LA CHINE APPELLE A L'OUVERTURE DES LABORATOIRES BIOLOGIQUES DES ETATS-UNIS AUX MEDIAS

La Chine appelle à l'ouverture des laboratoires biologiques des Etats-Unis aux médias (porte-parole)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-08-12 à 10:15
 

BEIJING, 12 août (Xinhua) -- La Chine espère que les Etats-Unis puissent ouvrir leur base de recherche à Fort Detrick aux médias, publier plus d'informations sur leur 200 laboratoires biologiques et plus à l'étranger, et inviter les experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) aux Etats-Unis pour le traçage de l'origine du COVID-19, a déclaré mardi un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Le porte-parole Zhao Lijian a fait ces remarques lors d'un point de presse en réponse aux interviews de la chaîne américaine National Broadcasting Corporation (NBC) avec les directeurs de l'Institut de virologie de Wuhan (IVW) et de la branche de l'Académie chinoise des sciences (ACS) à Wuhan. Le porte-parole du département d'Etat américain, Morgan Ortagus, a prétendu que les interviews de la NBC n'ont pas fait pression pour obtenir les faits.

Selon M. Zhao, ces commentaires n'étaient pas surprenants, "car nous savons que certaines personnes aux Etats-Unis ont leur propre 'définition' de la vérité : tant qu'un mensonge sert à attaquer et à salir la Chine, c'est un fait."

Les scientifiques chinois ont partagé leurs points de vue professionnels sur la gestion et la recherche au IVW lors de multiples entretiens, a-t-il noté.

"Il est clair comme de l'eau de roche qu'il n'y a aucune preuve soutenant l'affirmation que le nouveau coronavirus provient d'un laboratoire", a déclaré M. Zhao.

"Nous espérons vraiment que les Etats-Unis puissent ouvrir leur base de recherche à Fort Detrick aux médias, publier davantage d'informations sur leurs 200 laboratoires biologiques et plus à l'étranger, et inviter les experts de l'OMS à enquêter sur l'origine du COVID-19. La partie américaine a ainsi une opportunité de révéler la vérité et d'offrir une explication au peuple américain et à la communauté internationale," a ajouté M. Zhao.

Selon M. Zhao, le Parti communiste chinois (PCC) met le peuple et la vie au premier plan, et la réponse du gouvernement chinois à l'épidémie peut résister à l'épreuve du temps et de l'histoire. "Cela contraste fortement avec les partis politiques américains qui accordent la priorité aux gains politiques.

Le porte-parole a déclaré que se concentrer sur la lutte contre le virus et les vies à sauver devrait être la seule véritable tâche à accomplir pour les Etats-Unis, et non ressortir des excuses pour rejeter la faute sur la Chine, puisque les Etats-Unis ont enregistré plus de 5 millions de cas confirmés et plus de 160.000 décès dûs à la maladie.

http://french.xinhuanet.com/2020-08/12/c_139284417.htm
   
 

"Respecter la science" et "travailler dur" permettent à la Chine de contrôler l'épidémie (The New Yorker)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-08-12 à 10:24
 

NEW YORK, 11 août (Xinhua) -- "Respecter la science" et "travailler dur" sont deux valeurs fondamentales véhiculées par l'éducation chinoise. Ces valeurs, ainsi que l'orientation efficace du gouvernement, ont permis au peuple chinois de gagner la guerre contre l'épidémie, selon un article publié lundi par le magazine américain The New Yorker.

L'article intitulé "Comment la Chine a jugulé le coronavirus" a été écrit par Peter Hessler, qui a enseigné et étudié à Chengdu, la capitale de la province chinoise du Sichuan, pendant la pandémie.

Il est exact, selon lui, que le strict confinement de la Chine combiné à la fermeture des frontières et à la recherche des contacts a permis d'éliminer la propagation du virus dans la plupart des communautés chinoises.

M. Hessler a noté que certains experts en santé publique ont souligné la participation des comités de quartier à la prévention de l'épidémie et à la recherche des contacts. Le confinement chinois a été plus strict que presque partout ailleurs dans le monde. Les comités de quartier, le niveau le plus populaire de l'organisation du Parti communiste chinois, ont fait respecter les règles.

Il n'existe pas de structure de comités de quartier de ce type aux Etats-Unis, et les services de santé publique auraient pu servir cet objectif si le système américain avait été correctement financé, a-t-il observé.

M. Hessler a également décrit les diverses mesures de prévention mises en place conséquemment à la réouverture des établissement d'enseignement. L'université a introduit les tentes anti-fièvre, les robots de livraison et les scanners de reconnaissance faciale. Elle a prévu des pauses régulières pour se laver les mains, et chaque après-midi, une annonce a été diffusée par l'interphone : "Le temps de la prise de température est arrivé !".

D'après lui, l'échec américain actuel ne reflète pas de manière étroite le caractère ou les valeurs nationales, mais plutôt un effondrement du système : une crise du leadership et des structures institutionnelles.

http://french.xinhuanet.com/2020-08/12/c_139284448.htm

 

 

(COVID-19) Plus de 20 millions de cas d'infection confirmés dans le monde (OMS)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-08-12 à 18:31
 

GENEVE, 12 août (Xinhua) -- Le nombre de cas d'infection au nouveau coronavirus dans le monde a franchi la barre des 20 millions, selon un nouveau bilan publié mercredi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Précisément, le nombre de cas confirmés sur la planète a atteint mercredi à la mi-journée 20.120.919, selon l'OMS.

Le continent américain compte le plus grand nombre de cas confirmés (10.799.062), suivi par l'Europe (3.606.373), l'Asie du Sud-Est (2.757.822), la Méditerranée orientale (1.669.933), l'Afrique (903.249) et le Pacifique occidental (383.739).

En outre, le nombre de décès dus au COVID-19 a atteint 736.766 dans le monde, toujours selon l'agence onusienne basée à Genève, en Suisse.

http://french.xinhuanet.com/2020-08/12/c_139285429.htm

 

 

Sanctionner des individus américains est une approche juste pour sauvegarder les intérêts chinois (COMMENTAIRE)

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-08-11 à 22:47
 

BEIJING, 11 août (Xinhua) -- La Chine a annoncé lundi des sanctions contre 11 individus américains ayant des antécédents flagrants dans les affaires de Hong Kong.

C'est une mesure nécessaire pour s'opposer à l'ingérence flagrante des forces américaines anti-Chine dans les affaires intérieures chinoises sur une longue période. Il s'agit également d'une initiative solennelle pour sauvegarder la souveraineté, la sécurité et les intérêts de la Chine en matière de développement.

Les forces américaines anti-Chine conçoivent depuis longtemps des rumeurs et fabriquent des accusations, s'immisçant de manière flagrante dans les affaires de Hong Kong sous prétexte des droits de l'homme, de la démocratie et de l'autonomie.

Elles ont soutenu et utilisé des "pions" antichinois comme Jimmy Lai Chee-ying pour inciter à la violence, saper l'état de droit et l'ordre social à Hong Kong et saboter la prospérité et la stabilité de la ville.

Les forces américaines anti-Chine ont calomnié sans fondement la législation sur la sécurité nationale pour Hong Kong et introduit les soi-disant sanctions américaines ciblant les responsables des agences du gouvernement central en charge des affaires de Hong Kong et de l'administration de la région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong. Cela a mis en évidence la nature hégémonique de ces forces américaines anti-Chine.

La majorité des habitants de Hong Kong en ont assez des brimades et des actions éhontées des Etats-Unis. La chef de l'exécutif de la RAS de Hong Kong, Carrie Lam, a déclaré qu'elle et d'autres responsables visés par les "sanctions" américaines n'avaient aucune crainte.

Les députés américains et les dirigeants d'organisations non gouvernementales américaines ciblés par les sanctions chinoises ont des antécédents flagrants en lien avec les affaires de Hong Kong. Ils ont déformé et calomnié le principe d'"un pays, deux systèmes" et se sont immiscés de manière flagrante dans les affaires de Hong Kong.

Les Etats-Unis doivent abandonner leur fantasme de remodeler la Chine en fonction des besoins américains, cesser de s'ingérer dans les affaires intérieures de la Chine et mettre fin à leur répression irrationnelle des droits et intérêts légitimes de la Chine.

http://french.xinhuanet.com/2020-08/11/c_139283230.htm

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire