LA CHINE ACTIVE UN REACTEUR EXPERIMENTAL A FUSION NUCLEAIRE

La Chine active un réacteur expérimental à fusion nucléaire

 Depuis 11 heures  5 décembre 2020

La Chine dispose d'un réacteur Tokamak HL-2M

La Chine dispose d'un réacteur Tokamak HL-2M

 Asie et Afrique - Chine

 

 

 

 

Rédaction du site

La Chine a activé, vendredi 4 novembre, avec succès son réacteur expérimental à fusion nucléaire le plus avancé, a rapporté l’agence de presse Chine nouvelle, une étape majeure dans la recherche du géant asiatique pour produire des énergies à faibles émissions en carbone.

Le pays, premier pollueur mondial, a largement bâti sa croissance à partir des énergies fossiles et il continue à construire chaque année de nouvelles centrales électriques au charbon, très polluantes.

Mais la Chine est aussi le pays qui investit le plus au monde dans les énergies renouvelables.

Dans sa recherche pour produire des énergies bas carbone, elle réalise notamment des expérimentations sur la fusion nucléaire considérée par ses défenseurs comme l’énergie de demain car elle est infinie, tout comme celle du soleil, et ne produit ni déchets ni gaz à effet de serre.

La Chine dispose à cet effet d’un réacteur Tokamak HL-2M, le plus performant du pays, dans la province du Sichuan (sud-ouest). Il s’agit d’une chambre de confinement magnétique qui génère une chaleur phénoménale dans le but de fondre des noyaux atomiques.

Ce tokamak est surnommé « soleil artificiel » en raison de la température qui peut y dépasser les 150 millions de degrés, selon Chine nouvelle — soit dix fois la chaleur produite au coeur même du soleil.

Le réacteur va « apporter un soutien technique essentiel à la Chine » dans le cadre de sa participation au projet international Iter sur des réacteurs à fusion expérimentaux, a indiqué l’ingénieur en chef Yang Qingwei, cité par Chine nouvelle.

La recherche sur la fusion nucléaire ne date pas d’hier.

Des chambres de confinement magnétique ont initialement été conçues en URSS. D’autres ont été édifiées en Europe, aux Etats-Unis, au Japon et en Corée du Sud.

Cette « fusion » nucléaire (dont le principe est déjà utilisé pour l’explosion des bombes H) ne doit pas être confondue avec la « fission » (division d’atomes) qui s’opère dans les centrales atomiques classiques.

La difficulté consiste à maintenir ces températures de façon durable et de les contenir dans des matériaux résistants.

La France a lancé en juillet à Saint-Paul-lès-Durance (Bouches-du-Rhône) l’assemblage d’un gigantesque réacteur à fusion dans le cadre du projet Iter.

Il vise les 150 millions de degrés mais les premiers tests ne sont pas attendus avant 2025.

 

Source: Avec AFP

https://french.almanar.com.lb/1953679

 

L'envoyé spécial du président chinois fait des propositions en quatre points pour aider l'Afrique à surmonter les difficultés

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-12-05 à 14:31


(Xinhua/Li Xiang)

BEIJING, 5 décembre (Xinhua) -- Wang Yi, envoyé spécial du président chinois Xi Jinping, a présenté vendredi des propositions en quatre points pour aider l'Afrique à surmonter les difficultés, alors que la pandémie de COVID-19 affecte profondément la politique et le développement économique et social des pays africains.

M. Wang a fait ces remarques lors d'une réunion de haut niveau sur la coopération entre les Nations unies (ONU) et l'Union africaine (UA), initiée par l'Afrique du Sud, qui occupe la présidence tournante du Conseil de sécurité de l'ONU en décembre.

La pandémie de COVID-19 a aggravé la crise mondiale et profondément affecté la politique et le développement économique et social des pays africains, et la paix et la sécurité de l'Afrique sont confrontées à une série de nouveaux défis, a déclaré M. Wang, conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères de la Chine, lors de la réunion tenue par liaison vidéo.

L'ONU doit activement prendre des mesures pour aider l'Afrique à surmonter les difficultés, a noté M. Wang.

Dans ses propositions en quatre points, il a mis l'accent sur la solidarité dans la lutte contre la pandémie et le soutien au peuple africain afin de construire une ligne de défense pour la santé et la sécurité, construire un territoire pacifique et stable, ouvrir une vision de prospérité commune et partager les fruits de la gouvernance mondiale.

La Chine continuera à soutenir fermement le peuple africain pour qu'il embrasse la paix, à aider les pays africains à prendre le train de la modernisation et à défendre les pays africains sur la scène internationale, a indiqué M. Wang.

"La Chine est prête à travailler main dans la main avec l'Afrique pour construire une communauté de destin sino-africaine plus étroite", a-t-il ajouté.

http://french.xinhuanet.com/2020-12/05/c_139565715.htm

 

Les dernières restrictions américaines de voyages à l'encontre des Chinois relèvent de l'arbitraire et de l'automutilation (COMMENTAIRE)

 French.xinhuanet.com | Publié le 2020-12-05 à 19:43

BEIJING, 5 décembre (Xinhua) -- Les dernières restrictions à l'encontre des Chinois sur les visites aux Etats-Unis en fonction de leur affiliation au Parti communiste chinois (PCC) sont un autre coup porté aux relations bilatérales les plus importantes du monde.

Les relations bilatérales entre la Chine et les Etats-Unis ont certainement connu des hauts et des bas, mais aucune autre administration américaine n'a pris de mesures aussi irresponsables.

Ce serait une grave erreur de croire que le gouvernement américain ne connaît pas le PCC. Les administrations américaines successives, démocrates ou républicaines, ont traité avec le PCC depuis l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et les Etats-Unis en 1979.

Il y a une raison pour laquelle cette coopération, vieille de 40 ans, a été fructueuse.

Lorsque les Etats-Unis ont établi les relations diplomatiques avec la Chine il y a plus de 40 ans, ils savaient que la Chine était un pays socialiste dirigé par le PCC et que les relations Chine-Etats-Unis étaient basées sur le consensus du respect mutuel du système social de chacun.

Au cours des quatre dernières décennies, grâce aux efforts conjoints de la Chine et des Etats-Unis et des peuples des deux pays, les relations sino-américaines ont réalisé de grands progrès, apportant des avantages énormes aux deux peuples et contribuant grandement à la résolution des défis mondiaux et au maintien de la paix, de la stabilité et du développement dans le monde.

Cependant, depuis un certain temps, des hommes politiques américains diabolisent délibérément la Chine et attaquent vicieusement le PCC dans le but de créer un fossé entre le PCC et le peuple chinois. En médiatisant la "panique rouge" aux Etats-Unis, leur véritable but est de politiser et d'armer les différences idéologiques et de détourner les relations entre la Chine et les Etats-Unis et l'opinion publique américaine afin de servir leurs intentions égoïstes.

Le PCC s'est toujours engagé à entretenir des relations harmonieuses et gagnant-gagnant entre la Chine et les Etats-Unis et à promouvoir les échanges bilatéraux politiques, économiques, culturels et entre les peuples. Comparé aux changements souvent chaotiques et erratiques de la politique américaine, le PCC a longtemps été la force stabilisatrice responsable.

Le PCC compte environ 92 millions de membres. Si leurs proches parents sont inclus, en supposant une famille composée de trois membres, le dernier édit de Washington affecte ainsi 270 millions de personnes.

Restreindre ce fondement de la société chinoise sera sans aucun doute une perte pour les Etats-Unis.

Comme l'ont prouvé les faits à maintes reprises, chaque fois que les hommes politiques américains salissent la Chine, le peuple chinois devient plus uni, patriotique et sincère dans son soutien à la direction du PCC. Plus ces hommes politiques attaquent malicieusement le PCC et répriment et persécutent les membres du PCC, plus ils se font les ennemis des 1,4 milliard de Chinois.

Que les mains noires derrière les restrictions de voyage américaines le veuillent ou non, cette décision se retournera contre elles et, à juste titre, rassemblera les Chinois autour du PCC.

De plus en plus de voix rationnelles aux Etats-Unis critiquent et rejettent de telles politiques, qui relèvent de l'automutilation.

http://french.xinhuanet.com/2020-12/05/c_139566071.htm

 

La réduction de la pauvreté en Chine est "un exploit sans égal dans l'histoire de l'humanité", indique le SG du Parti communiste britannique (INTERVIEW)

 French.xinhuanet.com | Publié le 2020-12-05 à 03:51

LONDRES, 4 décembre (Xinhua) -- La réussite de la Chine, qui a sorti plus de 700 millions de personnes de l'extrême pauvreté est un exploit sans égal dans l'histoire de l'humanité, a récemment déclaré Robert Griffiths, secrétaire général du Parti communiste britannique, dans une interview écrite accordée à Xinhua.

Ses remarques interviennent alors que la Chine a annoncé jeudi avoir atteint son objectif de réduction de la pauvreté pour la nouvelle ère dans les délais prévus et remporté une victoire significative qui a impressionné le monde.

Au cours des 40 dernières années de réforme et d'ouverture, plus de 700 millions de personnes en Chine ont été sorties de la pauvreté, soit plus de 70% de la réduction de la pauvreté accomplie dans le monde.

"La Chine a été très ouverte et directe sur son objectif et ses politiques d'éradication de la pauvreté, en les plaçant parmi ses plus hautes priorités et en mesurant les progrès par rapport aux objectifs de référence", a noté M. Griffiths.

"Cela contraste fortement avec la position de nombreux autres pays, où 'réduire la pauvreté' n'est qu'une pieuse aspiration cachée dans une longue liste de buts et d'objectifs", a-t-il ajouté.

Dans le même temps, il a salué les rôles cruciaux de la direction par l'Etat en matière d'économie, de propriété publique et de contrôle des secteurs clés, un programme d'infrastructure massif, notamment dans les domaines de l'éducation et des technologies, ainsi que dans les transports et les communications, la construction du bien-être et la détermination politique du gouvernement chinois et du Parti communiste chinois (PCC) au pouvoir pour fixer et atteindre des objectifs spécifiques en aidant des millions de personnes à sortir de la pauvreté au cours des dernières décennies.

Ils "ont été des facteurs clés du succès de la Chine", a-t-il déclaré, ajoutant qu'il est difficile de distinguer l'un d'entre eux pour le reproduire par d'autres pays.

"C'est peut-être l'intégration de ces facteurs qui est la leçon primordiale qui peut être apprise et appliquée - avec une adaptation aux conditions nationales - par d'autres pays", a-t-il souligné.

M. Griffiths a mentionné un exemple en particulier qui l'a beaucoup impressionné dans les initiatives : "l'assistance directe".

"L'assistance directe fournie par les parties les plus riches de la Chine aux zones intérieures les plus pauvres, c'est en fait une forme de 'jumelage' qui a agi dans l'intérêt mutuel des deux partenaires", a-t-il fait remarquer, ajoutant que "cette approche a également été initiée, suivie et complétée par des programmes centraux et locaux de développement économique, social et culturel".

Par ailleurs, M. Griffiths a pensé que la Chine avait un avantage unique en ce que les secteurs clés de son économie sont propriété publique, parallèlement à une planification au niveau macro par le gouvernement central, tandis que "les mécanismes du marché fonctionnent également dans ce contexte plus large".

"Ceci est fondamentalement différent du 'libre marché' néolibéral et des principes de propriété privée qui dictent le cours du développement économique dans la plupart des pays capitalistes", a-t-il ajouté.

M. Griffiths a aussi souligné le "rôle de premier plan et de gestion" joué par le PCC, qui "est idéologiquement engagé dans l'éradication de la pauvreté, convaincu que cela est parfaitement compatible avec un système socialiste d'économie et de société".

Outre l'élimination de la pauvreté, le niveau de vie des gens a également été régulièrement relevé en Chine pendant des décennies, pour chaque catégorie de la population, en termes de consommation et de qualité de vie, notamment en matière de santé et d'éducation, a noté M. Griffiths.

"Le record de croissance phénoménal de la Chine tout au long de cette période a joué un rôle important en aidant à atténuer l'impact des crises économiques et financières capitalistes ailleurs", a-t-il conclu.

http://french.xinhuanet.com/2020-12/05/c_139564460.htm

 

Les Etats-Unis vont retirer la majorité de leurs forces de Somalie d'ici le début 2021

 French.xinhuanet.com | Publié le 2020-12-05 à 08:50

WASHINGTON, 4 décembre (Xinhua) -- Le Pentagone a annoncé vendredi que le président américain Donald Trump avait ordonné de retirer la majorité des forces militaires américaines de Somalie d'ici le début 2021.

"A la suite de cette décision, certaines forces pourraient être réaffectées en dehors de l'Afrique de l'Est. Toutefois, les forces restantes seront repositionnées de la Somalie vers les pays voisins afin de permettre des opérations transfrontalières à la fois de forces américaines et de forces partenaires pour maintenir la pression sur les organisations extrémistes violentes opérant en Somalie", a-t-il dit dans un communiqué.

Les Etats-Unis compteraient à ce jour environ 700 soldats stationnés en Somalie pour aider les forces locales contre les islamistes shebab.

http://french.xinhuanet.com/2020-12/05/c_139565118.htm

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire