LA CHINE FRAPPE FORT EN SANCTIONNANT LE CONSTRUCTEUR AMÉRICAIN DE F-35

 

La Chine sanctionne le constructeur de F-35

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

La Chine menace de boycotter le géant américain Lockheed Martin. (Photo d'illustration)

La Chine a menacé de boycotter la compagnie américaine Lockheed Martin pour vouloir moderniser les missiles sol-air Patriot de Taïwan.

Jeudi, les États-Unis ont approuvé un accord de 620 millions de dollars qui prévoit la modernisation des missiles de défense antiaérienne Patriot dont dispose Taïwan. Il y a deux mois, les États-Unis ont promis la vente de torpilles à la province séparatiste.

« Pékin imposera des sanctions à la société américaine Lockheed Martin dans le cadre du dernier accord de vente d’armes américain signé avec Taïwan », a annoncé mardi 14 juillet le ministère chinois des Affaires étrangères.

Le contrat en question a été approuvé jeudi et Lockheed Martin en est le principal entrepreneur.

Les États-Unis vendront 180 millions de dollars d’armes à Taïwan

Les États-Unis vendront 180 millions de dollars d’armes à Taïwan

Faisant fi des avertissements de Pékin, les États-Unis entendent vendre des torpilleurs sophistiqués à Taïwan pour un montant total de 180 millions de dollars.

De son côté, le ministère taïwanais de la Défense a fait part de la mise en application de l’accord à partir du mois d’août.

Évoquant la question de la mer de Chine méridionale, le porte-parole du ministère, Zhao Lijian, a déclaré à la presse que les États-Unis sapaient la paix et la stabilité dans la région.

Les relations entre les États-Unis et Taïwan et la question de la mer de Chine méridionale ne sont que deux des points de discorde dans les relations sino-américaines qui ont été détériorées après la propagation du coronavirus dans le monde.

La Chine a pris, lundi 13 juillet, des mesures de rétorsion contre trois parlementaires américains et un haut responsable du département d’État en réponse aux sanctions de Washington concernant le Xinjiang. Les États-Unis avaient annoncé jeudi 9 qu’ils refuseraient des visas à trois hauts responsables chinois.

En réaction, Pékin a donc décidé de sanctionner trois parlementaires républicains : les sénateurs Marco Rubio et Ted Cruz, ancien candidat aux primaires présidentielles, et le représentant Chris Smith. Un responsable du département d’État, Sam Brownback, est également sanctionné.

http://french.presstv.com/Detail/2020/07/14/629618/Chine-Etats-Unis-Zhao-Lijian-Lockheed-Martin-sanction-Taiwan


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire