LA CHINE ET LE NEPAL ANNONCENT CONJOINTEMENT LA NOUVELLE ALTITUDE DU MONT QOMOLANGMA, LE PLUS HAUT SOMMET DU MONDE A 8.848,86 METRES

 

8.848,86 mètres -- la Chine et le Népal annoncent conjointement la nouvelle altitude du mont Qomolangma

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-12-08 à 19:30


(Xinhua/Liu Qian)

BEIJING, 8 décembre (Xinhua) -- La nouvelle altitude du mont Qomolangma, le plus haut sommet du monde, est de 8.848,86 mètres, ont annoncé conjointement mardi la Chine et le Népal.

Cette altitude a été annoncée conjointement par le président chinois Xi Jinping et son homologue népalaise Bidya Devi Bhandari lors d'un échange de lettres mardi.

M. Xi a indiqué dans sa lettre que la Chine et le Népal étaient parvenus l'an dernier à un consensus pour annoncer conjointement la nouvelle altitude du mont.

Les équipes scientifiques des deux pays ont surmonté, pendant plus d'une année, toutes sortes de difficultés pour mener à bien leur travail et sont parvenues finalement à une conclusion sur l'altitude du mont enneigé selon le système international de référence altimétrique, a-t-il continué.

Qualifiant le mont Qomolangma de "symbole important de l'amitié traditionnelle entre la Chine et le Népal", M. Xi a indiqué que les deux parties étaient d'accord pour en faire le pic frontalier et le "pic de l'amitié sino-népalaise".

Le président Xi a déclaré que l'annonce conjointe de la nouvelle altitude du mont Qomolangma avec la présidente népalaise est d'une grande importance pour poursuivre les engagements des prédécesseurs dans l'avenir et montrer le haut niveau de développement continu des relations sino-népalaises.

La Chine est disposée à travailler avec le Népal pour promouvoir activement la coopération bilatérale dans les domaines de la protection de l'environnement et de la recherche scientifique et pour mieux protéger les précieuses richesses et le foyer des deux peuples.

Le mont Qomolangma traverse la frontière sino-népalaise et sa partie nord est située à Xigaze dans la région autonome du Tibet, dans le sud-ouest de la Chine.

   1 2 3 4 5 6 7   
 
http://french.xinhuanet.com/2020-12/08/c_139573541.htm
 
 

 

La Chine exhorte les Etats-Unis à retirer la "décision erronée" de sanctions contre des responsables de l'APN

 French.xinhuanet.com | Publié le 2020-12-08 à 18:48

BEIJING, 8 décembre (Xinhua) -- La Chine a exhorté mardi les Etats-Unis à retirer la "décision erronée" consistant à imposer des sanctions aux responsables concernés de l'Assemblée populaire nationale (APN) à propos des questions de Hong Kong, promettant des "contre-mesures fermes et fortes" contre cette mesure flagrante de la partie américaine, afin de défendre sa souveraineté, sa sécurité et ses intérêts en matière de développement.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hua Chunying, a fait ces remarques en réponse à un communiqué du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, qui a porté mardi des accusations infondées contre la promulgation et la mise en œuvre par la Chine de la Loi de la République populaire de Chine sur la sauvegarde de la sécurité nationale dans la Région administrative spéciale de Hong Kong, conformément à la loi, et a annoncé que la partie américaine imposerait de soi-disant sanctions aux vice-présidents du Comité permanent de l'APN.

http://french.xinhuanet.com/2020-12/08/c_139573484.htm

 

 

Lutte contre la pauvreté en Chine : un enseignement pour les pays en développement, selon un économiste (INTERVIEW)

 French.xinhuanet.com | Publié le 2020-12-08 à 21:48

WASHINGTON, 8 décembre (Xinhua) -- Les efforts de la Chine pour réduire la pauvreté apportent des enseignements précieux aux pays en développement dans le monde entier, même si ceux-ci connaissent des caractéristiques différentes, a estimé Jeffrey Sachs, économiste renommé et auteur de best-sellers.

"Il y a beaucoup d'enseignements à tirer du développement à long terme de la Chine ces 40 dernières années", a noté celui qui dirige le Centre pour le développement durable de l'Université de Columbia lors d'une récente interview par vidéo.

M. Sachs a identifié trois enseignements clés à partir des pratiques chinoises, la première étant de fixer des objectifs clairs.

"Les objectifs sont très importants dans la vie humaine, car ils nous permettent de rester concentrés, ils nous permettent d'avancer", selon lui. "L'absence d'objectifs peut vraiment affaiblir une société."

Le deuxième enseignement, c'est une bonne capacité de planification, a estimé M. Sachs, citant en exemple la Commission nationale chinoise de développement et de réforme et l'ensemble de la structure de planification.

Le troisième est une vaste stratégie qui combine les investissements publics et une croissance reposant sur le marché dans les infrastructures, la santé et l'éducation. "C'est la combinaison des deux qui a été très efficace", a jugé l'économiste.

Pour ce qui est de l'avenir, Jeffrey Sachs a estimé que la Chine devrait continuer de faire ce qu'elle fait depuis des décennies, disant espérer qu'elle "conservera cette vision à plus long terme" qui lui a très bien servi jusqu'ici.

Il a également appelé la Chine, les Etats-Unis et l'Union européenne à travailler ensemble pour relever les défis mondiaux et construire des sociétés plus inclusives et plus justes avec moins d'inégalités.

http://french.xinhuanet.com/2020-12/08/c_139573862.htm

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Tourtaux
Le mont Qomolangma est le nom en népalais du mont Everest.

Ajouter un commentaire