LE PIB DE LA CHINE DEPASSE 100.000 MILLIARDS DE YUANS EN 2020

Le PIB de la Chine dépasse 100.000 milliards de yuans en 2020

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2021-01-18 à 13:42


(Xinhua/Sun Fanyue)

BEIJING, 18 janvier (Xinhua) -- Le produit intérieur brut (PIB) de la Chine a dépassé le seuil de 100.000 milliards de yuans (15.420 milliards de dollars) en 2020, indiquent des données officielles publiées lundi.

Le pays, qui a affiché une croissance de son PIB de 2,3% en glissement annuel à 101.598,6 milliards de yuans l'année dernière, devrait être la seule grande économie à enregistrer une croissance durant cette année ravagée par la pandémie, selon le Bureau d'Etat des statistiques (BES).

Cette réalisation durement gagnée a marqué un nouveau jalon pour l'économie chinoise, après que le PIB par habitant du pays a dépassé 10.000 dollars en 2019 pour la première fois dans l'histoire.

Cette avancée survient également à un moment où la deuxième économie mondiale a remporté une victoire décisive dans l'éradication de la pauvreté l'année dernière, tout en faisant des réalisations historiques dans la construction d'une société modérément prospère à tous égards.

En 2020, le revenu disponible par habitant de la Chine a augmenté de 2,1% à 32.189 yuans, ce qui correspond pour l'essentiel au rythme de croissance du PIB, selon les données du BES.

   1 2 3 4 5 6 7 8 9 10  
 
http://french.xinhuanet.com/2021-01/18/c_139676980.htm
 
 

La Chine encourage la coopération internationale pour l'étude des échantillons lunaires

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2021-01-18 à 13:24


(Xinhua/Jin Liwang)

BEIJING, 18 janvier (Xinhua) -- La Chine a dévoilé lundi des règlements sur la gestion des échantillons lunaires, encourageant la coopération internationale pour l'étude des échantillons ramenés par la sonde Chang'e-5.

Publiés par l'Administration nationale de l'espace de Chine (ANEC), les règlements couvrent les principes généraux de préservation, de gestion, d'utilisation, d'emprunt et de retour des échantillons lunaires, ainsi que la diffusion des informations et la gestion des résultats de recherche des échantillons.

Selon les règlements, les échantillons lunaires seront généralement utilisés à quatre fins, à savoir le stockage permanent, le stockage permanent de secours, la recherche et le bien-être public.

La sonde Chang'e-5, composée d'un orbiteur, d'un atterrisseur, d'un véhicule de remontée et d'une capsule de retour, a été lancée le 24 novembre 2020. Sa capsule de retour a atterri dans la région autonome de Mongolie intérieure le 17 décembre, ramenant environ 1.731 grammes d'échantillons lunaires.

   1 2 3   
 
http://french.xinhuanet.com/2021-01/18/c_139676953.htm
 
 

La Chine imposera des sanctions réciproques aux individus américains agissant vicieusement sur les questions liées à Hong Kong

 French.xinhuanet.com | Publié le 2021-01-18 à 21:45

BEIJING, 18 janvier (Xinhua) -- En réponse aux actions erronées des Etats-Unis, la Chine a décidé d'imposer des sanctions réciproques aux responsables exécutifs, membres du Congrès et organisations non gouvernementales des Etats-Unis, qui se sont comportés de manière vicieuse et assument la responsabilité principale des actions négatives des Etats-Unis sur les questions liées à Hong Kong, a déclaré lundi la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying.

Les proches de la famille des personnes concernées feront également l'objet de ces nouvelles sanctions, a précisé Mme Hua lors d'une conférence de presse.

Elle a fait ces remarques en réponse à une question sur l'imposition par le Département d'Etat américain de prétendues sanctions contre six responsables du gouvernement central chinois et du gouvernement de la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong.

Les actions américaines en la matière constituent une ingérence flagrante dans les affaires de Hong Kong, interfèrent grossièrement dans les affaires intérieures et dans la souveraineté judiciaire de la Chine, et violent gravement le droit international et les normes fondamentales régissant les relations internationales. "La Chine est fermement opposée à cela et le condamne fermement", a indiqué la porte-parole.

Hong Kong est une société soumise à l'état de droit, et tout le monde est égal devant la loi, a affirmé Mme Hua, ajoutant que l'exigence fondamentale de l'état de droit était que les lois devaient être respectées et que les contrevenants à la loi devaient être poursuivis.

"Nous soutenons fermement les départements concernés de la RAS de Hong Kong dans la répression des activités illégales et criminelles conformément à la loi, dans la sauvegarde de l'autorité de la loi et de la sécurité nationale", a-t-elle ajouté.

Notant que Hong Kong est un territoire chinois, et que les affaires de Hong Kong étaient entièrement les affaires intérieures de la Chine, Mme Hua a déclaré que les Etats-Unis devaient immédiatement cesser de s'ingérer dans les affaires de Hong Kong, d'interférer dans les affaires intérieures de la Chine et de mettre en danger la sécurité nationale de la Chine sous divers prétextes.

"La partie américaine ne doit pas continuer sur cette voie erronée et dangereuse", a souligné Mme Hua.

http://french.xinhuanet.com/2021-01/18/c_139678023.htm

 

Le chef de la diplomatie chinoise déclare que sa visite en Asie du Sud-Est a permis de renforcer la solidarité face à la pandémie et la coopération en matière de développement (SYNTHESE)

 French.xinhuanet.com | Publié le 2021-01-18 à 03:21

BEIJING, 17 janvier (Xinhua) -- Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a accordé dimanche une interview à la presse après avoir conclu une tournée diplomatique qui l'a conduit au Myanmar, en Indonésie, à Brunei et aux Philippines.

En janvier de l'année dernière, le président chinois Xi Jinping a effectué une visite historique au Myanmar, et est parvenu avec les dirigeants du pays à un important consensus sur la construction d'une communauté de destin Chine-Myanmar, insufflant un nouvel élan à l'amitié fraternelle qui unit les deux nations depuis des millénaires, a affirmé M. Wang dans cette interview.

Le choix du Myanmar comme première étape de sa première visite de l'année en Asie du Sud-Est visait à mettre en œuvre les décisions prises lors de la visite de M. Xi, et à accomplir de nouveaux progrès dans la construction d'une communauté de destin Chine-Myanmar, a-t-il indiqué.

Soulignant que le Myanmar était sur le point de former un nouveau gouvernement, M. Wang a déclaré que sa visite visait également à envoyer un message clair en montrant que la Chine était disposée à renforcer sa communication et sa coordination avec le Myanmar, et qu'elle soutiendrait le nouveau gouvernement du pays.

Les deux parties sont parvenues à un accord de principe sur la construction d'une communauté de destin Chine-Myanmar, et ont formulé une série d'idées et de mesures concrètes pour faire progresser la coopération globale entre les deux pays au cours de la prochaine étape de leurs relations, a-t-il expliqué.

Depuis le début de la pandémie, M. Xi et le président indonésien Joko Widodo se sont entretenus trois fois par téléphone, échangeant des vue stratégiques sur la lutte contre la pandémie de COVID-19 et sur le développement de leur coopération, a ajouté M. Wang, expliquant que le but de sa visite en Indonésie était de mettre en œuvre le consensus atteint par les deux chefs d'Etat et de déterminer les moyens à leur disposition pour approfondir leur coopération.

Les deux parties sont convenues de mettre en place trois "modèles" en matière de relations entre grands pays émergents et de coopération Sud-Sud : un modèle de coopération vaccinale, un modèle de construction conjointe de l'initiative "la Ceinture et la Route", et un modèle de défense du multilatéralisme.

Cette année marque par ailleurs le 30e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques Chine-Brunei, ainsi que le 30e anniversaire des relations de dialogue entre la Chine et l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN).

Sous la direction stratégique des chefs d'Etat des deux pays, la Chine et Brunei n'ont cessé de faire progresser leur coopération dans le cadre de divers grands projets. Ils ont élargi leurs bénéfices partagés, ont fait converger leurs intérêts et ont apporté des avantages tangibles à leurs deux peuples, a souligné M. Wang.

A l'occasion de ce double 30e anniversaire, la Chine et Brunei sont convenus de continuer à renforcer la coopération régionale, a indiqué M. Wang, espérant que Brunei profiterait de son exercice de la présidence tournante de l'ASEAN pour faire franchir une nouvelle étape aux relations Chine-ASEAN, ainsi que pour amener la coopération dans l'Asie de l'Est à se focaliser sur la région elle-même, sur le développement et sur l'intégration régionale.

Evoquant son voyage aux Philippines, M. Wang a déclaré que la Chine et les Philippines étaient à la fois des pays voisins et des pays amis, et étaient liés par une longue tradition d'entraide.

La Chine continuera à participer au programme "Construire, construire, construire" des Philippines, et à promouvoir activement leur coopération bilatérale sur les grands projets afin de jeter les bases du développement à long terme des Philippines.

A l'occasion du 30e anniversaire des relations de dialogue Chine-ASEAN, ces visites visent à permettre à la Chine de se joindre aux dirigeants des quatre pays et au secrétaire général de l'ASEAN afin de saisir conjointement l'opportunité de renforcer le partenariat stratégique Chine-ASEAN, et de construire ensemble une communauté de destin Chine-ASEAN plus étroite, a affirmé M. Wang.

La situation régionale et internationale traverse en ce moment une période de turbulences et de changements. La Chine et les pays de l'ASEAN estiment que pour garantir une paix et une prospérité durables en Asie de l'Est, il est vital de soutenir et de mettre en pratique un véritable multilatéralisme. Cependant, les pays de l'ASEAN doivent également se méfier du pseudo-multilatéralisme sous toutes ses formes, a ajouté M. Wang.

http://french.xinhuanet.com/2021-01/18/c_139675475.htm

 

Il est temps pour Mike Pompeo de mettre fin à ses ruses de sanction (porte-parole)

 French.xinhuanet.com | Publié le 2021-01-18 à 18:30

BEIJING, 18 janvier (Xinhua) -- Un porte-parole du gouvernement chinois a condamné lundi les soi-disant sanctions américaines imposées aux fonctionnaires du gouvernement central et du gouvernement de la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong, déclarant qu'il était temps pour le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo de mettre fin à ses ruses de sanction.

Le porte-parole du Bureau des affaires de Hong Kong et de Macao du Conseil des Affaires d'Etat a fait ces remarques après que le département d'Etat américain a imposé de soi-disant sanctions à la suite de la détention de Benny Tai et d'autres personnes par la police de Hong Kong pour violations présumées de la loi sur la sauvegarde de la sécurité nationale de la RAS de Hong Kong conformément à la loi.

Exprimant sa forte opposition aux "sanctions", le porte-parole a qualifié cette décision de grave ingérence dans les affaires intérieures de la Chine.

En organisant ouvertement les soi-disant "élections primaires" ou "référendum", Benny Tai et d'autres personnes ont constitué un grave défi à l'ordre constitutionnel de la RAS de Hong Kong, a déclaré le porte-parole.

Leurs actions visent à la subversion et sont des violations présumées de la loi sur la sauvegarde de la sécurité nationale de la RAS de Hong Kong et d'autres lois de la ville, a poursuivi le porte-parole, ajoutant que la détention et l'enquête de la police sont menées comme l'exige la loi et pour sauvegarder l'état de droit.

Certains politiciens américains anti-chinois comme Mike Pompeo ont continué leur ingérence effrénée dans les affaires de la Chine à Hong Kong et ont adopté une pratique consistant à imposer de soi-disant sanctions, qui ne font qu'exposer leurs sinistres intentions de contenir la Chine sous n'importe quel prétexte, a noté le porte-parole.

Les soi-disant sanctions ne sont que de mesquines ruses politiques et n'ébranleront jamais la détermination du gouvernement central chinois et du peuple chinois à protéger la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement du pays ni la prospérité et la stabilité à long terme de Hong Kong, a affirmé le porte-parole.

La mise en œuvre de la loi sur la sauvegarde de la sécurité nationale de la RAS de Hong Kong a contribué à rétablir l'ordre social de la ville à un rythme remarquable, en apportant une garantie solide aux droits légitimes et à la liberté de ses habitants, a déclaré le porte-parole, ajoutant que rien ne peut empêcher Hong Kong de profiter de la paix et de la stabilité.

http://french.xinhuanet.com/2021-01/18/c_139677631.htm

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Tourtaux
Amir Jamal Sinasser
La puissance dotée d'intelligence et d'unité d'action. Imbattable !!!

Ajouter un commentaire