LE PLUS HAUT LEGISLATEUR CHINOIS PROPOSE UNE PLUS GRANDE COOPERATION PARLEMENTAIRE PARMI LES PAYS DES BRICS

Le plus haut législateur chinois propose une plus grande coopération parlementaire parmi les pays des BRICS

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-28 à 10:50

CHINA-BEIJING-LI ZHANSHU-BRICS PARLIAMENTARY FORUM(CN)
(Xinhua/Pang Xinglei)

BEIJING, 28 octobre (Xinhua) -- Li Zhanshu, président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois), a appelé mardi les pays des BRICS à renforcer leur coopération parlementaire lors d'un forum parlementaire des BRICS par liaison vidéo.

Selon lui, les organes législatifs doivent renforcer la coopération dans le domaine de la santé publique et fournir une protection juridique pour la prévention et le contrôle des épidémies.

Les organes législatifs des pays des BRICS doivent faire progresser les efforts internationaux conjoints de prévention et de contrôle pour lutter contre le COVID-19, et s'opposer à la politisation et à la stigmatisation du virus, ainsi qu'aux actions de faire porter la responsabilité aux autres, a indiqué M. Li.

Il a appelé à la persistance de l'ouverture, de l'innovation et du développement, et a préconisé que les organes législatifs protègent fermement le système commercial multilatéral du point de vue de l'Etat de droit.

Il a également exhorté à maintenir fermement l'autorité du droit international et à approfondir la coopération parlementaire dans le cadre des BRICS.

Des législateurs de haut rang d'autres pays des BRICS, à savoir le Brésil, la Russie, l'Inde et l'Afrique du Sud, ont également assisté à la réunion par vidéo.

   1 2 3   
 
http://french.xinhuanet.com/2020-10/28/c_139472678.htm
 
 
 

L'ambassade de Chine en Inde exhorte les Etats-Unis à cesser de saper la paix et la stabilité dans la région

 
 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-28 à 17:25
 

NEW DELHI, 28 octobre (Xinhua) -- L'ambassade de Chine en Inde a exhorté mardi les Etats-Unis à "respecter les faits et la vérité, à abandonner leur mentalité de Guerre froide et de jeu à somme nulle, à arrêter de faire monter la présumée 'menace chinoise' et à cesser toute action qui saperait la paix et la stabilité dans la région".

Cette déclaration a été rendue publique après les attaques contre la Chine du secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo et du ministre américain de la Défense Mike Esper lors de leur déplacement en Inde pour le Dialogue ministériel indo-américain 2+2.

L'ambassade a estimé que M. Pompeo et d'autres avaient renouvelé des mensonges, lancé des attaques et des accusations contre la Chine, violé les normes des relations internationales et les principes fondamentaux de la diplomatie, visé les relations de la Chine avec des pays de la région, illustrant une fois de plus leur mentalité de Guerre froide et leur parti pris idéologique, y exprimant "sa ferme opposition".

"La partie américaine tente une fois de plus de rejeter sur la Chine la responsabilité du COVID-19, ce qui revient à déformer les faits pour induire le public en erreur", a ajouté l'ambassade. "Ce que la Chine a fait et réalisé dans la lutte contre le virus est visible de tous. Nous espérons que les responsables politiques américains pourront se concentrer sur leur propre réponse à l'épidémie et sur le fait de sauver des vies au lieu de rejeter la faute sur les autres".

Le communiqué note que la soi-disant "stratégie indo-pacifique" proposée par les Etats-Unis consiste à susciter la confrontation entre différents groupes et blocs et à alimenter la concurrence géopolitique afin de maintenir la domination des Etats-Unis et d'organiser des cliques idéologiques fermées et exclusives".

La Chine préconise que le développement des relations bilatérales soit propice à la paix, à la stabilité et au développement de la région et n'empiète pas sur les droits et intérêts légitimes d'une tierce partie, poursuit le texte.

En outre, notant que la question frontalière est une question bilatérale entre la Chine et l'Inde, le communiqué indique que les deux parties ont discuté du désengagement et de la désescalade dans les zones frontalières par des canaux diplomatiques et militaires.

"La Chine et l'Inde ont la sagesse et la capacité de gérer correctement leurs différends. Il n'y a pas de place pour l'intervention d'une tierce partie", a conclu l'ambassade.

http://french.xinhuanet.com/2020-10/28/c_139473481.htm

 

 

La pandémie ne doit pas devenir une arène pour les confrontations politiques, selon le président de la Douma russe

 
 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-28 à 03:13
 

MOSCOU, 27 octobre (Xinhua) -- Le monde ne doit pas traiter la pandémie de coronavirus comme une arène pour les confrontations politiques, notamment dans un contexte d'émergence de nouvelles menaces mondiales, a déclaré mardi le président de la Douma d'Etat russe, Viatcheslav Volodine.

"Le monde change rapidement. De nouvelles menaces similaires à l'infection à coronavirus ne cessent d'émerger", a indiqué le président de la chambre basse du Parlement lors de la cérémonie d'ouverture du sixième Forum parlementaire des BRICS.

"Pour préserver la stabilité mondiale, il est nécessaire d'apporter une réponse rapide à ces défis. Mais au lieu de cela, nous voyons la pandémie devenir un nouvelle arène pour les confrontations politiques et la concurrence déloyale", a ajouté M. Volodine.

Il a souligné qu'il était crucial pour la communauté internationale de résister à cette tendance à la confrontation, de construire des relations basées sur le respect mutuel et de rejeter les doubles standards.

Il y a cinq ans, lorsque la Russie exerçait la présidence tournante du groupe BRICS, les chefs d'Etat des BRICS ont de fait concentré leurs efforts sur la collaboration en matière de lutte contre les maladies infectieuses, a rappelé M. Volodine.

Le président de la Douma russe s'est félicité du potentiel des BRICS dans ce domaine, soulignant notamment que la Chine et l'Inde font partie des principaux fournisseurs mondiaux de produits pharmaceutiques.

http://french.xinhuanet.com/2020-10/28/c_139471692.htm

 

Un forum technologique Chine-ASEAN se tiendra dans le sud de la Chine

 
 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-28 à 22:25
 

NANNING, 28 octobre (Xinhua) -- Le 8e Forum sur le transfert de technologie et l'innovation collaborative Chine-ASEAN se déroulera du 26 au 30 novembre à Nanning, capitale de la région autonome Zhuang du Guangxi, dans le sud de la Chine, a indiqué mercredi le département régional des sciences et technologies.

Ce forum de haut niveau dans le cadre de la 17e Expo Chine-ASEAN se tiendra en ligne et hors ligne.

Le forum comprend une série d'activités telles que le 2e Forum sur l'innovation des jeunes scientifiques de l'ASEAN+3, le Forum international Chine-ASEAN sur le développement durable et la coopération en matière d'innovation et le 17e Salon de la technologie avancée de l'Expo Chine-ASEAN.

Le forum organisera également des événements visant à promouvoir une coopération innovante complète, à plusieurs niveaux et élargie entre la Chine, le Japon, la République de Corée et les pays de l'ASEAN, dans le but d'apporter un soutien technologique à la reprise économique régionale.

http://french.xinhuanet.com/2020-10/28/c_139473960.htm

 

(COVID-19) Le Xinjiang achève le dépistage de 4,75 millions d'habitants

 
 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-10-27 à 22:41
 

URUMQI, 27 octobre (Xinhua) -- La région autonome ouïghoure du Xinjiang (nord-ouest), a effectué le dépistage du COVID-19 pour l'ensemble de 4,75 millions de personnes dans sa préfecture méridionale de Kashgar suite à l'apparition de nouveaux cas locaux récemment, ont indiqué mardi des responsables locaux.

Mardi à partir de 17 heures, Kashgar avait signalé cinq cas confirmés de COVID-19 et 178 cas asymptomatiques, tous dans le district de Shufu.

Hormis les 183 cas, toute la population restante a été testée négative à Kashgar, a déclaré Li Linyu, chef du Parti de la commission préfectorale de la santé de Kashgar lors d'une conférence de presse.

M. Li a déclaré que les enquêtes ont montré que les nouveaux cas n'ont aucun lien avec le foyer identifié à Urumqi la capitale régionale en juillet et la recherche de la source des nouveaux cas à Shufu est en cours.

http://french.xinhuanet.com/2020-10/27/c_139471455.htm

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire