LA CHINE EXHORTE LES ETATS-UNIS A CESSER LES ACTES DE PERSECUTION ET DE REPRESSION CONTRE LES JOURNALISTES CHINOIS

La Chine exhorte les Etats-Unis à cesser les actes de persécution et de répression contre les journalistes chinois

 
 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-03 à 10:47
 

BEIJING, 3 novembre (Xinhua) -- La Chine a exhorté lundi les Etats-Unis à cesser les actes de persécution politique et de répression contre les journalistes chinois.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin, a tenu ces propos lors d'une conférence de presse quotidienne en réponse à une question concernant la prolongation du visa des journalistes chinois aux Etats-Unis.

Les demandes de prolongation du visa de certains journalistes chinois aux Etats-Unis ont été approuvées, mais la période de validité va du 4 août au 4 novembre cette année, a révélé M. Wang.

"Autrement dit, la durée de validité effective de leur visa est inférieure à une semaine. Et pour certains, elle n'est que de trois jours", a indiqué le porte-parole, ajoutant que ces journalistes ont dû immédiatement déposer de nouvelles demandes de prolongation.

Selon lui, certains journalistes n'ont même pas reçu l'approbation claire des Etats-Unis, et la partie américaine a même exigé, de façon déraisonnable, que les journalistes ne fassent aucun reportage pendant la période de demande.

"Tout cela a plongé les journalistes chinois travaillant et vivant aux Etats-Unis dans d'énormes incertitudes", a souligné le porte-parole.

Notant que les faits de ce qui s'est passé dans le secteur médiatique entre la Chine et les Etats-Unis sont très clairs, M. Wang a déclaré que la Chine avait clairement fait part de ses préoccupations et de ses demandes à la partie américaine par le biais de voies diplomatiques bilatérales.

"La Chine prendra toutes les mesures nécessaires pour sauvegarder les droits et les intérêts légitimes des journalistes chinois en accord avec le principe dit 'mot pour mot, action pour action'", a-t-il poursuivi, en demandant à la partie américaine d'abandonner immédiatement les illusions et de cesser les actes de persécution politique et de suppression contre les journalistes chinois.

"Sinon, la Chine prendra résolument des mesures réciproques. C'est une notification préalable".

http://french.xinhuanet.com/2020-11/03/c_139487291.htm

Xi Focus : Xi Jinping appelle à un bon travail de recensement de la population afin de favoriser un développement de haute qualité

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-03 à 12:26


(Xinhua/Ju Peng)

BEIJING, 3 novembre (Xinhua) -- Le président chinois, Xi Jinping, a appelé lundi à un bon travail de recensement afin d'offrir des informations statistiques exactes pour le développement de haute qualité de la Chine.

M. Xi, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois et président de la Commission militaire centrale, a fait ces remarques alors qu'il participait au septième recensement national de la population du pays.

M. Xi a été interviewé par deux recenseurs à Zhongnanhai, complexe réservé à la direction, dans le centre de Beijing, lundi après-midi.

Ses réponses ont été enregistrées sur une tablette électronique, et il a ensuite signé un formulaire numérique.

Une fois son enregistrement terminé, M. Xi s'est renseigné sur le travail de recensement en cours et a présenté ses salutations à plus de 7 millions d'employés du recensement.

La Chine compte la plus grande population du monde et la question démographique a une importance globale et stratégique, a déclaré M. Xi.

Faisant l'éloge des six précédents recensements de la population, M. Xi a indiqué que le présent recensement était une enquête majeure menée dans la nouvelle ère sur les conditions du pays et la force nationale.

Il a noté que la Chine faisait désormais face à la fois à la pression d'une large population et aux défis posés par les changements démographiques.

M. Xi a exigé la connaissance de la taille, de la structure et de la répartition de la population par ce recensement, et a indiqué que le recensement devrait cartographier les tendances des changements démographiques et fournir des informations statistiques précises pour l'amélioration de la stratégie de développement de la population et du système politique, la création de plans de développement économique et social ainsi que la promotion d'un développement de qualité de la Chine.

Depuis le 1er novembre, plus de 7 millions de recenseurs se rendent au domicile des citoyens à travers le pays pour enregistrer leurs informations, a poursuivi M. Xi, appelant toute la population à soutenir le recensement et à offrir des données véridiques tout en se conformant aux exigences de contrôle du COVID-19.

M. Xi a exigé un travail scientifique et précis des agences de recensement et a demandé au personnel à tous les niveaux de garantir des résultats de recensement de haute qualité.

Les hauts dirigeants Li Keqiang, Li Zhanshu, Wang Yang, Wang Huning, Zhao Leji, Han Zheng et Wang Qishan ont également répondu aux questions du recensement à Zhongnanhai.

La Chine procède à un recensement national de la population tous les dix ans. Les recenseurs à travers le pays feront du porte-à-porte pour documenter les informations du 1er novembre au 10 décembre, et les principales données du recensement seront publiées à partir d'avril 2021.

   1 2 3 4 5 6 7 8  
 
 http://french.xinhuanet.com/2020-11/03/c_139487455.htm
 
 
 

CIIE : le géant pharmaceutique Roche promeut ses médicaments innovants et ses outils numériques en Chine (INTERVIEW)

 
 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-03 à 16:31
 

Par Martina Fuchs

GENEVE, 2 novembre (Xinhua) -- Le laboratoire pharmaceutique suisse Roche parie sur l'innovation pour promouvoir ses produits en Chine tels que de nouveaux médicaments innovants et des outils numériques, a confié à Xinhua le président de son conseil d'administration, Christoph Franz.

Récemment interviewé avant la 3e édition de l'Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE) qui s'ouvrira jeudi pour six jours à Shanghai, il se dit par ailleurs optimiste quant à la trajectoire de la reprise économique chinoise.

"Permettez-moi de me féliciter que la CIIE se déroule cette année avec succès pendant une période très particulière dans le monde", salue-t-il.

"C'est un signal clair de la détermination de la Chine à s'ouvrir continuellement ainsi qu'un témoignage de la résilience, de la grande dynamique et de l'énorme potentiel de l'économie chinoise. Pour nous, c'est en même temps un signal de confiance dans la reprise de l'économie mondiale, pas seulement de l'économie chinoise", selon M. Franz.

La CIIE, l'une des plus grandes foires commerciales au monde, se tient chaque année depuis 2018. Elle sert de plateforme aux entreprises étrangères pour étendre leurs activités en Chine et entend soutenir la libéralisation du commerce et la mondialisation économique.

Christoph Franz ajoute que son entreprise basée à Bâle en Suisse, qui est un leader mondial dans le traitement du cancer, aimerait utiliser la CIIE comme une plateforme pour dévoiler des médicaments innovants, de nouveaux tests et instruments de diagnostic, ainsi que des solutions numériques pour les patients chinois.

Roche Chine compte plus de 40 succursales et plus de 8.400 employés. Les sièges de Roche Pharmaceutical et Roche Diagnostics sont situés à Shanghai. Et son patron assure que l'entreprise continuera de développer ses activités en Chine malgré une année 2020 difficile.

"Le ralentissement de la demande que nous avons observé se redresse maintenant lentement. J'espère que le système de santé en Chine reviendra très bientôt à ses performances pré-pandémiques, permettant non seulement l'accès aux médicaments dans le contexte du COVID-19, mais aussi aux médicaments innovants contre des maladies comme le cancer ou de nombreuses maladies rares et infectieuses".

"C'est mon ambition personnelle de voir prochainement un médicament innovant de Roche être d'abord lancé en Chine, puis dans le reste du monde", espère Christoph Franz.

"LA CHINE EN BONNE SANTE 2030"

Interrogé sur les nouvelles politiques de réforme et d'ouverture qu'il aimerait voir du gouvernement chinois, il dit partager les mêmes priorités que l'initiative "La Chine en bonne santé 2030", laquelle, selon lui, "vise à apporter l'innovation aux patients chinois".

"C'est clairement quelque chose pour laquelle nous avons besoin d'un soutien supplémentaire de la part du gouvernement en tant qu'entreprise axée sur l'innovation en Chine, développant des médicaments et des tests de diagnostic pour la Chine et, espérons-le, encore plus pour le monde entier", confie M. Franz.

En 2016, le Comité central du Parti communiste chinois et le Conseil d'Etat (gouvernement chinois) ont dévoilé leur projet "La Chine en bonne santé 2030" qui couvre des domaines tels que les services de santé publique, la gestion de l'environnement, l'industrie médicale et la sécurité des aliments et des médicaments.

Le président du conseil d'administration de Roche entend aussi encourager le gouvernement chinois à poursuivre l'accélération de la fourniture de nouveaux médicaments innovants aux patients chinois et à utiliser des outils numériques pour améliorer le système de santé.

"La crise de COVID-19 a montré que si vous voulez donner accès à une bonne santé à tout le monde dans le pays, même dans les zones rurales, vous devez inclure des choses comme les téléconsultations et les visioconférences interactives. C'est quelque chose dans laquelle nous développons également des solutions et je serais reconnaissant si nous pouvions encore mieux apporter cela à la Chine et mieux utiliser les données des patients chinois".

http://french.xinhuanet.com/2020-11/03/c_139487914.htm

 
 

Le rebond post-COVID de la Chine mène le monde vers la reprise économique, alors que la récession américaine continue (économiste)

 
 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-03 à 19:35
 

WELLINGTON, 3 novembre (Xinhua) -- Le rebond post-COVID de la Chine "prend de l'ampleur", menant le monde vers la reprise économique, tandis que de nombreux pays développés, en particulier les Etats-Unis, souffrent de la récession provoquée par la pandémie, estime Stephen Roach, chercheur à l'université américaine de Yale.

Les informations sur le PIB chinois au 3e trimestre suggèrent "un retour rapide aux tendances pré-COVID", analyse cet ancien président pour l'Asie de la banque d'investissement américaine Morgan Stanley, dans un article paru la semaine dernière sur Interest, un site néo-zélandais d'informations éco-financières.

M. Roach juge "remarquable" la comparaison entre la Chine et les Etats-Unis en terme de réponse à cette crise, qualifiant la stratégie chinoise de "bien plus efficace".

En Chine, "contrairement aux Etats-Unis, il n'y a pas de résistance politique et publique aux masques, à la distanciation sociale et à une politique de tests agressive", dit l'auteur de "Unbalanced : la codépendance de l'Amérique et de la Chine".

"Pendant ce temps, les Etats-Unis sont au milieu de leur troisième vague sérieuse d'infections, alors que la Chine continue d'exercer un contrôle rapide et efficace sur les nouveaux foyers" épidémiques, souligne-t-il. "Le véritable test viendra après le rebond et c'est là que la stratégie de la Chine connaît son plus grand avantage".

Dans ce contexte, "les résultats impressionnants de la Chine en matière de PIB au 3e trimestre contrastent encore plus fortement" avec ceux de l'économie américaine, bien que les deux pays "aient connu des contractions comparables au cours de leurs confinements respectifs", note Stephen Roach.

Aux Etats-Unis, qui connaissent des difficultés sur leur marché du travail, le débat autour des mesures de confinement porte "davantage sur l'utilisation de politiques monétaires et fiscales comme instruments de première ligne de la libération économique", poursuit l'expert.

"Pour ceux qui ne veulent pas se focaliser sur un confinement, comme les Etats-Unis, l'ombre portée du COVID-19 en dit long sur le péril toujours présent d'une récession à double creux", s'inquiète-t-il. "Le contraste avec la reprise autonome de la Chine ne saurait être plus frappant".

http://french.xinhuanet.com/2020-11/03/c_139488174.htm

 

Xi Jinping : la Chine peut construire une société de moyenne aisance à tous égards comme prévu

 
 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-03 à 21:12
 

BEIJING, 3 novembre (Xinhua) -- Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a déclaré que la Chine pouvait atteindre l'objectif d'achever l'édification d'une société de moyenne aisance à tous égards comme prévu.

M. Xi s'est ainsi exprimé dans un discours explicatif sur les propositions du Comité central du PCC pour la formulation du 14e Plan quinquennal pour le développement économique et social national et des Objectifs à long terme à l'horizon 2035.

La construction intégrale d'une société de moyenne aisance d'un niveau élevé au bénéfice de plus d'un milliard de personnes au moment où le PCC marque le centenaire de sa fondation reste l'engagement ferme du Parti envers le peuple, a indiqué M. Xi.

En 2020, le produit intérieur brut de la Chine devrait dépasser 100.000 milliards de yuans, les conditions de vie du peuple s'amélioreront considérablement, l'ensemble de la population rurale démunie sortira de la pauvreté selon les normes actuelles, les objectifs de développement fixés dans le 13e Plan quinquennal seront atteints comme prévu, et l'objectif d'achever l'édification d'une société de moyenne aisance à tous égards sera réalisé comme prévu, a fait remarquer M. Xi.

Selon lui, le Comité central du PCC mènera une évaluation et un examen systématiques de l'édification d'une société de moyenne aisance à tous égards au premier semestre de 2021 avant d'annoncer officiellement la réalisation d'une prospérité modérée à travers l'ensemble de la société.

http://french.xinhuanet.com/2020-11/03/c_139488423.htm

 

 

 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire