LA TROISIEME EXPOSITION INTERNATIONALE D'IMPORTATION DE LA CHINE (CIIE)

La troisième Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE)

 
 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-05 à 11:14
 

SHANGHAI, 5 novembre (Xinhua) -- Jinbao, mascotte de la troisième Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE), à Shanghai, dans l'est de la Chine, le 3 novembre 2020. (Photo : Chen Fei)

 

   1 2 3 4 5   
 
 
http://french.xinhuanet.com/photo/2020-11/05/c_139492953.htm
 
 
 

 

WWF : la Chine sur la bonne voie pour lutter contre le commerce illégal d'espèces sauvages (INTERVIEW)

 
 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-05 à 15:23
 

GENEVE, 5 novembre (Xinhua) -- La Chine a réalisé des progrès remarquables en faveur de la conservation de la faune et de l'arrêt du commerce illégal d'espèces sauvages, a déclaré Zhou Fei, directeur des programmes WWF-Chine, dans une interview exclusive récemment accordée à Xinhua.

"L'émergence de maladies zoonotiques comme le COVID-19 a attiré l'attention sur le risque élevé pour la santé humaine posé par le commerce illégal et non réglementé d'espèces sauvages", a souligné M. Zhou.

Au cours des dernières décennies, la Chine a pris des mesures pour protéger les espèces menacées, notamment en renforçant la protection des habitats des animaux sauvages, en réprimant le commerce illégal d'espèces sauvages, en améliorant les lois sur la protection de la faune et en établissant des systèmes d'alerte précoce et de surveillance des épidémies parmi les espèces sauvages.

Les contrebandes, importations ou exportations illégales de produits d'animaux et de plantes sauvages menacés d'extinction sont des infractions punissables en Chine conformément aux lois et réglementations en vigueur.

M. Zhou a indiqué que les récentes décisions du gouvernement chinois visant à améliorer le statut de protection des pangolins et l'interdiction en 2017 du commerce de l'ivoire étaient "un pas dans la bonne direction et cruciales pour freiner le commerce illégal d'espèces sauvages".

"Les plans de la Chine pour la création de parcs nationaux et les efforts de reboisement et de conservation des zones humides sont également notables et essentiels pour protéger les espèces phares comme les tigres et autres espèces menacées", a-t-il assuré.

La Chine a aussi créé 11.800 réserves naturelles pour les plantes sauvages afin de leur fournir un environnement approprié dans le but de sauver les espèces menacées.

"Alors que le WWF apprécie les progrès significatifs réalisés par la Chine en matière de conservation de la faune, le gouvernement chinois doit veiller à une application de la loi plus stricte pour lutter efficacement contre le commerce illégal d'espèces sauvages, qui est une cause majeure de perte de biodiversité dans le monde", a fait remarquer M. Zhou.

Il a également souligné que la sensibilisation du public et les mesures visant à encourager le changement de comportement sont essentielles pour protéger les populations d'espèces sauvages menacées. "Beaucoup de ces espèces menacées sont perçues comme ayant une valeur médicinale et atteignent souvent des prix élevés, ce qui les rend plus vulnérables au commerce illégal des espèces sauvages", a-t-il précisé.

Le WWF International basé à Gland, en Suisse, a pour mission de conserver la nature et de réduire les menaces les plus pressantes pour la diversité de la vie sur Terre. Le groupe mondial de conservation travaille dans près de 100 pays dans les domaines du climat, de l'alimentation, de l'eau douce, de la faune, des forêts et des océans.

http://french.xinhuanet.com/2020-11/05/c_139493385.htm

 

 

 

Xi Jinping appelle au renforcement de la coopération sino-italienne

 
 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-05 à 03:27
 

BEIJING, 4 novembre (Xinhua) -- La Chine et l'Italie doivent maintenir leurs échanges à tous les niveaux, promouvoir la coopération mutuellement bénéfique dans divers domaines, renforcer les échanges et le dialogue entre les civilisations et préserver ensemble le développement sain des relations sino-européennes, a déclaré mercredi le président chinois Xi Jinping.

M. Xi a tenu ces propos au cours d'une conversation téléphonique avec son homologue italien Sergio Mattarella à l'occasion du 50e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

M. Xi a fait remarquer qu'au cours du dernier demi-siècle, quelles qu'aient été les évolutions au niveau international, la Chine et l'Italie se sont mutuellement respectées avec la confiance réciproque, ont promu leurs bénéfices partagés, se sont entraidées et ont appris l'une de l'autre. Les deux parties ont aussi établi un partenariat stratégique global qui profite aux deux peuples et ont donné un exemple de développement des relations bilatérales pour des pays aux systèmes et environnements culturels différents, a-t-il indiqué.

Face à la pandémie inattendue de COVID-19, les peuples chinois et italien ont lutté main dans la main contre le nouveau coronavirus et montré l'exemple à la communauté internationale sur la façon de surmonter ensemble les difficultés, selon M. Xi.

Il a indiqué que les deux parties devraient apprendre du passé, regarder vers l'avenir et s'appuyer sur leurs acquis pour faire progresser le développement des relations sino-italiennes dans la nouvelle ère.

M. Xi a noté que la cinquième session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois (PCC) avait adopté les propositions du comité pour la formulation du 14e Plan quinquennal (2021-2025) pour le développement économique et social national et les Objectifs à long terme à l'horizon 2035. La Chine adhèrera donc à une nouvelle philosophie de développement, bâtira un nouveau modèle de développement, promouvra un développement de haute qualité et fera avancer la réforme et l'ouverture.

La Chine salue la participation active de divers pays, dont l'Italie, dans son développement et sa construction en faveur de bénéfices mutuels et de résultats gagnant-gagnant, a-t-il ajouté.

Mettant l'accent sur le fait que la race humaine fait partie d'une communauté de destin, M. Xi a assuré que la paix, le développement, la solidarité à toute épreuve et la coopération mutuellement avantageuse étaient la voie à suivre.

Il a également indiqué que la Chine soutenait la réponse de l'Italie à la pandémie sur la base de ses propres conditions nationales, ajoutant que la Chine était prête à continuer d'aider le pays européen, de soutenir conjointement le rôle d'organisations telles que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de bâtir ensemble une communauté mondiale de santé pour tous.

La Chine soutient la présidence italienne du Groupe des 20 (G20) l'année prochaine et est disposée à travailler avec l'Italie pour promouvoir le rôle majeur du G20 dans l'amélioration de la gouvernance mondiale et la relance de l'économie mondiale, a déclaré M. Xi.

M. Mattarella a déclaré qu'il partageait pleinement l'avis de M. Xi sur son évaluation des relations bilatérales, ajoutant que l'amitié traditionnelle entre les deux pays avait une longue histoire.

Depuis l'établissement des relations diplomatiques entre l'Italie et la Chine il y a 50 ans, a noté le président italien, les deux parties ont maintenu des relations amicales et ont continuellement approfondi la coopération et les échanges bilatéraux, ce dont la partie italienne se sent fière.

Il a déclaré que cette année, les deux peuples se sont aidés et soutenus mutuellement dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, et que la Chine a apporté un soutien précieux à l'Italie lorsqu'elle a traversé ses moments les plus difficiles, ajoutant que l'amitié entre l'Italie et la Chine a résisté à l'épreuve et durerait toujours.

L'Italie est disposée à approfondir l'amitié, à étendre la coopération et à promouvoir les échanges culturels et de personnel dans l'esprit du partenariat stratégique global, a déclaré le président italien. Les deux pays devant accueillir successivement les Jeux olympiques d'hiver, il a appelé à un soutien mutuel entre les deux parties.

M. Mattarella a appelé à l'adhésion au multilatéralisme et à la promotion de la coopération internationale face à des défis mondiaux tels que la pandémie et le changement climatique.

L'Italie est prête à travailler avec la Chine pour soutenir le travail de l'OMS, renforcer la coordination au sein du G20 et d'autres mécanismes, améliorer la gouvernance mondiale et apporter les contributions nécessaires à la paix et au développement dans le monde, en tant que deux civilisations anciennes, a-t-il déclaré.

Le développement de la Chine offrira d'énormes opportunités de coopération entre l'Europe et la Chine, et l'Italie est prête à soutenir activement et à participer au développement des relations entre l'Europe et la Chine, a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il était très attaché à son amitié avec M. Xi et qu'il se réjouissait de se rendre en Chine dès que possible, après la pandémie.

http://french.xinhuanet.com/2020-11/05/c_139491817.htm

 

La CIIE est un lieu d'opportunités qui stimule la reprise mondiale, selon des dirigeants mondiaux (SYNTHESE)

 
 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-05 à 20:39
 

SHANGHAI, 5 novembre (Xinhua) -- Des dirigeants du monde entier ont estimé mercredi que la 3e Exposition internationale des importations de Chine (CIIE) était un moyen d'ouvrir un nouvel espace au développement mondial et de partager des opportunités avec le monde. Cet événement donnera une impulsion au commerce et à l'économie du monde en difficulté.

S'exprimant lors de la cérémonie d'ouverture de ce salon par liaison vidéo, ces dirigeants ont salué la Chine pour avoir réussi à surmonter la pandémie de nouveau coronavirus et à organiser la troisième édition de la CIIE comme prévu à Shanghai.

Le président pakistanais Arif Alvi a déclaré que ce rendez-vous aidera les exportateurs du monde entier à mieux comprendre les demandes des consommateurs chinois et à accroître leurs exportations vers la Chine, de sorte que le commerce mondial soit valorisé. Il a noté que, à l'heure où la Chine se développe et progresse constamment, elle fournit également davantage de biens aux pays du monde entier.

M. Alvi a félicité la Chine pour l'organisation d'une telle foire commerciale à grande échelle, estimant qu'au travers de la CIIE, les relations commerciales entre la Chine et le monde allaient se resserrer.

Son homologue sud-africain Cyril Ramaphosa a remercié le président Xi Jinping et le peuple chinois pour avoir surmonté les difficultés et organisé la 3e CIIE comme prévu, notant que la promotion du commerce et des investissements était d'une grande importance pour la reprise économique en cours.

M. Ramaphosa a qualifié la Chine de partenaire commercial important de longue date et estimé que la CIIE offrait une plateforme importante aux pays africains et à leurs entreprises. L'Afrique du Sud a participé activement aux éditions précédentes, a-t-il dit, souhaitant un succès à cette 3e CIIE.

Le chef de l'Etat chilien Sebastian Pinera a remercié M. Xi pour l'invitation, affirmant que sous la direction de M. Xi, la Chine s'était engagée à promouvoir la compréhension mutuelle et la coopération active entre les pays du monde.

Il a appelé à avoir une vision à long terme, jugeant que des efforts continus étaient nécessaires pour éliminer la pauvreté, réduire les inégalités sociales, améliorer les services de santé et l'éducation, favoriser la révolution numérique et lutter contre le changement climatique afin de parvenir à un développement durable.

Pour le président ouzbek Chavkat Mirzioïev, la tenue d'un événement aussi important que la CIIE illustrait pleinement la reprise économique en Chine et a aussi souligné l'importance d'une coopération plus étroite dans le commerce international.

Il a ajouté que son pays avait une haute idée des nouvelles politiques chinoises qui visent à stabiliser le commerce, à supprimer les barrières commerciales et à stimuler la croissance mondiale en renforçant l'intégration économique entre les pays.

De son côté, le président serbe Aleksandar Vucic a rappelé que son pays avait l'honneur de participer à toutes les éditions consécutives de la CIIE, qualifiée de première plateforme au monde de promotion économique et commerciale créée au profit de nombreux pays par la Chine.

Ces dernières années, les investisseurs chinois ont afflué en Serbie pour investir et créer des entreprises, a-t-il noté, ajoutant que les deux pays disposaient encore d'un large espace de coopération en matière d'infrastructures de transport.

Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a estimé que l'Espagne et la Chine partageaient une vision du développement futur. Les deux pays sont engagés dans l'établissement d'un cadre multilatéral stable et prévisible afin de répondre à la demande actuelle et future dans divers domaines, tels que le commerce international, l'interconnectivité et le changement climatique, a-t-il précisé.

Selon le Premier ministre papouasien James Marape, la reprise économique en Chine, la deuxième plus grande économie du monde, est très importante pour de nombreux pays dans le monde.

En tant que plateforme majeure pour le commerce international, la CIIE ouvrira sans aucun doute un nouvel espace pour le développement de divers pays et insufflera de l'énergie au commerce mondial et à la croissance économique dans la difficile situation actuelle, a-t-il espéré.

Enfin, le Premier ministre hongrois Viktor Orban a indiqué que la 3e CIIE se tenait au milieu d'une période particulière et que la pandémie avait prouvé à tous que les pays devaient se respecter les uns les autres; faute de ça, les défis deviendront plus graves, a-t-il averti.

Il a réitéré l'engagement selon lequel la Hongrie allait renforcer sa coopération avec la Chine et d'autres pays le long de la Ceinture et la Route en vue de co-construire ce projet. Ceci est plus important que jamais, a souligné M. Orban.

http://french.xinhuanet.com/2020-11/05/c_139493939.htm

 

 

Un vice-ministre chinois des AE appelle à faire avancer les relations sino-américaines sur la bonne voie

 
 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-05 à 17:45
 

BEIJING, 5 novembre (Xinhua) -- Jeudi, le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Le Yucheng a appelé à faire avancer les relations sino-américaines sur la bonne voie.

M. Le a fait ces remarques lors d'une conférence de presse, alors qu'il était invité à commenter l'élection présidentielle américaine et les relations sino-américaines.

Le décompte des votes de l'élection présidentielle américaine se poursuit, et le résultat n'est pas encore connu, a déclaré M. Le, ajoutant que la Chine espérait que la course à la présidence se déroule de manière régulière et sans heurts.

"L'attitude de la Chine à l'égard des relations bilatérales est claire et cohérente", a réaffirmé M. Le. "Bien qu'il existe des différends entre les deux pays, ils ont également de nombreux intérêts communs et un grand espace de coopération", a-t-il expliqué.

Le maintien et la promotion d'un développement sain et régulier des relations bilatérales est dans l'intérêt fondamental des peuples des deux pays et représente l'aspiration commune de la communauté internationale, selon M. Le.

"Nous espérons que le prochain gouvernement américain fera un pas vers la Chine et respectera les principes d'absence de conflit et de confrontation, de respect mutuel et de coopération gagnant-gagnant, se concentrera sur la collaboration, gérera les différends et fera avancer les relations bilatérales sur la bonne voie", a-t-il souligné.

http://french.xinhuanet.com/2020-11/05/c_139493645.htm

 

Les Etats-Unis se retirent officiellement de l'Accord de Paris sur le climat

 
 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-11-05 à 08:50
 

WASHINGTON, 4 novembre (Xinhua) -- Les Etats-Unis se sont officiellement retirés de l'Accord de Paris mercredi, devenant ainsi le seul pays parmi près de 200 signataires à avoir abandonné ce programme mondial de lutte contre le changement climatique.

Le président américain Donald Trump avait annoncé en juin 2017 que les Etats-Unis se retireraient de l'Accord de Paris.

Selon les termes de l'accord, ses signataires ne peuvent demander formellement à s'en retirer que trois ans après son entrée en vigueur, soit le 4 novembre 2019, et que ce retrait prendra effet un an après son annonce, ce qui signifie que les Etats-Unis se retireront formellement du pacte le 4 novembre de cette année.

M. Trump avait annoncé le retrait des Etats-Unis peu après son entrée en fonction, en invoquant des inquiétudes quant à la menace que ce pacte aurait fait peser sur l'économie américaine.

L'administration Trump a également réduit les règles environnementales établies sous son prédécesseur Barack Obama afin de soutenir l'industrie du charbon en l'autorisant à émettre davantage de gaz à effet de serre.

http://french.xinhuanet.com/2020-11/05/c_139492648.htm

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire