LA CHINE LANCE LA SONDE CHANG'E5 POUR COLLECTER ET RAMENER DES ECHANTILLONS LUNAIRES

 

La Chine lance la sonde Chang'e-5 pour collecter et ramener des échantillons lunaires

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-24 à 09:52


(Xinhua/Pu Xiaoxu)

WENCHANG, Hainan, 24 novembre (Xinhua) -- Mardi, la Chine a lancé un vaisseau spatial pour collecter et ramener des échantillons lunaires, dans le cadre de la première tentative du pays pour récupérer des échantillons d'un corps céleste extraterrestre.

Une fusée Longue Marche-5, transportant la sonde Chang'e-5, a décollé du Centre de lancement spatial de Wenchang, sur la côte de la province insulaire de Hainan, dans le sud du pays, à 4h30 (heure de Beijing).

Chang'e-5 est une des missions les plus complexes et les plus difficiles de l'histoire aérospatiale de la Chine.

La mission contribuera à promouvoir le développement scientifique et technologique chinois et à jeter des bases importantes pour un futur alunissage habité et l'exploration de l'espace lointain du pays, a déclaré Pei Zhaoyu, directeur adjoint du Centre d'exploration lunaire et du programme spatial de l'Administration nationale de l'espace de Chine.

Chang'e-5, composée d'un orbiteur, d'un atterrisseur, d'un véhicule de remontée et d'une capsule de retour, avec un poids total au décollage de 8,2 tonnes, devrait ramener sur Terre environ 2 kg d'échantillons lunaires.

Les objectifs scientifiques de la mission comprennent l'étude de la zone d'atterrissage afin d'obtenir les données d'analyse sur site liées aux échantillons lunaires, ainsi que l'analyse systématique et à long terme en laboratoire de ces échantillons.

Le site d'atterrissage de Chang'e-5 se situe dans la région nord-ouest de l'océan des Tempêtes, sur la face visible de la Lune.

   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10    >>|
 
http://french.xinhuanet.com/2020-11/24/c_139539147.htm
 

 

Chine : un port frontalier au Xinjiang enregistre un nombre record de trains de fret Chine-Europe

 French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-24 à 17:15

URUMQI, 24 novembre (Xinhua) -- Le nombre de trains de fret Chine-Europe passant par le port de Horgos, dans la région autonome ouïgoure du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, a dépassé 4.000 depuis le début de l'année, un record malgré l'impact du COVID-19, ont déclaré mardi les autorités douanières.

Le nombre a déjà dépassé le total de l'année dernière, selon les douanes de Horgos à la frontière entre la Chine et le Kazakhstan.

Les services de fret ferroviaire Chine-Europe ont été choisis par un nombre croissant d'entreprises pendant la pandémie en raison de leurs prix bas, de leur grande capacité de transport, de leur stabilité et de leur connectivité, a déclaré Long Teng, des douanes de Horgos.

Liu Kai, directeur d'une société de fret basée à Horgos, a indiqué que son entreprise avait reçu un nombre croissant de commandes cette année de la part des clients nationaux et étrangers. De janvier à octobre, la société a aidé à transporter près de 650.000 tonnes de fret avec plus de 600 voyages de trains de fret Chine-Europe.

http://french.xinhuanet.com/2020-11/24/c_139540112.htm

 

Deux vaisseaux de suivi spatial chinois terminent leurs missions de surveillance du lancement de la sonde Chang'e-5

 French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-24 à 17:54

YUANWANG-5, 24 novembre (Xinhua) -- Deux vaisseaux de suivi spatial de la flotte chinoise Yuanwang ont terminé mardi matin leur surveillance maritime du lancement de la sonde Chang'e-5 dans l'océan Pacifique.

Lancée à 4h30 (heure de Beijing), la sonde a été envoyée sur son orbite actuelle par une fusée Longue Marche-5 Y5 depuis le Site de lancement spatial de Wenchang de la province insulaire de Hainan, dans le sud de la Chine.

Environ six minutes après le décollage, Yuanwang-6 a détecté et verrouillé la cible, et a terminé sa surveillance. Après que la fusée a voyagé pendant plus de 30 minutes, Yuanwang-5 a poursuivi la tâche.

Le processus de surveillance maritime a duré au total 1.100 secondes. Les deux vaisseaux ont envoyé des données précises en temps réel aux centres de contrôle aérospatial de Beijing et de Wenchang, posant ainsi les bases de la mission Chang'e-5.

Yuanwang-5 et Yuanwang-6 vont maintenant naviguer vers leur prochaine zone de missions, tandis que Yuanwang-3 participera aux missions de surveillance pour la sonde lunaire.

http://french.xinhuanet.com/2020-11/24/c_139540147.htm

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire