LA CHINE PRINCIPAL MOTEUR DE LA CROISSANCE ECONOMIQUE MONDIALE

  • Par
  • Le 06/01/2017
  • Commentaires (0)
  • Dans CHINE

La Chine reste le principal moteur de la croissance économique mondiale (PAPIER D'ANGLE)

Publié le 2017-01-06 à 20:10 | french.xinhuanet.com

 

BEIJING, 6 janvier (Xinhua) -- La Chine est restée le principal moteur de la croissance économique mondiale en 2016, promouvant cette dernière notamment par le biais du commerce, des marchés financiers et des investissements.

Selon le dernier rapport en date du Fonds monétaire international (FMI), la Chine a contribué à hauteur de 1,2% à la croissance économique mondiale en 2016, alors que la contribution américaine a été de 0,3% et celle de l'Europe de 0,2%.

L'économie chinoise se tourne vers un modèle de croissance moindre mais de meilleure qualité, alors que les réformes structurelles lui permettent de s'améliorer et de trouver un nouveau dynamisme, ainsi que de continuer à servir de locomotive de la croissance économique mondiale.

Selon des statistiques, la Chine est devenue en 2009 le plus grand contributeur à la croissance économique mondiale et elle l'est restée depuis.

Les importations chinoises se sont établies à 9.000 milliards de dollars ces cinq dernières années et la Chine, avec une énorme demande, a contribué à promouvoir la croissance économique des pays dans le monde.

Dans les années à venir, l'économie chinoise devrait maintenir un taux de croissance élevé, tandis que son énorme appétit pour les matières premières et les produits manufacturés va soutenir la croissance dans de nombreux pays.

Concernant les investissements à l'étranger, la Chine est devenue une source importante pour de nombreux pays. De janvier à novembre 2016, le total des investissements chinois à l'étranger a ainsi atteint 1.070 milliards de yuans (153 milliards de dollars), représentant une augmentation substantielle de 55% par rapport à la même période en 2015.

Avec la mise en oeuvre de l'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" et le lancement de la Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII), les investissements chinois à l'étranger devraient augmenter davantage.

Parallèlement, on estime que les investissements étrangers en Chine pourraient atteindre 785 milliards de yuans (113 milliards de dollars) en 2016, représentant le plus grand montant parmi les pays en développement depuis 25 années consécutives. La Chine demeure l'une des destinations d'investissements les plus attirantes au monde, malgré le ralentissement de l'économie mondiale, l'émergence du protectionnisme et de fortes turbulences mondiales dans ce secteur.

Pour la croissance économique de la planète, la croissance durable chinoise est donc importante, mais les contributions conjointes d'autres pays le sont encore plus.

Après des années de réajustements depuis la crise financière de 2008, les indicateurs économiques américains, tels que l'emploi, le taux de croissance et le déficit, se sont beaucoup améliorés et la Réserve fédérale américaine a commencé à remonter peu à peu ses taux d'intérêt. Cependant, les économies de la zone euro et du Japon luttent toujours pour repartir.

En matière de contributions à la croissance mondiale, les économies développées ont toujours beaucoup à faire, par exemple en faisant des efforts pour entreprendre des réformes structurelles et réduire les barrières douanières.

Pour la Chine, dont l'économie est entrée dans une "zone en eau profonde" et une "période critique", donner des fondations solides à sa croissance via les réformes demeure une priorité.

Des observateurs sont convaincus que la Chine a fait d'importants progrès dans ses efforts d'ouverture et de réformes de son système financier.

Alors que le secteur tertiaire se développe rapidement, elle est en train de mettre en oeuvre les réformes structurelles de l'offre, grâce auxquelles de nouveaux gisements de croissance apparaissent sans cesse.

La Chine doit accorder davantage d'attention à ses défis intérieurs et s'engager à améliorer son propre dynamisme économique, afin de conserver son rôle de premier plan dans la croissance économique mondiale, selon ces observateurs.

http://french.xinhuanet.com/2017-01/06/c_135961568.htm


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire