LA CHINE SANCTIONNE LES USA

Le couperet chinois tombe, 4 Américains sanctionnés...

Monday, 30 November 2020 2:18 PM  [ Last Update: Monday, 30 November 2020 2:18 PM ]

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)

La Chine taxe désormais près de trois quart des biens importés des États-Unis. (Photo d'illustration)

Suite à l'escalade des tensions entre les États-Unis et la Chine sur l’affaire de Hong Kong, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a annoncé que son pays allait imposer des sanctions à quatre responsables américains.

« La Chine imposera des sanctions à quatre responsables américains dans le cadre de l'affaire de Hong Kong », a déclaré la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, lors d'une réunion lundi.

USA:

USA:

« La Chine pourrait poser un plus grand défi à l’hégémonie américaine au Moyen-Orient que la Russie », a déclaré Frank McKenzie.

Plus tôt, on a appris que les États-Unis avaient récemment imposé des sanctions à quatre responsables chinois. « Les actions américaines sont une ingérence flagrante dans les affaires de Hong Kong et les affaires intérieures de la Chine, ainsi qu'une grave violation du droit international et des normes fondamentales des relations internationales. Nous condamnons fermement cette attitude et nous nous y opposons », a-t-elle réaffirmé.

Les personnes inscrites sur la liste des sanctions seront interdites d'entrer sur le territoire chinois, ainsi qu'à Hong Kong et Macao.

La Chine critique les USA

Pékin dénonce le projet américain de mettre sur liste noire deux entreprises chinoises pour des liens présumés avec l'armée.

Alliance Iran/Russie/Chine face aux USA

Alliance Iran/Russie/Chine face aux USA

Coopération Iran/Russie/Chine : l’Iran désormais indifférent à la fois au mécanisme de pression maximale US et à la demande d’interaction de Biden.

Les médias ont rapporté que l'administration Trump devrait inclure le fabricant de puces chinois Semiconductor Manufacturing International Corp (SMIC) et China National Offshore Oil Corp (CNOOC) dans sa liste de sociétés ayant des liens avec l'armée.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré qu'il était fermement opposé à la politisation de la coopération entre le secteur public et le secteur privé sur fond d'informations faisant état du projet de Washington d'ajouter deux sociétés chinoises SMIC et CNOOC à sa liste noire.

Le ministère des Affaires étrangères a souligné qu'il espérait que les États-Unis ne tergiverseront pas la coopération sino-américaine.

L'administration Trump est sur le point de publier une liste de 89 sociétés aérospatiales chinoises et autres entreprises qui ne pourraient pas accéder aux exportations de technologies américaines en raison de leurs liens militaires, une mesure qui pourrait aggraver les tensions entre les deux parties

Auparavant, le président sortant américain Donald Trump avait signé un décret interdisant aux citoyens et aux entreprises américains d'acheter les titres de sociétés chinoises qui, selon Washington, pourraient être liées à l'armée chinoise, à partir du 11 janvier 2021.

USA/Chine : le face-à-face militaire?

USA/Chine : le face-à-face militaire?

La Chine a averti 

À son tour, Pékin a critiqué cette décision, déclarant qu'il n'y avait aucune preuve pour étayer ces allégations.

La Chine s'oppose à la pression exercée par les États-Unis sur les entreprises chinoises en réduisant les investissements américains sous prétexte de sécurité nationale, a déclaré le lundi 16 novembre le ministère chinois du Commerce dans un communiqué.

Ce dernier a accusé les États-Unis de graves violations des principes de la concurrence sur le marché et du commerce international, affirmant que « certaines personnes aux États-Unis profitent de toute occasion pour utiliser le prétendu prétexte de sécurité nationale pour retenir les investisseurs américains qui veulent entrer sur le marché chinois ».

Le ministère a appelé les autorités américaines à « mettre fin aux pressions illogiques sur les entreprises chinoises et à créer un environnement juste et non discriminatoire », a rapporté Sputnik.

La relation entre les États-Unis et la Chine s'est détériorée depuis 2017, lorsque la stratégie de sécurité nationale mise à jour de Washington a dépeint la Chine, défenseur de longue date d'un monde multipolaire, comme une menace majeure pour les intérêts américains dans la politique mondiale.

Lire plus : Pacte Iran-Chine: les USA menacent de sanctionner Pékin

Les tensions bilatérales se sont encore intensifiées en été 2018, lorsque Washington a augmenté les droits de douane sur 50 milliards de dollars d'importations chinoises dans le but d'équilibrer le déficit commercial des pays. Les deux pays ont procédé à l'échange de plusieurs séries de tarifs réciproques et ont mené une confrontation économique brutale avec des répercussions diplomatiques.

Les relations sino-américaines se sont nettement détériorées au cours de l’année lorsque les États-Unis ont ouvertement accusé Pékin de complicité dans la propagation de la pandémie de Covid-19

https://french.presstv.com/Detail/2020/11/30/639663/Nouvelles-sanctions-anti-chinoises-des-USA

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire