LES VACCINS ANTI-COVID-19 CHINOIS BIEN ACCUEILLIS DANS LE MONDE

Les vaccins anti-COVID-19 chinois bien accueillis dans le monde

French.china.org.cn | Mis à jour le 27. 12. 2020 | Mots clés : COVID-19

La Turquie recevra son premier envoi de vaccins chinois contre le coronavirus Sinovac dans quelques jours, les tests nationaux préliminaires ayant montré qu'il était efficace à 91%, faisant d’elle le dernier pays à accueillir les percées médicales scientifiques chinoises.

« Nous sommes sûrs que le vaccin est efficace et sans danger pour les Turcs », a déclaré le 24 décembre le ministre de la Santé Fahrettin Koca lors d'une conférence de presse, ajoutant que le taux de protection initial du vaccin est de 91,25% et qu’aucun effet secondaire majeur n'a été observé au cours de ses essais.

Le premier envoi de 3 millions de doses du vaccin chinois devrait arriver en Turquie le 28 décembre après la signature par le gouvernement turc d’un accord portant sur l’achat de pas moins de 50 millions de doses, qui arriveront finalement toutes dans le pays fin février.

Selon M. Koca, qui a ajouté qu'il serait parmi les pionniers qui recevront une injection du vaccin chinois, le principal groupe à vacciner sera le personnel de santé et les vaccins pourraient être appliqués à environ 1,5 million voire 2 millions de personnes par jour.

En Asie, Bahreïn a annoncé le 13 décembre avoir approuvé un vaccin anti-COVID-19 développé par China National Pharmaceutical Group (Sinopharm) et lancé l'enregistrement en ligne de la vaccination pour les citoyens et les résidents. Dans le même temps, un communiqué de l'Autorité nationale de réglementation sanitaire n'a pas précisé quel vaccin sur les deux en cours de développement par Sinopharm avait reçu le feu vert, mais il a cité des données d'essais cliniques de phase III auquel Bahreïn a participé et qui ont montré un taux d'efficacité de 86%.

Le ministère de la Santé de Bahreïn a déclaré dans un communiqué et sur son compte Instagram que les citoyens et les résidents de plus de 18 ans pourront s'inscrire en ligne pour recevoir le vaccin gratuitement.

Les données citées étaient les mêmes que celles annoncées plus tôt ce mois-ci par les Émirats arabes unis sur la base d'une analyse intermédiaire des essais cliniques de stade avancé pour un vaccin inactivé développé par le Beijing Institute of Biological Product, une unité du China National Biotec Group de Sinopharm, ou CNBG.

La Malaisie a pour sa part déclaré que le gouvernement était actuellement en négociations finales avec les fabricants chinois Sinovac et CanSino pour obtenir des doses de vaccin afin de couvrir une plus grande partie de sa population.

« Une journée historique »

En Amérique latine, l'institut brésilien Butantan, géré par l'État, a annoncé le 23 décembre que le vaccin CoronaVac développé par le chinois Sinovac avait atteint les niveaux d'efficacité contre le COVID-19 requis par l'Organisation mondiale de la santé lors d'essais avec 13 000 volontaires brésiliens.

Selon Dimas Covas, directeur de l'institut, les données ont corroboré que le vaccin est « le plus sûr du marché » et a atteint la supériorité en matière d’efficacité requise par l'OMS et l'Agence brésilienne de réglementation sanitaire (Anvisa). « Nous avons atteint le niveau d'efficacité qui nous permet de demander l'enregistrement pour une utilisation d'urgence du vaccin ici et en Chine », a-t-il déclaré, ajoutant « C'est une journée historique pour la science brésilienne en raison de l'espoir que cela apporte aux Brésiliens ».

De son côté, le ministère brésilien de la Santé a dit s'attendre également à disposer d'au moins 150 millions de doses de vaccins anti-COVID-19 au cours du premier semestre 2021, dont un tiers ou plus proviendrait de Sinovac. Arnaldo Medeiros, un responsable du ministère de la Santé, avait pour sa part annoncé le 22 décembre qu'un accord initial visant à acquérir 46 millions de doses du vaccin développé par Sinovac pourrait bientôt être étendu à 100 millions de doses.

Au Mexique, un vaccin anti-COVID-19 développé par le chinois CanSino Biologics sera soumis le 29 décembre pour examen par le régulateur mexicain de la santé Cofepris pour son utilisation, a annoncé le ministre mexicain des Affaires étrangères, Marcelo Ebrard.

En Afrique, l'Égypte a reçu le 11 décembre le premier lot de vaccin anti-COVID-19 chinois pour l’aider à lutter contre l'épidémie .

Selon la ministre égyptienne de la Santé Hala Zayed, la priorité dans la distribution du vaccin sera donnée au personnel médical dans les hôpitaux d'isolement, aux personnes atteintes de maladies chroniques comme le cancer et l'insuffisance rénale, et aux personnes âgées, et il sera gratuit. « C'est un jour historique pour recevoir les premières expéditions aériennes du vaccin anti-COVID-19 chinois », a déclaré Mme Zayed lors d'une conférence de presse tenue à l'aéroport international du Caire.

http://french.china.org.cn/foreign/txt/2020-12/27/content_77055189.htm

 

 

Forte reprise des exportations chinoises, alimentées par la demande étrangère

French.china.org.cn | Mis à jour le 27. 12. 2020 | Mots clés : demande étrangère

Alimentée par la demande des consommateurs en proie à la pandémie de COVID-19 à l'étranger, le secteur des exportations chinois a connu une reprise impressionnante alors que les usines font face à une pénurie de main-d'œuvre pour honorer des commandes en hausse, a rapporté Reuters le 20 décembre.

La production du pays en robots industriels, en équipements informatiques et en circuits intégrés a en particulier connu une forte reprise, avec une production pour l'année jusqu'en novembre en hausse de 22,2%, 10,1% et 15,9%, respectivement.

Ce revirement remarquable survient alors que la Chine a globalement éradiqué le virus, ce qui contraste avec la lente reprise observée chez d'autres grands pairs industrialisés, où les usines sont toujours aux prises avec des perturbations dues à la pandémie et une demande en souffrance.

Les données gouvernementales montrent qu'en novembre, il y avait plus de personnes employées dans le secteur industriel dans la ville de Jinhua, qui comprend le centre d'exportation d’Yiwu, dans l’est de la Chine, qu'il n'y en avait eu à aucun moment depuis la fin de 2017.

« Avec la flambée des commandes, nous manquons de personnel et nous ne sommes pas en mesure d'augmenter davantage la production », a déclaré Deng Jinling, qui possède une usine de fabrication de bouteilles thermos à Yiwu et vend ses produits au Moyen-Orient, aux États-Unis et en Europe. Mme Deng a acheté deux lignes de production automatisées fin novembre pour accroître son efficacité. « Nous n'avions jamais pensé à faire cela auparavant, mais cette année a été très chargée », a-t-elle noté, ajoutant qu’« une ligne de production automatisée équivaut à 10 ouvriers ».

Un indice privé de l'Université Renmin qui suit la demande en cols bleus a atteint un record au troisième trimestre. Par ailleurs, selon les médias, certains directeurs d'usine ont augmenté les salaires de 25% à 10 000 yuans (1 250 euros) par mois.

Pour l'industrie chinoise du vélo, 2020 a été la meilleure année depuis une décennie, a de son côté affirmé Liang Xiaoling, directeur général de Trinx Bikes, basé à Guangzhou, la capitale de la province du Guangdong (sud de la Chine). « Notre capacité a atteint son maximum en septembre et octobre, et nous avons embauché beaucoup de travailleurs temporaires pour répondre à la demande », a indiqué M. Liang, ajoutant que les commandes s'étendent désormais jusqu'en 2022. Ses usines emploient désormais une centaine de travailleurs temporaires supplémentaires en plus de quelque 1 000 employés réguliers.

Zhang Qinming, qui possède une entreprise de fabrication de haut-parleurs pour les marchés européens et américains, a pour sa part indiqué que la demande était 25% plus élevée que les années précédentes. Il a payé des heures supplémentaires à son personnel normal pour suivre le rythme et a également embauché des travailleurs temporaires pour un salaire d’environ 18 à 19 yuans de l'heure (2,25 à 2,30 euros), soit 20% de plus que ses employés à plein temps.

http://french.china.org.cn/business/txt/2020-12/27/content_77055218.htm

 

Nanjing: ouverture du cinquième grand pont sur le Yangtsé

French.china.org.cn | Mis à jour le 25. 12. 2020 | Mots clés : pont, Yangtsé

Le cinquième grand pont sur le fleuve Yangtsé de Nanjing (chef-lieu de la province orientale du Jiangsu) a été mis en service le 24 décembre. D’une longueur de près de 10,3 km, le pont à trois chaussées dans les deux sens permettra de traverser gratuitement le fleuve en dix minutes en véhicule.

1   2   3   >  
 
http://french.china.org.cn/business/txt/2020-12/25/content_77051157.htm
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire