage et d'obstruction menés par ceux qui tentent de semer le trouble à Hong Kong et en Chine en général, ainsi que par les forces extérieures hostiles, selon le document.

Prenant en considération l'actuelle situation à Hong Kong, des efforts doivent être déployés au niveau de l'Etat pour établir et améliorer le système juridique et des mécanismes d'application afin de permettre à la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong de sauvegarder la sécurité nationale, dans le but de changer le statut "sans défense" du domaine de la sécurité nationale.

Cela permettra de faire avancer l'édification institutionnelle pour sauvegarder la sécurité nationale sur la base de la Constitution de la Chine et de la Loi fondamentale de la RAS de Hong Kong, indique le document.

Cela renforcera en outre le travail de sauvegarde de la sécurité nationale et assurera le développement stable et durable de la cause "un pays, deux systèmes".

http://french.xinhuanet.com/2020-05/22/c_139078541.htm

 
 
 

L'ONU lance une initiative mondiale pour lutter contre la désinformation sur le COVID-19

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-05-22 à 05:02
 

NEW YORK (Nations Unies), 21 mai (Xinhua) -- Les Nations Unies ont lancé jeudi une initiative intitulée "Verified" ("Vérifié") destinée à lutter contre la désinformation relative au COVID-19, en augmentant notamment le volume et la diffusion des informations fiables et précises sur le virus.

"Nous ne pouvons pas abandonner nos espaces virtuels à ceux qui trafiquent des mensonges, de la peur et de la haine. La désinformation se propage en ligne, dans les applications de messagerie instantanée, et de personne à personne. Ses créateurs utilisent des méthodes de production et de distribution éprouvées. Pour y remédier, les scientifiques et les institutions comme les Nations Unies doivent se donner les moyens d'atteindre les gens et de leur transmettre des informations précises, dans lesquelles ils puissent avoir confiance", a déclaré le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, en annonçant cette initiative.

L'initiative "Verified" sera dirigée par le Département de la Communication globale (DCG) de l'ONU, et fournira des informations sur trois grands thèmes : science, solidarité et solutions.

L'initiative appelle également les gens du monde entier à s'inscrire pour devenir des "volontaires de l'information", afin de partager du contenu de confiance avec leur famille et leur communauté. Les volontaires recevront un flux quotidien de contenus vérifiés et optimisés pour le partage sur les réseaux sociaux, avec des messages simples et convaincants visant à contrecarrer la désinformation ou à remédier à une absence d'information.

"Dans de nombreux pays, la désinformation qui déferle sur les canaux numériques fait obstacle aux mesures de réponse en matière de santé publique, et suscite même des troubles. On assiste à des efforts inquiétants pour exploiter la crise", a déclaré Melissa Fleming, secrétaire générale adjointe des Nations Unies à la Communication globale.

Le COVID-19 n'est pas seulement la plus grave urgence de santé publique de ce siècle, c'est aussi une crise de la communication, a ajouté Mme Fleming au cours d'un point de presse virtuel.

Plus d'un quart des vidéos les plus vues sur Youtube au sujet du COVID-19 contiennent ainsi des informations trompeuses, a-t-elle indiqué, citant une récente étude du British Medical Journal.

http://french.xinhuanet.com/2020-05/22/c_139076768.htm

 

L'économie chinoise va rebondir après la pandémie de COVID-19 (expert)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-05-22 à 14:58
 

WASHINGTON, 21 mai (Xinhua) -- L'économie chinoise se remet de la pandémie de nouveau coronavirus avec une reprise des dépenses de consommation, du secteur manufacturier et des investissements, selon Andy Rothman, un expert américain en investissement.

"Lorsqu'on réfléchit aux perspectives de l'économie chinoise, l'un des facteurs les plus importants est de savoir si le coronavirus reste sous contrôle. A ce stade, la Chine semble avoir maîtrisé le COVID-19", a écrit lundi ce stratège en placement de la société d'investissement Matthews Asia, basée à San Francisco, dans une analyse.

"Il est également encourageant de constater que deux semaines après cinq jours fériés en Chine, où plus de 100 millions de personnes ont voyagé pour leurs loisirs, il n'y a pas eu de pic de cas de COVID-19", note M. Rothman, ajoutant que l'économie chinoise semble être en bonne voie de se remettre du confinement imposé par le virus.

"Un retour à la normale n'aura peut-être pas lieu avant l'année prochaine, mais les dépenses de consommation, le secteur manufacturier et les investissements semblent tous rebondir fortement", observe-t-il.

Comme la consommation a représenté près de 60% de la croissance du PIB de la Chine l'an dernier, l'expert estime que la reprise des dépenses de consommation est essentielle pour que la Chine se remette de la pandémie.

Citant la reprise des ventes dans l'automobile et l'immobilier en avril, Andy Rothman pense que cela reflète le fait que les consommateurs chinois ont à la fois assez d'argent et de confiance en l'avenir pour le dépenser.

Il a souligne également l'importance du soutien du gouvernement aux salariés et aux entreprises, ce qui a jeté les bases d'une reprise économique.

"En conséquence, lorsque l'Assemblée populaire nationale (parlement chinois, ndlr) se réunira plus tard ce mois-ci, je ne m'attends qu'à une modeste relance destinée à élargir le coussin amortissant et à accélérer le rythme de la reprise pour qu'elle revienne à la normale", ajoute ce conseiller en placement.

Nicholas Lardy, chercheur principal à l'Institut Peterson pour l'économie internationale, un think tank basé à Washington, a également estimé mardi que les tests de dépistage pratiqués à grande échelle par la Chine pourraient ouvrir la voie à une forte reprise économique.

"Parce que la reprise économique de la Chine dépendra en grande partie de la relance de son secteur des services, sa stratégie de tests COVID-19 à grande échelle peut contribuer à rétablir la confiance des consommateurs, ouvrant la voie à une reprise plus forte de la consommation privée", selon lui.

http://french.xinhuanet.com/2020-05/22/c_139078952.htm


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire