LE DECLIN DE L’HEGEMONIE AMERICAINE N’A RIEN A VOIR AVEC LA CHINE

tourtaux-jacques Par Le 03/08/2021 0

Dans CHINE

Le déclin de l'hégémonie américaine n'a rien à voir avec la Chine (universitaire)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-08-03 à 17:09

SINGAPOUR, 3 août (Xinhua) -- Le déclin de l'hégémonie américaine n'a rien à voir avec la Chine, mais il est inéluctable, estime l'universitaire chinois Sun Xingjie dans une tribune parue lundi dans le quotidien singapourien Lianhe Zaobao.

L'ascension de l'hégémonie américaine dans la période post-Guerre froide, bien qu'événement historique singulier, a été faussement perçue comme la norme aux Etats-Unis, écrit ce professeur de géopolitique à l'Université de Jilin (nord-est de la Chine).

Ce déclin est également la conséquence de grandes erreurs stratégiques de la part des Etats-Unis, écrit M. Sun, notant qu'en vertu de ce mythe hégémonique, les Etats-Unis se sont embarqués dans des décennies de bourbier militaire au Moyen-Orient.

L'universitaire souligne que pour dégeler leurs relations glaciales, la Chine et les Etats-Unis doivent non seulement continuer d'avoir des interactions diplomatiques, mais aussi entamer une coopération sur des sujets précis afin de bâtir une confiance mutuelle. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-08/03/c_1310105036.htm

 

Les accusations des Etats-Unis envers la Chine sur l'origine de la COVID-19 sont "totalement inappropriées", selon une responsable syrienne (ENTRETIEN)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-08-03 à 14:55

DAMAS, 3 août (Xinhua) -- Les accusations des Etats-Unis envers la Chine concernant l'origine de la pandémie de COVID-19 sont "totalement inappropriées", selon Bouthaina Chaabane, conseillère politique auprès de la présidence syrienne.

La responsable a fait ces remarques au cours d'un récent entretien avec Xinhua alors qu'elle participait à la célébration du 65e anniversaire des relations diplomatiques entre la Syrie et la Chine et du 94e anniversaire de la fondation de l'Armée populaire de libération de Chine qui se tenait à Damas.

Il n'était pas approprié de la part des Etats-Unis d'accuser la Chine car cette dernière a combattu la pandémie avec une grande efficacité et a offert son aide à de nombreux pays dans leur lutte contre ce fléau, a-t-elle dit.

Les Etats-Unis ne parviendront à tromper personne, "car le monde sait quelle est l'origine de ces accusations", a-t-elle souligné.

En outre, elle a appelé les pays occidentaux, en particulier les Etats-Unis, à réviser leurs positions et à réaliser qu'ils vivent dans un monde comme une seule famille et sur une seule planète.

Saluant les efforts anti-épidémiques déployés par la Chine, Mme Chaabane a déclaré que "la Chine a été beaucoup plus capable que les pays occidentaux de contrôler cette épidémie, et elle a montré l'exemple".

La responsable syrienne a qualifié l'avenir des relations entre les deux pays de "très prometteur", exprimant ses remerciements envers la Chine pour avoir fourni des vaccins au peuple syrien et avoir apporté des dispositifs ainsi que des équipements pour contenir le virus.

Depuis l'apparition de l'épidémie en Syrie en mars 2020, la Chine lui a fourni différents types d'aide médicale et d'équipements spéciaux destinés à lutter contre la pandémie dans ce pays déchiré par la guerre. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-08/03/c_1310104717.htm

 

Xi Focus : citations de Xi Jinping sur le développement de haute qualité de la Chine

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-08-02 à 17:53

BEIJING, 2 août (Xinhua) -- Dans un contexte d'environnement externe de plus en plus complexe et dangereux, la direction centrale de la Chine a exhorté à déployer davantage d'efforts pour approfondir la réforme structurelle du côté de l'offre, accélérer l'édification d'un nouveau paradigme de développement et faire avancer le développement de haute qualité du pays.

Le président chinois Xi Jinping, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois et président de la Commission militaire centrale, a à maintes reprises mis l'accent sur l'importance de la croissance de haute qualité et donné des précisions sur certaines tâches cruciales.

Voici quelques points saillants de ses citations :

-- Actuellement, la principale contradiction dans la société chinoise a évolué, devenant celle entre l'aspiration croissante de la population à une vie meilleure et un développement déséquilibré et insuffisant, ce qui nécessite de placer la qualité du développement à une position plus importante.

-- Pour prévenir et désamorcer diverses sortes de risques et résoudre de façon proactive les défis apportés par les changements externes, la Chine a besoin de se focaliser sur ses propres affaires et d'améliorer la qualité du développement.

-- Le développement de haute qualité restera le thème du développement socio-économique dans la période du 14e Plan quinquennal (2021-2025) et au-delà et touche à la situation globale de l'effort de modernisation socialiste du pays.

-- Le développement de haute qualité est l'exigence générale pour tous les aspects du développement socio-économique.

-- Suivre la voie du développement de haute qualité signifie rester engagé en faveur de l'approche axée sur le peuple et du concept du développement innovant, coordonné, vert, ouvert et inclusif.

-- Alors que le socialisme à la chinoise est entré dans une nouvelle ère, le développement économique de la Chine a également embarqué dans une nouvelle phase, dont la caractéristique fondamentale est la transition de notre économie depuis une croissance rapide vers un développement de haute qualité.

-- Le développement de haute qualité signifie passer d'une recherche de la croissance à une recherche de meilleure croissance.

-- En reconnaissant que "nos solutions résident dans la nature", nous devons nous efforcer de trouver des opportunités de développement tout en préservant la nature et de parvenir à une situation gagnant-gagnant à la fois dans la conservation écologique et le développement de haute qualité.

-- Nous devons approfondir la réforme et l'ouverture dans tous les domaines, enraciner notre travail dans cette nouvelle phase de développement, appliquer de manière complète et fidèle la nouvelle philosophie de développement et former un nouveau modèle de développement. Nous devons promouvoir le développement de haute qualité et renforcer la force de notre pays dans la science et les technologies. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-08/02/c_1310102780.htm

 

Le Conseil des Affaires d'Etat va enquêter sur les réponses aux inondations dans le centre de la Chine

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-08-02 à 21:37

BEIJING, 2 août (Xinhua) -- Le Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement chinois) a annoncé lundi avoir décidé de mettre en place une équipe d'enquête pour évaluer les réponses aux inondations dévastatrices dans la ville centrale de Zhengzhou.

L'équipe sera dirigée par le ministère de la Gestion des urgences et comprendra des fonctionnaires et des experts des départements concernés, a indiqué le Conseil des Affaires d'Etat dans un communiqué.

L'enquête vise à faire la synthèse de l'expérience et des leçons tirées de la réponse et à proposer des mesures qui peuvent être prises pour améliorer la prévention des catastrophes et les secours à l'avenir, a précisé le communiqué.

Ceux qui ont manqué à leurs devoirs dans la réponse aux inondations de Zhengzhou seront tenus responsables selon la loi et les règlements, a ajouté le communiqué.

Lundi midi, la mort de 292 personnes a été confirmée, et 47 sont portées disparues dans la ville de Zhengzhou, capitale provinciale du Henan, à la suite des graves inondations de la mi-juillet, selon le gouvernement provincial. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-08/02/c_1310103224.htm

 

 

Les Etats-Unis ordonnent à 24 diplomates russes de quitter le pays d'ici le 3 septembre (ambassadeur de Russie)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-08-03 à 08:44

WASHINGTON, 2 août (Xinhua) -- L'ambassadeur de Russie aux Etats-Unis, Anatoli Antonov, a révélé que Washington avait demandé à 24 diplomates russes de quitter le pays d'ici le 3 septembre en raison de l'expiration de leur visa.

"Nous avons reçu une liste de vingt-quatre diplomates qui devront quitter le pays avant le 3 septembre 2021", a déclaré Anatoli Antonov dans une interview accordée au journal The National Interest, basé à Washington, publié dimanche. "La quasi-totalité d'entre eux partiront sans être remplacés, car Washington a brusquement durci les procédures de délivrance de visas".

"En décembre dernier, le département d'Etat a unilatéralement établi une limite de trois ans à la période de mission du personnel russe aux Etats-Unis qui, à notre connaissance, n'est appliquée à aucun autre pays", a-t-il ajouté.

Le porte-parole du département d'Etat américain, Ned Price, a répondu lundi que la "caractérisation de la situation par M. Antonov n'est pas exacte. Elle est incorrecte".

"La limite de trois ans sur la validité du visa pour les Russes, ce n'est pas nouveau. Lorsque les visas expirent [...], ces personnes sont censées quitter le pays ou demander une prolongation. C'est ce qui est en jeu ici", a-t-il expliqué aux journalistes lors d'un point de presse quotidien.

L'interview avec l'ambassadeur de Russie a été publiée deux jours après que le département d'Etat américain a annoncé avoir licencié 182 employés locaux et des dizaines de contractuels dans les installations diplomatiques américaines en Russie, à la demande de Moscou. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-08/03/c_1310103991.htm

 

(COVID-19) Des centaines de partis et sociétés soumettent une déclaration conjointe à l'OMS contre la politisation du traçage du virus

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-08-02 à 23:30

BEIJING, 2 août (Xinhua) -- Plus de 300 partis politiques, sociétés sociales et groupes de réflexion, issus de plus de 100 pays et régions, se sont opposés à la politisation du traçage de l'origine du virus responsable de la COVID-19 dans une déclaration conjointe envoyée lundi au Secrétariat de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Face à la gravité de la menace que représente la COVID-19 à l'encontre de la vie, de la sécurité et de la santé de toute l'humanité, la déclaration souligne que la société internationale doit renforcer la coopération anti-épidémique, appelle l'OMS à mener l'enquête mondiale sur l'origine du nouveau coronavirus de manière objective et juste, et s'oppose résolument à la politisation de la question relative au traçage de son origine.

"En tant qu'humains, nous vivons dans une communauté de destin au sein de laquelle nous progressons ou sombrons ensemble. Face à des crises majeures, aucun pays ne peut rester isolé et intact. Les virus ne connaissent ni frontières, ni races. La seule manière de les vaincre, c'est que la communauté internationale travaille de concert", selon la déclaration.

"Le traçage de l'origine (du nouveau coronavirus) est une question scientifique sérieuse qui doit être étudiée par les scientifiques et experts médicaux du monde entier, en coopération, avant qu'une conclusion scientifique ne puisse être tirée sur la base de faits et de preuves", insiste le texte.

"Nous sommes d'avis que le traçage de l'origine est une obligation commune à tous les pays. Le projet du plan de travail de la prochaine étape, proposé unilatéralement par le Secrétariat de l'OMS, ne respecte pas ce qui est énoncé dans la résolution concernée de l'Assemblée mondiale de la santé et n'a pas fait l'objet de consultations adéquates avec les Etats membres, tout en ne reflétant pas pleinement les dernières avancées dans la recherche mondiale sur l'origine du virus. En conséquence, il n'est pas propice à offrir la direction nécessaire pour la coopération future à ce sujet", poursuit la déclaration.

Les auteurs du texte ont appelé le Secrétariat de l'OMS à "agir selon la résolution concernée adoptée par l'Assemblée mondiale de la santé pour faire progresser l'étude mondiale sur l'origine du virus en coopération avec tous les Etats membres, en tenant pleinement compte des nouvelles preuves scientifiques émergentes et en suivant fidèlement les recommandations du Rapport de la Mission conjointe OMS-Chine sur la maladie à coronavirus 2019".

"Nous soutenons les experts médicaux et les chercheurs scientifiques dans l'enquête approfondie et professionnelle sur l'origine du virus, couvrant plusieurs pays et plusieurs lieux, afin d'apporter l'expérience de référence nécessaire pour prévenir la prochaine pandémie éventuelle", ont-ils noté.

"Nous sommes résolument opposés à toute tentative de politisation, d'étiquetage géographique et de stigmatisation, ainsi qu'à l'obstruction du processus de recherche et de la coopération internationale anti-épidémique par un quelconque facteur politique ou toute manipulation politique", ont-ils souligné.

"Nous sommes reconnaissants du fait que la Chine et d'autres pays ont pris des mesures positives afin de fournir des vaccins au reste du monde, en particulier aux pays en développement, apportant ainsi une grande contribution à la coopération mondiale anti-épidémique. Nous exhortons les pays ayant des capacités en matière de vaccin à ne pas imposer de restrictions sur les exportations ou recourir à un stockage excessif, mais à s'opposer résolument au nationalisme vaccinal pour que l'écart mondial de l'immunisation se réduise et qu'une barrière internationale plus forte puisse se dresser contre le virus", explique la déclaration.

"Nous sommes d'avis que les partis politiques et les organisations de tous les pays doivent assumer leurs responsabilités pour améliorer la coopération, s'efforcer de faciliter la coopération mondiale anti-épidémique, la coordination politique et la complémentarité des mesures, et ainsi injecter une force directrice inépuisable à la lutte mondiale contre la COVID-19 et à l'établissement d'une communauté de santé pour tous", ajoute le document. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-08/02/c_1310103367.htm

 

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire