LA CONFIANCE DES CHINOIS EN LEUR GOUVERNEMENT DEPASSE LES 90% (SONDAGE)

tourtaux-jacques Par Le 24/01/2022 0

Dans CHINE

 

La confiance des Chinois en leur gouvernement dépasse les 90% (sondage)

French.xinhuanet.com | Publié le 2022-01-21 à 13:08

CHICAGO, 20 janvier (Xinhua) -- Le niveau de confiance des Chinois en leur gouvernement atteint 91%, alors qu'il n'est que de 39% chez les Américains, selon le baromètre de confiance Edelman 2022 publié mardi.

Il s'agit de la 22e enquête annuelle de ce genre conduite par ce qui est le plus grand cabinet mondial de conseil en relations publiques.

Appuyée par Edelman Data & Intelligence et composée d'entretiens en ligne de 30 minutes menés du 1er au 24 novembre derniers, cette enquête a porté sur 36.000 répondants de 28 pays.

Parmi les quatre catégories couvertes par le baromètre (les entreprises, les ONG, le gouvernement et les médias), l'indice de confiance des Chinois a augmenté, tandis que celui des Américains a chuté. Globalement, l'indice de confiance des premiers a augmenté de 11 points à 83, tandis que celui des seconds a reculé de 5 points à 43.

A propos de la Chine, le baromètre cite plusieurs facteurs internes et externes pour expliquer pourquoi le soutien populaire a été si élevé au cours de l'année écoulée. Selon lui, la Chine a été la première grande économie à rouvrir et à prospérer après le déclenchement de la pandémie de nouveau coronavirus. Elle a été la seule grande économie à avoir connu une croissance en 2020, cet élan se poursuivant pendant la majeure partie de 2021.

De plus, le gouvernement chinois a fait des progrès dans d'autres domaines en 2021, comme la lutte contre la pollution et sa campagne anticorruption, selon le baromètre. Fin

http://french.news.cn/2022-01/21/c_1310434395.htm

 

La Poste de France célèbre le Nouvel An du calendrier lunaire chinois avec des timbres consacrés à "l'Année du Tigre"

French.xinhuanet.com | Publié le 2022-01-22 à 23:57


(Xinhua/Gao Jing)

PARIS, 22 janvier (Xinhua) -- La Poste de France célèbre le Nouvel An du calendrier lunaire chinois avec l'édition de deux blocs de timbres consacrés à "l'Année du Tigre", et une cérémonie d'émission est organisée samedi à Paris.

Un bloc de timbre montre un tigre couché sur fond rouge. D'une valeur faciale de 1,16 euro, il s'applique au courrier intérieur en France. L'autre, avec un tigre debout sur fond bleu, a une valeur faciale de 1,65 euro pour le courrier international.

Les deux blocs de timbres ont été réalisées par l'artiste chinois basé à Paris, Chen Jiang Hong. Une vente en avant-première a été organisée le 22 janvier et la mise en vente officielle aura lieu dès lundi le 24 janvier dans des bureaux de la Poste, à la boutique "Le Carré d'Encre", et sur le site Internet de La Poste.

"Le tigre couché représente la puissance, tandis que le tigre debout symbolise l'espoir", a expliqué à Xinhua l'artiste Chen Jiang Hong, ajoutant : "J'ai utilisé les couleurs rouge, bleue et blanche. Ce sont les couleurs de drapeau français. Le rouge est aussi utilisé pour célébrer le Nouvel An chinois."

L'Année du Tigre s'étend du 1er février 2022 au 21 janvier 2023. Dans la culture chinoise, le Tigre est considéré comme le rois des animaux et aussi un symbole de la justice et de la puissance. Fin

 

(Xinhua/Gao Jing)

(Xinhua/Gao Jing)

(Xinhua/Gao Jing)

(Xinhua/Gao Jing)

(Xinhua/Gao Jing)

(Xinhua/Gao Jing)

http://french.news.cn/2022-01/22/c_1310436234.htm

 

La Chine critique la stratégie de Guerre froide du Royaume-Uni

French.china.org.cn | Mis à jour le 24. 01. 2022 | Mots clés : Guerre froide,Royaume-Uni 

 

(Photo/VCG)
 

 

Dimanche, après que de hauts responsables britanniques des Affaires étrangères et de la Défense se sont entretenus avec leurs homologues australiens pour faire avancer l’alliance militaire AUKUS et organiser une clique idéologique pour contrer la Chine et la Russie, la Chine a mis en garde le Royaume-Uni de ne pas suivre une « stratégie de Guerre froide », car celle-ci ne mènera à rien. 

Le Royaume-Uni suit la stratégie des Etats-Unis consistant à lutter contre la Chine sur de nombreux fronts. Cette mesure constitue non seulement une tentative de la part de l’administration de Boris Johnson de détourner l’attention de ses affaires intérieures en semant le trouble à l’extérieur, mais elle reflète également la propre ambition de la secrétaire britannique aux Affaires étrangères, Liz Truss, qui cherche à utiliser la position antichinoise pour amplifier sa présence politique en tant que candidate potentielle au remplacement de Boris Johnson si celui-ci démissionne ou est évincé du pouvoir. 

« Le monde d’aujourd’hui est très différent de celui d’il y a 40 ou 50 ans. La Guerre froide est terminée depuis longtemps ! », a raillé dimanche dernier un porte-parole de l’ambassade de Chine au Royaume-Uni sur son site internet en réponse aux derniers commentaires faits vendredi dernier par Liz Truss à l’Institut Lowy en Australie. 

Liz Truss s’est rendue en visite officielle en Australie. Elle a mentionné la Chine à plusieurs reprises au cours de son discours à l’Institut Lowy, accusant de manière infondée la Chine de réaliser une « coercition économique » contre d’autres pays, notamment la Lituanie, mais aussi de travailler plus étroitement avec la Russie, selon une retranscription publiée sur le site internet du gouvernement britannique. Liz Truss a appelé le Royaume-Uni et l’Australie à travailler avec d’autres pays pour « défendre la sécurité économique et la liberté ».

Les accusations à l’encontre de la Chine dans son discours confondent le bien et le mal et suscitent des interrogations sur ses réelles intentions. Selon le porte-parole de l’ambassade de Chine au Royaume-Uni, elles abondent en désinformation sur la Chine et sur la situation internationale actuelle. 

« Ces remarques se font l’écho de la rhétorique des Etats-Unis, tirant des démarcations sur des bases idéologiques et discréditant d’autres pays souverains au mépris des faits. Il s’agit d’une tentative de justifier la création de petits cercles, lesquels ont eu un impact négatif sur la paix et la stabilité régionales », note le porte-parole. 

« Le Royaume-Uni fait probablement cela pour montrer sa valeur aux Etats-Unis. De plus, Boris Johnson se trouve dans une position très instable avec des voix en-dehors mais aussi au sein de son propre parti appelant à sa démission. Le Premier ministre britannique cherche donc à montrer qu’il fait une différence dans la diplomatie britannique », explique Zhou Fangyin, un professeur de l’Institut de recherche sur les stratégies internationales du Guangdong. 

La coordination des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de l’Australie a été renforcée du fait de l’alliance AUKUS, fait-il remarquer, ajoutant que l’une des méthodes principales des Etats-Unis est d’engager ses alliés à former des alliances contre la Chine par le biais de dialogues « 2 + 2 ». 

Le jour où l’Australie et le Royaume-Uni se sont unis pour proposer l’alliance AUKUS, le président américain Joe Biden était en réunion virtuelle avec le Premier ministre japonais Fumio Kishida. A cette occasion, ils ont accepté de renforcer la coopération sur plusieurs questions économiques et sécuritaires, incluant la puissance croissante de la Chine, les lancements présumés de missiles par la Corée du Nord et les objectifs perçus de la Russie en Ukraine.

Cui Hongjian, le directeur du Département des études européennes au sein de l’Institut des études internationales de Chine, estime que l’alliance AUKUS a dans une certaine mesure renforcé la confiance du Royaume-Uni. L’un des bénéfices les plus importants de ce pacte est que le Royaume-Uni peut ainsi entrer dans la région Asie-Pacifique sous couvert de cette soi-disant alliance sécuritaire tripartite et le pays veut désormais développer sa propre stratégie dans l’Indo-Pacifique. 

« La stratégie de Guerre froide du Royaume-Uni consiste à suivre les Etats-Unis dans la création d’une image d’opposition entre la Chine et l’Occident, et inclut l’utilisation de prétendues idéologies et valeurs pour former des alliances militaires et confronter la Chine à la fois sur les fronts militaires et diplomatiques », note-t-il. 

L’administration de Boris Johnson fait face à une certaine pression et il y aura également des élections fédérales en 2022 en Australie. Les deux pays ont donc un besoin commun de détourner les conflits vers l’extérieur. « Liz Truss va probablement succéder à Boris Johnson si celui-ci démissionne et ses remarques contre la Chine résonnent également avec l’attisement des sentiments antichinois en Australie », analyse Cui Hongjian. 

D’après Zhou Fangyin, avec le renforcement de la puissance de la Chine pour assurer la sécurité dans la région de l’Indo-Pacifique, l’impact de l’alliance AUKUS sera limité sur le plan militaire. Les Etats-Unis cherchent plus à utiliser cette alliance pour se découpler de la Chine sur le plan économique − notamment dans le domaine des hautes technologies − et discréditer l’image de la Chine au sein de la communauté internationale.

http://french.china.org.cn/foreign/txt/2022-01/24/content_78008183.htm

 

La Chine fournira aux Tonga une aide d'urgence supplémentaire

French.xinhuanet.com | Publié le 2022-01-24 à 21:27

BEIJING, 24 janvier (Xinhua) -- La Chine a décidé de fournir trois lots supplémentaires d'aide d'urgence aux Tonga à la suite des récentes éruptions volcaniques et du tsunami survenus dans le pays, a déclaré lundi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Zhao Lijian.

En réponse à une question pertinente lors d'un point de presse, M. Zhao a indiqué que la Chine suivait de près la situation aux Tonga et fournissait de l'aide au pays par de multiples canaux.

Les trois lots d'aide d'urgence comprennent des fournitures d'urgence d'une valeur de 20 millions de yuans (3,16 millions de dollars), une aide humanitaire d'urgence en espèces, et des matériaux d'aide d'une valeur d'un million de yuans collectés par l'intermédiaire de l'ambassade de Chine aux Fidji, qui est proche des Tonga.

La Chine ne ménagera aucun effort et surmontera toutes les difficultés pour acheminer le plus rapidement possible les 20 millions de yuans de fournitures aux Tonga, a déclaré M. Zhao.

Les fournitures collectées par l'intermédiaire de l'ambassade de Chine aux Fidji, notamment de l'eau potable, de la nourriture d'urgence, des générateurs, des pompes à eau et des tronçonneuses, sont en route vers les Tonga, a-t-il ajouté.

Le premier lot de fournitures d'urgence est arrivé aux Tonga le 19 janvier.

"La Chine continuera de fournir des secours et de l'aide à la reconstruction post-catastrophe au mieux de ses capacités, en fonction de la situation de la catastrophe et des besoins des Tonga", a affirmé le porte-parole. Fin

http://french.news.cn/2022-01/24/c_1310438799.htm

 

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire