LE PREMIER ROVER MARTIEN DE LA CHINE ARPENTE LA SURFACE DE LA PLANETE ROUGE

Le premier rover martien de la Chine arpente la surface de la planète rouge

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-05-22 à 15:54


(Xinhua/Jin Liwang)

BEIJING, 22 mai (Xinhua) -- Le premier rover martien de la Chine, Zhurong, est descendu de sa plate-forme d'atterrissage pour rouler sur la surface martienne, a annoncé samedi l'Administration nationale de l'espace de Chine (ANEC).

Le succès du premier déplacement de Zhurong fait de la Chine le deuxième pays après les Etat-Unis à atterrir et à faire fonctionner un rover sur Mars.

Selon les données de télémétrie, Zhurong a placé ses roues sur le sol martien samedi à 10h40 (heure de Beijing), a précisé l'ANEC.

La sonde Tianwen-1, qui comprend un orbiteur, un atterrisseur et un rover, a été lancée le 23 juillet 2020. L'atterrisseur transportant le rover a atterri dans la partie sud de l'Utopie Planitia, une vaste plaine de l'hémisphère nord de Mars, le 15 mai.

Ce rover à six roues ressemblant un papillon bleu et pesant 240 kg a été baptisé "Zhurong", d'après le dieu du feu dans la mythologie chinoise, faisant écho au nom chinois de la planète rouge, Huoxing (planète de feu). Le nom de la sonde "Tianwen" (Questions au ciel) provient d'un poème écrit par Qu Yuan (environ 340-278 av. J.-C.), poète de la Chine antique.

Conçu pour fonctionner au moins 90 jours martiens (environ trois mois sur Terre), Zhurong capturera le paysage martien avec des images en 3D à haute résolution, analysera la composition de la surface de la planète, détectera la structure sous sa surface et son champ magnétique, recherchera des traces de glace d'eau et observera l'environnement météorologique alentour.

Le rover transporte divers instruments scientifiques, dont une caméra de terrain, une caméra multispectrale, un radar d'exploration souterraine, un détecteur de composition de surface, un détecteur de champ magnétique et un moniteur météorologique.

L'orbiteur, possédant une durée de service prévue d'une année martienne (environ 687 jours sur Terre), servira de relai aux communications pour le rover tout en menant ses propres opérations de détection scientifique. Fin

   1 2 3 4 5   
 
http://french.xinhuanet.com/2021-05/22/c_139963235.htm
 

La Chine veut renforcer le rôle de l’ONU dans la résolution du conflit israélo-palestinien

French.china.org.cn | Mis à jour le 21. 05. 2021 | Mots clés : israélo-palestinien, ONU
Zhang Jun, le représentant permanent de la Chine aux Nations unies.

Jeudi, le représentant permanent de la Chine aux Nations unies, Zhang Jun, a appelé la communauté internationale à faire jouer un plus grand rôle au Conseil de sécurité des Nations unies dans les efforts de résolution de la question palestinienne.

 

« La Chine salue la grande majorité des membres du Conseil pour leurs efforts et appelle les membres concernés à faire preuve de sens des responsabilités. Malgré les difficultés, la Chine continuera à soutenir le Conseil pour qu’il prenne des actions, reste uni et s’exprime d’une seule voix, de façon à travailler sans relâche avec la communauté internationale pour mettre un terme à la crise actuelle et trouver une solution juste à la question palestinienne », a déclaré Zhang Jun lors d’une réunion plénière de l’Assemblée générale des Nations unies sur la situation au Moyen-Orient et en Palestine.

 

Zhang Jun, qui est également le président du Conseil de sécurité pour le mois de mai, a appelé à multiplier les efforts pour faire cesser immédiatement les hostilités et la violence, et éviter une augmentation des victimes civiles. « La Chine condamne toute violence à l’encontre des civils, s’oppose à toute rhétorique incitant à la violence et appelle à un arrêt immédiat des hostilités et de la violence », a-t-il insisté.

 

L’ambassadeur a également enjoint les parties concernées à mettre sincèrement en œuvre les résolutions de l’ONU et à protéger les droits et intérêts légitimes du peuple palestinien.

 

« Conformément aux résolutions de l’ONU, la Chine appelle Israël à mettre fin à la construction de colonies dans les territoires palestiniens occupés, à mettre fin à l’expulsion des familles palestiniennes, à mettre fin à la démolition des habitations palestiniennes, à mettre fin à la violence contre les Palestiniens, ainsi qu’à protéger sincèrement les droits et intérêts légitimes des Palestiniens dans les territoires occupés. Le statu quo historique des lieux saints de la vieille ville de Jérusalem doit être maintenu et respecté », a enjoint Zhang Jun, appelant à ce que des mesures vigoureuses soient prises pour empêcher une catastrophe humanitaire.

 

L’ambassadeur a exprimé son espoir de « redoubler d’efforts pour promouvoir les négociations en faveur de la paix et d’une solution à deux Etats ».

 

Selon lui, « les causes fondamentales de la résurgence récurrente du conflit entre la Palestine et Israël proviennent du fait que le processus de paix au Moyen-Orient a fait fausse route et que les résolutions de l’ONU ne sont pas mises en œuvre de manière effective ».

 

« La Chine soutient tous les efforts en faveur de la réalisation d’une solution à deux Etats. A cette fin, la communauté internationale, et notamment les pays ayant une influence sur les parties concernées, doivent jouer un rôle actif », a-t-il précisé.

 

« En tant qu’amie sincère du peuple palestinien, la Chine soutient fermement les demandes légitimes de la Palestine et l’établissement par son peuple d’un Etat palestinien pleinement souverain et indépendant, sur la base des frontières de 1967 et avec Jérusalem-Est comme capitale. La Chine continuera à faire des efforts dans ce sens », a fait savoir Zhang Jun.

http://french.china.org.cn/china/txt/2021-05/21/content_77517489.htm

 

Chine : opération de secours après des séismes au Yunnan

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-05-22 à 15:57

YANGBI, 22 mai (Xinhua) -- Des professionnels de santé s'occupent d'une survivante à Yangbi, district autonome Yi de la province chinoise du Yunnan (sud-ouest), le 22 mai 2021. Au moins trois personnes ont été tuées, et 27 autres blessées, selon un bilan établi samedi à 6h00, à la suite d'une série de séismes qui ont frappé le district autonome Yi de Yangbi au Yunnan. Quatre séismes de magnitude supérieure à 5,0 ont frappé Yangbi samedi entre 9h00 et 11h00, selon le Centre du réseau sismique de Chine. Des secours ont été dépêchés dans la zone sinistrée, et leurs travaux se poursuivent. (Photo : Hu Chao)

 

   1 2 3 4 5   

http://french.xinhuanet.com/photo/2021-05/22/c_139963233.htm

 

 

L'aide du Congrès américain se traduit par des fusions d'hôpitaux et des soins médicaux coûteux (médias)

French.xinhuanet.com | Publié le 2021-05-22 à 22:18

WASHINGTON, 22 mai (Xinhua) -- L'aide généreuse face à la COVID-19 du Congrès a permis à certaines des plus grandes chaînes hospitalières américaines de fusionner avec des concurrents affaiblis, gonflant les dépenses médicales et rendant plus difficile pour les gens ordinaires de recevoir un traitement, a rapporté samedi le New York Times.

"La consolidation accrue de plusieurs grands systèmes hospitaliers a renforcé leurs prouesses sur le marché dans de nombreuses régions des États-Unis, alors même que les hôpitaux ruraux et les communautés mal desservies étaient submergés de patients atteints de COVID-19 et luttaient pour rester à flot", indique le reportage.

"Cette frénésie d'achat risque de susciter de nouveaux débats et un examen minutieux du 'Provider Relief Fund', un ensemble de 178 milliards de dollars américains d'aide du Congrès qui a suscité de vives critiques dès le départ pour avoir alloué une telle somme aux systèmes hospitaliers les plus riches, et qui ne prévoyait aucune limite aux fusions et acquisitions", ajoute la source.

"L'intention n'était pas d'injecter des capitaux aux fournisseurs les plus importants et les plus stables financièrement pour leur permettre d'accroître simplement leur part de marché", a déclaré la députée de la Chambre des représentants Katie Porter, démocrate de Californie.

De leur côté, les hôpitaux affirment que l'aide face à la COVID-19 n'a joué aucun rôle dans ces accords, dont certains étaient en préparation avant la pandémie. Les grandes chaînes d'hôpitaux font également valoir que leur taille et leur portée les ont aidés à mieux prendre en charge les patients, leur permettant de détourner des fournitures et des personnes vers des zones durement touchées pendant la crise sanitaire, selon le quotidien.

Les législateurs font pression pour une plus grande surveillance des hôpitaux. Lors d'une audition mercredi, la sénatrice Amy Klobuchar, démocrate du Minnesota, a demandé plus de ressources pour que les régulateurs puissent s'attaquer au "cercle vicieux" de la consolidation des hôpitaux. "Lorsque les fusions sont anticoncurrentielles, elles doivent être arrêtées", a-t-elle déclaré.

Selon l'article, les principaux receveurs de fonds sont tous en train d'acheter ou ont déjà acheté certains petits hôpitaux. Les fonds d'aide qu'ils ont obtenus du Congrès se comptent généralement en milliards de dollars. Fin

http://french.xinhuanet.com/2021-05/22/c_139963787.htm

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire