LE DISCOURS DE XI JINPING A L’APEC CREE UN CONSENSUS POUR LA COOPERATION EN ASIE-PACIFIQUE ET DONNE UN ELAN A LA REPRISE MONDIALE (SYNTHESE)

tourtaux-jacques Par Le 14/11/2021 0

Dans CHINE

 

Le discours de Xi Jinping à l'APEC crée un consensus pour la coopération en Asie-Pacifique et donne un élan à la reprise mondiale (SYNTHESE)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-11-14 à 05:02

BEIJING, 13 novembre (Xinhua) -- Les propositions du président chinois Xi Jinping sur l'approfondissement de la coopération régionale lors de la 28e réunion des dirigeants des économies de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC) établissent un consensus pour surmonter les difficultés et donner un élan à la reprise économique mondiale, ont déclaré des experts étrangers.

Selon Bambang Suryono, président du Centre d'études sur l'innovation en Asie, un groupe de réflexion indonésien, promouvoir la construction d'une communauté de destin pour l'Asie-Pacifique est particulièrement important. Pour la région Asie-Pacifique, a-t-il déclaré, la priorité absolue actuelle est de travailler ensemble pour lutter contre la pandémie.

Alors que la Chine fait de son mieux pour prévenir et contrôler l'épidémie chez elle, elle fournit activement une assistance aux pays de la région Asie-Pacifique, a également noté M. Suryono, ajoutant que la proposition de la Chine n'est pas seulement propice à la promotion de la reprise économique dans la région, mais favorisera aussi la prospérité et la stabilité dans le monde entier.

La Chine a pris des mesures concrètes pour mettre en œuvre la vision d'une communauté de destin en Asie-Pacifique, a encore souligné l'expert.

Défendre le multilatéralisme pour favoriser une économie Asie-Pacifique plus ouverte est un choix qui semble évident, a de son côté déclaré Vo Dai Luoc, ancien directeur de l'Institut d'économie et de politique mondiales de Hanoï, qui relève de l'Académie vietnamienne des sciences sociales.

"Comme la Chine est désormais un pays majeur dans le monde, et jusqu'à présent qui a le mieux réussi à contenir la COVID-19, les pays en développement attendent avec impatience son aide dans la lutte contre la pandémie et la reprise économique", a dit l'expert.

Notant que Xi Jinping a proposé de promouvoir un développement axé sur l'innovation, Cen Zhiwei, professeur d'économie à l'Université Sangyo de Kyoto, a déclaré que "la proposition de Xi Jinping est d'une importance historique et éclairante pour le développement futur et la coexistence pacifique de la région Asie-Pacifique".

James Laurenceson, directeur de l'Institut des relations australo-chinoises à l'Université de technologie de Sydney, estime pour sa part que la pandémie a entraîné la tendance à la numérisation de l'économie et du commerce électronique.

La Chine devient de plus en plus importante dans la région, non seulement parce qu'elle est l'un des plus gros pays commerçants de la région, mais aussi parce que "la Chine est de loin le leader mondial de ce type de commerce (e-commerce)", a-t-il souligné.

Gu Qingyang, professeur associé à la Lee Kuan Yew School of Public Policy de l'Université nationale de Singapour, approuve le discours de Xi Jinping sur la poursuite d'un "développement inclusif et durable", affirmant qu'il s'agit d'une orientation importante pour le développement mondial.

La Chine a fait de grands efforts dans le développement vert, ce qui constitue une contribution importante à la réponse mondiale au changement climatique et à la promotion du développement vert, a-t-il ajouté. Fin

http://french.news.cn/2021-11/14/c_1310309239.htm

 

La récente session clé du PCC fournit des orientations pour un plus grand développement de la Chine et inspire le monde (SYNTHESE)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-11-14 à 04:41

BEIJING, 13 novembre (Xinhua) -- Des responsables de partis politiques et experts étrangers ont fait l'éloge de la sixième session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois (PCC), la qualifiant de réunion cruciale reliant le passé et le futur.

Selon ces responsables et experts, la résolution historique adoptée par la récente session de quatre jours sur les principales réalisations et l'expérience historique des 100 ans d'efforts du PCC révèle les raisons du succès du PCC et fournira à celui-ci des orientations pour conduire la Chine vers un nouveau développement et une nouvelle prospérité.

Le PCC a accompli d'énormes progrès au cours de ses 100 ans d'histoire et est prêt à conduire le peuple chinois vers l'avenir, a déclaré Guennadi Ziouganov, président du Comité central du Parti communiste de la Fédération de Russie, dans une interview accordée à Xinhua.

La sixième session plénière du 19e Comité central du PCC qui s'est achevée jeudi a été l'occasion pour le PCC de regarder en arrière, d'analyser son parcours, d'évaluer ce qui a été accompli et de définir des tâches pour l'avenir, a-t-il également noté.

"Pourquoi le PCC, en un quart de siècle seulement, est-il passé d'un petit groupe de patriotes à une force politique puissante qui dirige le pays ? Le principal secret est que le Parti s'est fixé pour objectif de lutter pour le bonheur du peuple et le grand renouveau de la nation", a affirmé M. Ziouganov.

A l'heure où la Chine est confrontée à de nombreux défis, M. Ziouganov s'est dit convaincu que le PCC sortirait victorieux de tous les épreuves, tout comme il a réussi à faire face à la pandémie de COVID-19.

Luxman Siriwardena, directeur général de Veemansa Initiative, un think tank basé au Sri Lanka, a souligné que cette réunion du PCC s'était tenue à un moment historique, estimant que le PCC continuerait à promouvoir le développement socio-économique en Chine et dans de nombreux autres endroits dans le monde, alors que la Chine jouait un rôle mondial de plus en plus important.

Selon Adhere Cavince, un spécialiste des relations internationales basé au Kenya, le PCC est devenu une force unificatrice puissante au cours de ses 100 ans d'histoire. Le Parti, a-t-il dit, a guidé la société chinoise avec une détermination sans faille pour améliorer le bien-être socio-économique de la population, consolidant ainsi la stabilité et la cohésion nationales, ainsi que la confiance du peuple dans le gouvernement.

Abdul Aziz al-Chaabani, un expert saoudien sur la Chine, a estimé pour sa part que la résolution adoptée lors de la session plénière était un résumé complet de la lutte centenaire du PCC, qu'elle était d'une grande importance et qu'elle fournirait des orientations pour le développement de la Chine dans l'avenir et favoriserait de plus grandes réalisations dans son développement. Fin

http://french.news.cn/2021-11/14/c_1310309235.htm

 

La COP26 se termine avec un nouvel accord mondial sur le climat

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-11-14 à 09:04


(Xinhua/Han Yan)

GLASGOW (Royaume-Uni), 13 novembre (Xinhua) -- La conférence des Nations Unies sur le changement climatique s'est achevée samedi à Glasgow après une journée de prolongation, les négociateurs étant convenus d'un nouveau pacte mondial pour lutter contre le changement climatique.

Près de 200 pays participants ont adopté le Pacte de Glasgow pour le climat à l'issue de la 26e session de la Conférence des parties (COP26) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

Des progrès encourageants ont été réalisés. Un accord a finalement été trouvé sur l'article 6 de l'Accord de Paris, qui concerne les mécanismes du marché du carbone, ouvrant la voie à une mise en œuvre efficace de ce texte visant à réduire les émissions par des approches fondées sur le marché.

Les négociateurs sont également convenus de supprimer progressivement le charbon, principale source d'émissions de dioxyde de carbone dans le processus de production d'électricité. Il s'agit de la première mention explicite des combustibles fossiles dans un accord de la COP.

Plus de 100 pays ont par ailleurs promis de mettre fin à la déforestation d'ici à 2030.

Dans les derniers jours de la conférence, la Chine et les Etats-Unis ont publié une déclaration commune sur le renforcement des actions de lutte contre le changement climatique dans les années 2020, qui a été largement saluée et dont on pense qu'elle galvanisera les actions collectives mondiales.

Les deux pays ont décidé de créer un groupe de travail sur le renforcement de l'action climatique au cours de la présente décennie afin de promouvoir la coopération sur le changement climatique entre eux ainsi que les processus multilatéraux.

Alors que la COP26 s'achève, certaines questions récalcitrantes, notamment le financement du climat, restent toutefois incertaines.

Des engagements ont été pris pour augmenter de manière significative le soutien financier par le biais du Fonds d'adaptation, les pays développés étant invités à doubler leur soutien aux pays en développement d'ici 2025.

Toutefois, il reste à voir si les pays développés, dont le développement est responsable de la plupart des impacts actuels du changement climatique, respecteront le calendrier fixé.

En 2009, les pays riches s'étaient engagés à verser 100 milliards de dollars par an pour aider les pays à faible revenu d'ici 2020. Cependant, ils n'ont toujours pas tenu leur promesse et des informations récentes ont indiqué que cet objectif pourrait être reporté à 2023.

La COP26, qui a débuté le 31 octobre, est la première conférence sur le changement climatique après le cycle d'examen quinquennal prévu par l'accord de Paris signé en 2015. La ville égyptienne de Charm el-Cheikh accueillera la COP27 en 2022. Fin

http://french.news.cn/2021-11/14/c_1310309377.htm

 

Les Etats-Unis sont à la traîne derrière la Chine en termes de performances économiques en Asie-Pacifique (Bloomberg)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-11-14 à 10:27

WASHINGTON, 13 novembre (Xinhua) -- Selon un récent article du média américain Bloomberg, les Etats-Unis sont à la traîne derrière la Chine en termes de performances économiques dans la région Asie-Pacifique.

L'article, intitulé "La politique 'America First' de (Joe) Biden offre une occasion à la Chine", a été publié mercredi.

Selon lui, l'administration de Joe Biden n'a pas réussi à formuler sa vision économique pour la région Asie-Pacifique, près de cinq ans après le retrait de l'ancien président américain Donald Trump du Partenariat transpacifique (TPP).

A la place, la Chine a officiellement déposé une demande d'adhésion à l'Accord global et progressif pour le partenariat transpacifique (CPTPP) en septembre de cette année.

Elle s'est également engagée à offrir des opportunités commerciales profitables à chaque membre du CPTPP pour accéder au marché chinois et à s'efforcer de faire croître le commerce et les investissements bilatéraux.

"On a de nouveau une administration qui promeut 'America First' en utilisant un langage différent", a déclaré Deborah Elms, fondatrice de l'Asian Trade Center basé à Singapour, citée dans l'article de Bloomberg. Fin

http://french.news.cn/2021-11/14/c_1310309532.htm

 

Les hôpitaux américains réclament des dons d'équipements dans un contexte de pénurie

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-11-14 à 16:20

WASHINGTON, 13 novembre (Xinhua) -- Les hôpitaux des Etats-Unis seraient en train de réclamer des dons de béquilles et de cannes légèrement usagées en raison d'une pénurie d'aluminium et de problèmes avec la chaîne d'approvisionnement.

Selon un communiqué récent de l'hôpital Beaufort Memorial en Caroline du Sud, "une pénurie mondiale d'aluminium a privé des hôpitaux tels que Beaufort Memorial des béquilles dont ils ont tant besoin pour leurs patients, ce qui les a conduit à réclamer auprès de la communauté des dons de béquilles pour adultes légèrement usagées".

Des hôpitaux dans des Etats comme le Texas et l'Utah demandent également des dons de matériel orthopédique.

Le manque d'aluminium brut aurait eu un impact sur les entreprises produisant des objets qui en contiennent, des conserves aux boissons gazeuses en passant par les voitures et les ordinateurs.

Face à cette situation et aux problèmes de chaîne d'approvisionnement, les hôpitaux du pays ont du mal à continuer à garder certains de ces produits sur leurs étagères, a témoigné à FOX 13 News Brady Gendke, vice-président des opérations du Cook Children's Home Health dans le nord du Texas. Fin

http://french.news.cn/2021-11/14/c_1310310052.htm

 

Les interdictions des équipements chinois d'énergie solaire placent les Etats-Unis devant un dilemme climatique (entreprise)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-11-14 à 13:32

BEIJING, 14 novembre (Xinhua) -- Les Etats-Unis se retrouvent face à un dilemme alors qu'ils tentent d'atteindre leurs objectifs en matière de climat tout en interdisant les importations d'équipements d'énergie solaire en provenance de Chine, a récemment déclaré une société cotée aux Etats-Unis au média d'informations économiques Bloomberg Television.

Les interdictions "créent une pression sur la capacité des services publics à obtenir des modules ou à les acquérir à un bon prix", a témoigné Ronen Faier, directeur financier de SolarEdge Technologies Inc.

SolarEdge, dont le siège se trouve en Israël, est un fabricant d'équipements, notamment d'onduleurs, qui sont nécessaires pour transférer l'énergie des panneaux aux réseaux électriques. Fin

http://french.news.cn/2021-11/14/c_1310309691.htm

 

 

 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire