PLUS DE CAS D'INFECTION AU COVID-19 EN DEHORS DE LA CHINE QU'EN CHINE

Par Le 17/03/2020 0

Dans CHINE

 

Plus de cas d'infection au COVID-19 en dehors de la Chine qu'en Chine, selon l'OMS

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-03-16 à 19:24
 

GENEVE, 16 mars (Xinhua) -- Plus de 83.000 cas d'infection au COVID-19 ont été signalés en dehors de la Chine, dépassant le nombre de cas cumulés d'infection en Chine, a confirmé lundi un porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Au total 164.837 cas d'infection ont été signalés lundi à 0H00 heure locale (à dimanche 23H00 GMT) dans le monde, avec 6.470 décès, a confirmé Tarik Jasarevic.

Le nombre de cas confirmés en dehors de la Chine s'est élevé à 8.3760, dépassant ainsi les 8.1077 cas d'infection recensés en Chine.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'Organisation mondiale de l'OMS, a annoncé vendredi dernier que l'Europe est devenue désormais l'épicentre de la pandémie de COVID-19.

http://french.xinhuanet.com/2020-03/16/c_138884028.htm

 

 

 

(COVID-19) La Chine signale 16 nouveaux cas confirmés de coronavirus sur la partie continentale

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-03-16 à 10:02
 

Des ambulances se dirigent vers un hôpital relevant de l'Université des sciences et technologies de Wuhan pour transporter des patients, à Wuhan, dans la province du Hubei (centre), le 14 mars 2020. (Photo : Shen Bohan)

Parmi les seize cas confirmés, douze ont été importés de l'extérieur de la partie continentale.

Le nombre total de cas confirmés sur la partie continentale avait atteint 80.860 dimanche en fin de journée, dont 9.898 patients toujours hospitalisés. Un total de 67.749 patients avaient quitté l'hôpital après leur guérison, et 3.213 personnes étaient décédées.

BEIJING, 16 mars (Xinhua) -- Les autorités sanitaires chinoises ont annoncé lundi avoir reçu des informations concernant seize nouveaux cas confirmés d'infection par le nouveau coronavirus et quatorze décès dimanche sur la partie continentale.

Tous les décès ont été enregistrés dans la province du Hubei, selon la Commission nationale de la santé.

En outre, 41 nouveaux cas suspects ont été signalés, selon la commission.

Dimanche, 838 personnes sont sorties de l'hôpital après leur rétablissement, tandis que le nombre de cas graves a diminué de 194 pour atteindre 3.032.

Le nombre total de cas confirmés sur la partie continentale avait atteint 80.860 dimanche en fin de journée, dont 9.898 patients toujours hospitalisés. Un total de 67.749 patients avaient quitté l'hôpital après leur guérison, et 3.213 personnes étaient décédées.

Il restait en outre 134 cas suspects, selon la commission.

Un total de 9.582 personnes ayant eu des contacts étroits avec des patients étaient toujours sous observation médicale. Dimanche, 1.316 personnes étaient sorties d'observation médicale.

Le même jour, douze cas importés d'infection par le nouveau coronavirus ont été signalés sur la partie continentale. Parmi eux, quatre ont été enregistrés à Beijing, quatre au Guangdong, deux à Shanghai, un au Yunnan et un au Gansu. Dimanche en fin de journée, un total de 123 cas importés avaient été enregistrés, a précisé la commission.

Selon le bilan établi dimanche en fin de journée, 148 cas confirmés, dont quatre décès, ont été signalés dans la Région administrative spéciale (RAS) de Hong Kong, dix cas confirmés dans la RAS de Macao, et 59 à Taiwan, dont un décès.

Un total de 84 patients à Hong Kong, dix à Macao et 20 à Taiwan ont pu quitter l'hôpital après leur guérison.

http://french.xinhuanet.com/2020-03/16/c_138882269.htm

 

 

(COVID-19) La province du Liaoning fait don de fournitures médicales au Japon et à la République de Corée

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-03-16 à 16:03
 


(Xinhua/Pan Yulong)

SHENYANG, 16 mars (Xinhua) -- Deux avions apportant des fournitures médicales ont décollé lundi dans la ville de Shenyang, capitale de la province chinoise du Liaoning (nord-est), respectivement en destination du Japon et de la République de Corée, dans le cadre des efforts de la Chine pour aider les deux pays dans la lutte contre le coronavirus.

La province du Liaoning a fait don de 155.000 masques chirurgicaux et 7.000 combinaisons de protection médicale. Parmi ceux-ci, 79.800 masques et 2.030 combinaisons seront envoyés au Japon, tandis que le reste est destiné à la République de Corée, selon le bureau des affaires étrangères du gouvernement provincial du Liaoning.

"A la suite de l'épidémie du COVID-19, la communauté internationale y compris le Japon et la République de Corée, a aidé le Liaoning à surmonter des difficultés en offrant des fournitures clés nécessaires. Maintenant, alors que l'épidémie s'atténue et que la production a repris dans notre province, c'est à notre tour de les aider à gagner la bataille contre le virus", s'est exprimé Gao Aihua, directeur adjoint du bureau.

 

   1 2 3 4   

http://french.xinhuanet.com/2020-03/16/c_138883606.htm

 

 

 

Xi Jinping répond à une lettre de jeunes médecins luttant contre le COVID-19 au Hubei

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-03-16 à 16:23
 

BEIJING, 16 mars (Xinhua) -- Le président chinois Xi Jinping a encouragé les jeunes médecins qui luttent contre l'épidémie de nouveau coronavirus (COVID-19) sur la ligne de front à faire leur contribution dans les endroits où le Parti et le peuple ont le plus besoin d'eux.

M. Xi, qui est également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois et président de la Commission militaire centrale, a fait ces remarques dimanche en répondant à une lettre écrite par 34 jeunes membres du Parti faisant partie de l'équipe médicale envoyée par l'Université de Pékin pour aider à lutter contre l'épidémie dans la province du Hubei, épicentre de l'épidémie.

Dans la lettre, M. Xi a exprimé ses salutations aux jeunes médecins et à tous les jeunes qui luttent contre l'épidémie dans divers secteurs.

Saluant leur contribution courageuse dans la lutte contre le nouveau coronavirus, M. Xi a indiqué que ces jeunes ont montré à travers leurs actes que les jeunes Chinois de la nouvelle ère pouvaient assumer de grandes missions.

Une nation sera pleine d'espoir et un pays aura un avenir brillant, lorsque sa jeune génération a des idéaux, la compétence, et un sens élevé de responsabilité, a-t-il affirmé.

Il a appelé les jeunes médecins à poursuivre leur travail pour sauver plus de patients et à motiver les autres jeunes à endosser davantage de responsabilités.

Parmi les plus de 42.000 professionnels médicaux qui ont été envoyés au Hubei dans la bataille contre l'épidémie, plus 12.000 d'entre eux sont nés dans les années 1990, dont les 34 médecins qui ont écrit le courrier à M. Xi.

Dans leur lettre, ces médecins ont fait part de leur travail en ligne de front et ont exprimé leur détermination à continuer de remplir leurs devoirs en tant que membres du Parti pour gagner la lutte contre le COVID-19.

http://french.xinhuanet.com/2020-03/16/c_138883649.htm

 

 

(COVID-19) La province du Guizhou est débarrassée des cas d'infection par le coronavirus

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-03-16 à 16:58
 


(Xinhua/Lu Zhijia)

GUIYANG, 16 mars (Xinhua) -- Le dernier patient infecté par le nouveau coronavirus (COVID-19) dans la province chinoise du Guizhou (sud-ouest) a pu quitter l'hôpital lundi.

Ce patient âgé de 65 ans a été confirmé d'infection le 3 février.

Selon le deuxième hôpital de l'Université de la médecine traditionnelle chinoise du Guizhou, un traitement intégré de médecine traditionnelle chinoise et de médicine occidentale a été adopté pour le patient dès le début, et le plasma réparateur lui a été transfusé ensuite.

La province du Guizhou a signalé un total de 146 cas confirmés de COVID-19. A l'exception de deux décès, tous les autres sont sortis de l'hôpital.

Plus d'une douzaine de régions provinciales en Chine, dont le Tibet, le Xinjiang, le Shanxi, le Fujian, Chongqing et Tianjin, n'ont plus connu d'infection par le nouveau coronavirus après que leurs derniers patients ont quitté l'hôpital.

 

   1 2   

http://french.xinhuanet.com/2020-03/16/c_138883731.htm

 

 

(COVID-19) Chine : réouverture des sites touristiques au Ningxia

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-03-16 à 09:12
 

YINCHUAN, 15 mars (Xinhua) -- Des touristes visitent le parc forestier national des monts Helan à Yinchuan, capitale de la région autonome Hui du Ningxia (nord-ouest de la Chine), le 14 mars 2020. Avec des mesures de prévention contre le nouveau coronavirus, dont la vérification des températures corporelles, l'enregistrement de l'état de santé et la désinfection, les sites touristiques à Yinchuan sont rouverts au public ces derniers jours. (Photo : Wang Peng)

 

   1 2 3 4 5  

http://french.xinhuanet.com/photo/2020-03/16/c_138881735.htm

 

 

Publication prochaine d'un article de Xi Jinping sur l'apport d'un solide soutien scientifique et technologique pour gagner la bataille contre le COVID-19

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-03-15 à 20:23
 

BEIJING, 15 mars (Xinhua) -- Un article du président chinois, Xi Jinping, sur l'apport d'un solide soutien scientifique et technologique pour gagner la bataille contre l'épidémie de nouveau coronavirus (COVID-19) sera publié lundi dans Qiushi, magazine phare du Comité central du Parti communiste chinois (PCC).

Soulignant que la science et la technologie sont l'arme la plus puissante de la bataille de l'humanité contre les maladies, M. Xi, qui est également secrétaire général du comité central du PCC et président de la Commission militaire centrale, déclare dans l'article que l'humanité ne peut pas vaincre une catastrophe ou une épidémie majeure sans développement scientifique et innovation technologique.

L'article souligne qu'il faut lier la recherche sur les médicaments et les équipements médicaux aux traitements cliniques, et que sauver la vie d'un plus grand nombre de patients est la tâche la plus urgente et la plus importante.

La tâche la plus importante pour la recherche scientifique est de traiter les patients gravement malades, et la médecine traditionnelle chinoise et la médecine occidentale doivent être combinées pour le traitement, selon l'article.

Le vaccin est essentiel à la prévention et au contrôle des épidémies, son innocuité est la priorité absolue, note l'article, appelant à accélérer la recherche et le développement de vaccins tout en suivant de près les progrès de la recherche en la matière à l'étranger.

L'article souligne également la nécessité de coordonner la recherche sur le traçage de la source du virus et les voies de transmission afin de déterminer d'où vient le virus et comment il va se développer.

L'article souligne également l'importance de l'intervention psychologique pour aider les patients à se rétablir.

La biosécurité devrait être incluse dans la sécurité nationale globale en tant que partie importante, indique l'article, appelant à renforcer le système et les capacités de prévention et de contrôle des épidémies et la recherche scientifique sur la santé publique.

L'article souligne l'importance des campagnes d'hygiène publique dans l'amélioration du cadre de vie. Il insiste sur l'éradication résolue de la mauvaise habitude de manger des animaux sauvages pour promouvoir un mode de vie civilisé, sain et respectueux de l'environnement.

L'article appelle à renforcer la coopération internationale dans le domaine de la recherche scientifique, affirmant que la sécurité de la santé publique est un défi commun auquel l'humanité est confrontée, et que tous les pays devraient s'unir pour y faire face.

http://french.xinhuanet.com/2020-03/15/c_138880512.htm

 

 

(COVID-19) La Chine renforce la quarantaine à la frontière pour lutter contre les maladies infectieuses

 
French.xinhuanet.com | Publié le 2020-03-16 à 16:30
 

BEIJING, 16 mars (Xinhua) -- Les personnes infectées par des maladies infectieuses quarantenaires ou des victimes suspectes de l'épidémie qui refusent de recevoir une observation isolée ou ne remplissent pas honnêtement leurs formulaires de déclaration de santé aux postes de contrôle frontaliers, tels que les aéroports internationaux, en Chine, pourraient faire face à des sanctions pénales, selon une directive publiée lundi.

La directive a été publiée conjointement par la Cour populaire suprême, le Parquet populaire suprême, le ministère de la Sécurité publique, le ministère de la Justice et l'Administration générale des douanes dans le cadre des efforts déployés par le pays pour renforcer les mesures de quarantaine, afin de se prémunir contre les cas de COVID-19 importés.

La directive présente six types de comportements qui pourraient constituer le crime d'atteinte aux mesures de quarantaine des frontières, ciblant les personnes qui propagent ou risquent de propager une maladie infectieuse quarantenaire identifiée par le Conseil des affaires d'Etat, y compris la peste, le choléra, la fièvre jaune et le COVID-19.

L'un des comportements est de fuir l'inspection quarantenaire des articles particuliers tels que les microorganismes exportés ou importés, les tissus du corps humain, les produits biologiques, le sang et ses produits qui pourraient propager des maladies infectieuses.

Le responsable d'un moyen de transport transfrontalier où un cas confirmé ou suspect d'infection par des maladies contagieuses est découvert sera également sanctionné, s'il refuse d'accepter l'inspection quarantenaire.

Selon le Code pénal chinois, ceux qui violent les dispositions sur l'inspection sanitaire et quarantenaire à la frontière et provoquent la propagation ou un grand risque de propagation d'une maladie infectieuse quarantenaire, sont passibles de sanctions allant d'une amende à des peines de prison de trois ans au plus.

Selon la directive, les autorités de la sécurité publique doivent traiter immédiatement les cas concernés conformément à la loi, dépister rapidement et exposer de telles activités criminelles durant la période de prévention et de contrôle du COVID-19 afin d'avoir un effet dissuasif solide.


http://french.xinhuanet.com/2020-03/16/c_138883660.htm

 

   
 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire