LA CHINE LANCE UN NOUVEAU GROUPE DE SATELLITES DE TELEDETECTION

tourtaux-jacques Par Le 18/06/2021 0

Dans CHINE

 

La Chine lance un nouveau groupe de satellites de télédétection

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-06-18 à 16:33


(Xinhua/Guo Wenbin)

XICHANG, 18 juin (Xinhua) -- La Chine a envoyé vendredi avec succès un nouveau groupe de satellites de télédétection en orbite depuis le Centre de lancement de satellites de Xichang, dans la province du Sichuan (sud-ouest de la Chine).

Les satellites ont été lancés par une fusée porteuse Longue Marche-2C à 14h30 (heure de Beijing). Il s'agit du neuvième groupe de la famille Yaogan-30.

Un satellite baptisé Tianqi-14, appartenant à la constellation Tianqi, était également à bord.

Il s'agit de la 375e mission de la série des fusées Longue Marche. Fin

   1 2 3 4 5   
 
http://french.xinhuanet.com/2021-06/18/c_1310015525.htm
 
 

La Chine s'engage à faire progresser la cause socialiste et les liens bilatéraux avec le Vietnam

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-06-17 à 22:55


(Xinhua/Yao Dawei)

BEIJING, 17 juin (Xinhua) -- La Chine s'est engagée jeudi à renforcer de façon continue le soutien politique mutuel avec le Vietnam, et à donner un nouvel élan à la cause socialiste des deux pays et à leurs liens bilatéraux dans la nouvelle ère.

Li Zhanshu, président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN), a fait ces observations lors de son entretien par liaison vidéo avec Vuong Dinh Hue, président de l'Assemblée nationale du Vietnam.

Notant l'important consensus atteint cette année entre les dirigeants des deux pays, et entre le Parti communiste chinois (PCC) et le Parti communiste vietnamien (PCV), M. Li a déclaré que la Chine est prête à travailler avec le Vietnam pour forger une communauté de destin d'importance stratégique entre les deux pays.

Alors que cette année marque le centenaire du PCC, M. Li a indiqué que la Chine était prête à tirer la sagesse de la splendide histoire des échanges amicaux et de la coopération entre les deux partis afin d'insuffler un nouvel élan à la cause socialiste des pays respectifs, ainsi qu'aux liens entre les deux nations et les deux parties dans la nouvelle ère.


(Xinhua/Yao Dawei)

La Chine et le Vietnam, deux pays socialistes dirigés par des partis communistes, sont face à de multiples tâches communes, a-t-il noté.

Il a incité les deux parties à renforcer de façon continue le soutien politique mutuel, à améliorer la synergie entre l'initiative "la Ceinture et la Route" et le plan "Deux couloirs et un cercle économique", à veiller conjointement à ce que les travaux de prévention et de contrôle de la COVID-19 soient bien menés ainsi qu'à gérer correctement les différends maritimes.

M. Hue a exprimé sa volonté de faire progresser efficacement les liens bilatéraux, et s'est engagé à renforcer la communication et la coopération avec l'APN. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-06/17/c_1310013988.htm

 
 

Le "miracle chinois" prouve le succès du socialisme aux caractéristiques chinoises (INTERVIEW)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-06-18 à 16:08

PRAGUE, 18 juin (Xinhua) -- Le "miracle chinois" accompli par le Parti communiste chinois (PCC) au cours des dernières décennies prouve que le socialisme à la chinoise est la bonne voie menant au succès du développement du pays, a estimé Vojtech Filip, président du Parti communiste de Bohême et Moravie (KSCM) en Tchéquie, dans une récente interview accordée à Xinhua.

Derrière ce miracle se cache le dévouement du PCC aux besoins de la population, dit-il.

"De plus, les politiques adoptées par la Chine ont fait la part belle au sens de l'initiative des membres du PCC et du peuple chinois", ajoute celui qui est également 1er vice-président de la Chambre des députés tchèque.

Faisant l'éloge des réalisations de la Chine en matière de prévention et de contrôle du nouveau coronavirus, ainsi que dans le développement économique et social, M. Filip souligne que le PCC a toujours eu une philosophie de gouvernance "centrée sur le peuple", qui est d'une grande importance, ajoutant que le KSCM partageait une idéologie similaire "avec le peuple, pour le peuple".

La Chine, sous la direction du PCC, obtient de plus en plus de soutien dans le monde, car elle participe activement aux affaires internationales, défend le multilatéralisme et promeut la paix et le développement dans le monde, a-t-il dit.

L'Initiative la Ceinture et la Route (ICR) proposée par la Chine, juge M. Filip, a apporté des opportunités de développement aux pays le long de la route et a amélioré les liens économiques entre eux.

Saluant la coopération entre la Chine et les pays d'Europe centrale et orientale, dont la Tchéquie, il pense que ce mécanisme de coopération a non seulement favorisé le commerce bilatéral, mais donné un élan à leurs échanges et à leur coopération dans la recherche et le développement scientifiques.

Vojtech Filip, en tant que dirigeant de son parti depuis 2005, s'est rendu à plusieurs reprises en Chine. Exprimant ses chaleureuses félicitations à l'occasion du centenaire du PCC, il se dit confiant dans le fait que la Chine, sous la direction du PCC, continuera de favoriser le développement commun du monde. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-06/18/c_1310015463.htm

 

Kim Jong Un : la RPDC devrait être prête tant au dialogue qu'à la confrontation avec les Etats-Unis

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-06-18 à 13:05

PYONGYANG, 18 juin (Xinhua) -- Kim Jong Un, dirigeant suprême de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), a indiqué jeudi que son pays devrait être prêt tant au dialogue qu'à la confrontation avec les Etats-Unis, ceci afin de préserver la dignité du pays et ses intérêts de développement indépendant, a rapporté vendredi l'agence de presse officielle KCNA.

Au troisième jour de la troisième réunion plénière du 8e Comité central du Parti des travailleurs de Corée (PTC) à Pyongyang, il a passé en revue et évalué les changements majeurs récemment survenus sur la scène politique internationale et l'environnement extérieur du pays, faisant une analyse en détail de la politique américaine envers la RPDC.

M. Kim "a clarifié la contre-action stratégique et tactique appropriée et la direction des activités" devant être maintenues dans le cadre des relations avec les Etats-Unis dans les jours à venir et "souligné la nécessité d'être prêt tant au dialogue qu'à la confrontation, en particulier d'être pleinement préparé à la confrontation dans le but de préserver la dignité de notre pays et ses intérêts pour un développement indépendant et de garantir de façon fiable un climat pacifique et la sécurité de notre pays", a rapporté la KCNA.

Il a également souligné la nécessité de renforcer davantage la position stratégique et le rôle actif de son pays, ainsi que de créer un environnement extérieur favorable par ses propres initiatives "en concentrant les efforts sur une prise de contrôle stable de la situation dans la péninsule coréenne", a indiqué l'agence.

La réunion plénière a également permis de discuter de questions touchant à la stabilisation et à la promotion des conditions de vie du peuple dans la conjoncture actuelle, a-t-elle ajouté en précisant que cette réunion plénière se poursuivait ce vendredi. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-06/18/c_1310015136.htm

 

France : un an de prison dont six mois fermes requis contre Nicolas Sarkozy

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-06-18 à 04:27

PARIS, 17 juin (Xinhua) -- Un an de prison dont six mois fermes ont été requis contre l'ancien président français Nicolas Sarkozy par le parquet devant le tribunal correctionnel de Paris ce jeudi, dans le cadre du procès Bygmalion.

Nicolas Sarkozy doit également payer une amende de 3.750 euros d'amende. Des peines allant de dix-huit mois à quatre ans de prison avec sursis ont été également requises à l'encontre des treize autres prévenus qui comparaissaient aux côtés de l'ancien chef d'Etat français.

Le procès Bygmalion concerne le financement illégal de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012. Le parti de l'UMP, dont il était alors candidat, est accusé par le parquet de Paris d'avoir dépensé 42,8 millions d'euros, soit près de deux fois plus que le plafond de dépenses légal fixé à 22,5 millions d'euros, pour financer sa campagne par le recours à de fausses factures faites à la société Bygmalion.

Durant les cinq heures de réquisitoire contre Nicolas Sarkozy, la procureure, Mme Perrée, a souligné que "le candidat à une présidentielle est tenue pour responsable du respect des plafonds, c'est la loi", lui reprochant d'avoir sciemment "ignoré les deux notes d'alerte envoyées par les experts-comptables", une attitude qualifiée par elle de "vraie désinvolture."

Absent ce jeudi au tribunal correctionnel de Paris, Nicolas Sarkozy avait été auditionné le 15 juin dernier. "J'étais président, chef du G20 et dans la campagne, je dirigeais la stratégie politique alors, l'organisation des meetings, la sono, les éclairages, je n'avais pas que cela à faire", avait-il déclaré face aux juges.

En mars dernier, Nicolas Sarkozy avait été condamné à trois ans de prison dont un an ferme dans le cadre de l'affaire des "écoutes", devenant le premier ancien président de la Ve République condamné à une peine de prison ferme. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-06/18/c_1310014192.htm

 

Experts et médias du monde entier s'émerveillent des nouveaux progrès accomplis par les missions spatiales habitées chinoises (SYNTHESE)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-06-18 à 04:48

BEIJING, 17 juin (Xinhua) -- Après que le vaisseau spatial habité chinois Shenzhou-12 s'est arrimé jeudi avec succès au module central Tianhe de la station spatiale chinoise, des experts et des médias du monde entier ont applaudi ce jalon capital dans l'histoire des missions spatiales habitées chinoises, soulignant que la station spatiale chinoise allait devenir une nouvelle plateforme de coopération spatiale internationale.

UNE IMMENSE AVANCEE POUR LA RECHERCHE SPATIALE

Les trois membres de l'équipage, Nie Haisheng, Liu Boming et Tang Hongbo, devraient rester en orbite pendant trois mois, ce qui constituera la plus longue mission habitée de la Chine à ce jour. Ils auront notamment pour tâche de poursuivre la construction de la station spatiale chinoise.

"Je pense que c'est un grand moment", a déclaré Philippe Coué, un expert français en aérospatiale, au sujet de l'arrimage des astronautes chinois au module central de la station.

" Je suis extrêmement étonné par la vitesse de développement. Il existe une vraie dynamique en Chine", a-t-il indiqué jeudi à Xinhua.

Au cours des derniers mois, le monde a été témoin des résultats fructueux engrangés par la Chine dans la construction de sa station spatiale, et le pays continue de progresser régulièrement dans ce domaine, a déclaré Vitaliy Egorov, journaliste et écrivain populaire russe spécialisé dans l'exploration spatiale, ajoutant qu'il était convaincu que la recherche spatiale chinoise allait franchir une nouvelle étape.

La Chine a déployé d'importants efforts en matière d'aérospatiale, et a ainsi "réussi à exceller" dans ce domaine, a quant à lui déclaré Ali Sarosh, professeur associé à l'Institut d'avionique et d'aéronautique de l'Université de l'air d'Islamabad, la capitale du Pakistan.

"Le lancement réussi du vaisseau spatial habité Shenzhou-12 constitue une nouvelle grande réussite de la Chine dans le domaine aérospatial", a-t-il affirmé.

UN TREMPLIN VERS L'ESPACE LOINTAIN

Ces dernières années, le programme spatial chinois a débouché sur une série de lancements et d'atterrissages très réussis, a rapporté mercredi le New York Times. "Le fait que ces efforts aient été couronnés de succès accroît la probabilité de voir la Chine respecter les délais qu'elle avait annoncés pour d'autres missions dans l'espace lointain", a déclaré le journal dans un article.

"Maintenir la station en bon état de fonctionnement implique beaucoup de travail précis et complexe, comme nous l'avons vu dans les premiers temps de la Station spatiale internationale", a indiqué mardi à l'AFP Chen Lan, analyste de GoTaikonauts, un portail d'information en ligne dédié au programme spatial chinois.

Les astronautes chinois auront pour objectif "d'équiper leur nouvelle demeure spatiale et la rendre prête à être opérationnelle. C'est un objectif plus pragmatique que révolutionnaire", a quant à lui déclaré aux journalistes de l'AFP Jonathan McDowell, astronome au Centre Harvard-Smithsonian d'astrophysique.

"Ils construisent une station spatiale, vont sur la Lune et explorent Mars parce qu'ils veulent démontrer les progrès technologiques de la Chine au peuple (chinois) et à la communauté internationale", a commenté Kazuto Suzuki, professeur de sécurité spatiale à l'Université de Tokyo, cité par un article du quotidien économique Nikkei.

UNE PLATEFORME POUR LES JOINT-VENTURES

M. Coué a déclaré que la station spatiale chinoise allait offrir de nouvelles opportunités de coopération internationale, car "il y a des pays avec lesquels la Chine coopère naturellement et qui, je pense, rejoindront la station".

"Cela peut devenir un important vecteur de coopération", a-t-il affirmé.

M. Egorov a noté que l'agence spatiale russe avait élaboré des plans de coopération avec la Chine, dont les réussites dans le domaine aérospatial allaient également contribuer à la recherche et au développement de la Russie dans ce secteur.

Toute réalisation scientifique bénéficiera en fin de compte à l'humanité dans son ensemble, a-t-il déclaré, ajoutant que la réussite de la Chine contribuerait également à améliorer la compréhension que l'humanité a du monde qui l'entoure, de l'univers et d'elle-même.

Le lancement réussi de Shenzhou-12 "sera très profitable à la Chine à l'avenir, car il servira de plateforme à celle-ci pour effectuer diverses expériences dans l'espace, et agira comme une rampe de lancement vers la lune et l'espace lointain pour les astronautes", a indiqué M. Sarosh.

Dans les années à venir, "de nombreuses expériences, qu'elles soient nouvelles ou déjà existantes, seront transférées vers la station spatiale chinoise, ce qui permettra à la Chine de développer la coopération avec ses partenaires internationaux en matière d'expériences spatiales", a-t-il ajouté. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-06/18/c_1310014202.htm

 

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire