LE F-35 US RIDICULE FACE AUX CHASSEURS CHINOIS MIEUX ARMES, PLUS RAPIDES ET PLUS MANIABLES

  • Par
  • Le 02/12/2016
  • Commentaires (1)
  • Dans CHINE

Le F-35 américain est-il une menace pour la Chine?

 Depuis 1 heure  2 décembre 2016

f35

 Amérique et Europe

 

 

Le National Interest a publié un article intitulé «La Russie et la Chine, soyez prêtes: les porte-avions américains auront des chasseurs furtifs l’année prochaine». Selon son auteur, la mise en service des F-35 furtifs embarqués rendra plus flexibles les capacités offensives de la marine américaine.

L’expert militaire Vassili Kachine a commenté à l’intention de Sputnik cette publication de la revue bimestrielle américaine. Au plan théorique, l’apparition de ces chasseurs embarqués doit exercer un impact sur l’équilibre des forces dans l’océan Pacifique et rehausser les chances de succès de la stratégie de bataille maritime contre les forces de l’armée chinoise dans la région.

Un chasseur furtif à grand rayon d’action doit permettre aux groupes de porte-avions de porter des frappes paralysant les centres de gestion et de commandement des forces armées chinoises et de rester en sécurité loin des côtes chinoises.

Il est cependant peu probable que les porte-avions puissent se trouver en dehors de la zone d’action de missiles balistiques antinavires chinois comme le DF-21D et surtout le DF-26D. Ce dernier missile a une portée de 4 000 km, ce qui dépasse le rayon d’action des F-35C, sans parler des F-35B à décollage vertical qui seront embarqués sur les navires de débarquement universels de la marine américaine.

Cependant, au fur et à mesure que les porte-avions américains s’éloignent des côtes chinoises, les Chinois auront davantage de problèmes pour les détecter et les suivre. Dans un avenir prévisible, les groupes de porte-avions chinois ne présenteront pas de menace pour les porte-avions américains.

D’autant plus que les Chinois ne fixent pas de tels objectifs. Le Liaoning et deux porte-avions en construction utilisent le système soviétique de décollage sans catapulte, ce qui plafonne la masse des avions. En plus, ces bâtiments ne pourront pas embarquer plus de 25 chasseurs J-15. Il est évident que pour suivre et détruire des groupes de porte-avions américains, les Chinois utiliseront essentiellement les missiles balistiques antinavires, les sous-marins et les avions d’attaque basés au sol et armés de missiles antinavires.

En outre, les Chinois augmentent les investissements dans le développement de grands drones « stratégiques » de reconnaissance, à l’instar des Global Hawk américains, ainsi que dans le développement des satellites de reconnaissance navale. Les chasseurs chinois de 5e génération J-20 sont de plus grande taille que les F-35 et sont évidemment conçus pour opérer dans les zones navales en tant qu’avions-lanceurs de missiles antinavires.

De cette façon, les porte-avions américains avec F-35 à bord seront menacés par des missiles balistiques antinavires, des bombardiers lourds H-6K dotés de missiles de croisière antinavires, ainsi que par des avions d’attaque furtifs comme les J-20 et des missiles antinavires supersoniques lancés par des sous-marins chinois.

Le F-35 a été conçu pour attaquer des cibles côtières, et la défense aérienne des groupes de porte-avions n’était pas sa mission prioritaire. Ses caractéristiques ne sont pas optimales dans nouvelle la situation, pour la marine américaine, dans la partie ouest de l’océan Pacifique. Les F-35 seront confrontés à des chasseurs ennemis dotés de puissants radars et de missiles air-air de grande portée produisant une faible signature radar. En outre, ces avions sont mieux armés que les F-35, ils volent plus vite et à de plus grandes distances et sont plus manœuvrables. Pour contrer les frappes de missiles de croisière contre leurs navires, les F-35 devront patrouiller la zone en permanence.

Mais sa philosophie repose sur les idées stratégiques erronées des années 1990, d’après lesquelles la suprématie des États-Unis en mer et dans les airs était garantie en toutes conditions. L’avenir montrera si les Américains parviendront à atteindre leurs objectifs dans les nouvelles conditions.

Source: Sputnik

http://french.almanar.com.lb/126425


 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

chaibou npmao
  • 1. chaibou npmao | 09/12/2016
D' aprés maintes analyses que j 'avais faite, la furtivité des avions US n'est pas absolue.la mise au point des radars et des missiles longues portés peuvent contourner cette furtivité.A mon avis la chine et la russie sont conscientes de la puissance navale et aérienne des Etats Unis.C'edt raison pour laquelle ,la chine developpe des missiles anti navire perfectionnés capable de pénétrer la défense anti aérienne des porte avions et des missiles air air longue portée contre les awacs.s'agissant de conflits en mer de chine méridionale le l'empire du milieu révendique la quasie totalité de cette partie, seul l' avenir nous dira si le président TRUMP prendra le risque de déclencher un conflit Ouvert avec son principal créancier.Dans les mois ou les années à venir les choses se compliqueront de plus avec la mise en service des destroyers ultramodernes de type 055 et des avions de chasse j20 sans parler des su 35.

Ajouter un commentaire